Lire l'Article

SIMON ASTIER & HERO CORP
Ne zappez pas encore !

La télé est un média mourant. De l’info ? J’en reçois déjà trop. De la réalité ? Les réseaux sociaux en vomissent. Des séries ? Vos préférées ont toutes été téléchargées. Bref le tuyau est crevé. Pourtant, en écoutant Simon Astier, je n’ai reçu que des infirmations. A l’entendre, c’est toujours la télé qui gagne à la fin.
Lire l'Article
Partager
La playmate du mois
Lire l'Article

ON ACHÈVE BIEN LES SÉRIES
La fin des histoires sans fin ?

Les années 2000 ont marqué l’âge d’or des séries télévisées et nous prions que pour que cet âge d’or ne connaisse pas de fin. Les séries sont d’ailleurs de moins en moins télévisées, depuis qu’il est possible d’enchaîner des saisons entières, des visionnages-marathon. Mais depuis, régulièrement, une critique revient : pourquoi c’est si long ? Pourquoi faut-il aux auteurs entre six et neuf saisons pour arriver au terme de leur propos ?
Lire l'Article
Partager
Lire l'Article

QUE RISQUE-T-ON RÉELLEMENT À NE PAS REGARDER GAME OF THRONES ?

Aux vues du nombre exponentiellement croissant du nombre de personnes réelles, de sites internet, de chaines de télé pourries – excusez le pléonasme, de blogs, de pages Facebook, de pubs, d’hommes-sandwichs, de personnes virtuelles, d’hommes politiques et de couillons finis qui en parlent, il apparaît de notoriété publique que ne pas regarder Game of Thrones est considéré actuellement comme une faute grave, voire comme un péché capital, juste après l’acédie (la paresse spirituelle, mon préféré). Mais que risque-t-on exactement à se mettre hors-la-loi et lire des BD à la place ? Notre équipe de journalistes chevronnés a tenté l’expérience dans les rues et les soirées lyonnaises, au péril de sa vie. Impressions.
Lire l'Article
Partager

AMERICAN HORROR STORY
SOS Fantôme !

Je dois avouer ma défaite, je ne l’avais pas vu arriver celle-là. Bien que « Homeland » (Showtime) soit une réussite complète, du « 24 » intelligent et palpitant, « American Horror Story » (FX) tient cependant la dragée haute à toutes les nouvelles venues. La raison ? Un vent de fraîcheur encore jamais vu à la télévision, et de l’humour scabreux sous délire paranoïaque et sexuel. Ici, ce sont les fantômes qui chassent les vivants.
Lire l'Article
Partager

LA RENTRÉE DES SÉRIES
Back to canapé !

La guerre des chaînes n’a jamais été aussi prononcée. A coups de teasing vertigineux, la FOX et ses consoeurs publiques balancent des millions de dollars à l’écran tandis que les ennemis du crypté tentent l’originalité. Fast food sur petit écran, ici, t’avales ou tu jettes. Tri sélectif de la rentrée télé 2011 aux States. Comme toujours, très peu y survivront.
Lire l'Article
Partager