Avec “Un rêve”, Super Besse à la hausse

Il n’y a pas que des mauvaises nouvelles qui viennent du Grand Est. La preuve aujourd’hui avec le retour de notre groupe biélorusse favori : Super Besse ; ou Super Démons dans la langue de Nabokov. Après « 63 610* » et « La nuit* », le duo enchaîne avec « Un Rêve », un troisième album sur lequel ils affinent leur identité, et, qui appelle à un hypothétique quatrième ? « Le Réveil » ? Alors les gars, on pionce toujours ?
Lire l'Article
Lire l'Article

Television Personalities : la vie cramée de l’ange Dan Treacy

La littérature musicale ne tient plus que par la ténacité d’une poignée de passionnés. Benjamin Berton en fait partie et il a décidé d’écrire la biographie de Daniel Treacy des Television Personalities, personnage aussi important que méconnu de la pop anglaise à la vie aussi bordélique que les mesures de l’Etat pour lutter contre le Coronavirus.
Lire l'Article
Lire l'Article

Kythibong : un label 100 % famille

Alors que les Born Bad, Howlin’ Banana et autres Pan European mènent leur carrière à Paris, un autre label rock a choisi de rester basé à Nantes en devenant ainsi un indépendant parmi les indépendants. Son nom : Kythibong. Dirigé de façon bénévole par trois personnes seulement, dont deux frères, cette maison du risque a réussi à construire en presque vingt ans d’existence une véritable famille autour d’eux.
Lire l'Article
Lire l'Article

A l’Espace B, un festival barré pour lutter contre la musique plate

Hey, comment ça va Paris la nuit ? « Oh, pas trop bien, j’ai plein d’enfants qui ont mis la clef sous la porte ». Tous ? Absolument pas. L’un d’entre eux, l’Espace B, a rouvert ses portes en mars dernier avec une longue fermeture administrative de 8 mois. Vince et Raphael, ses deux nouveaux programmateurs, fêtent cette résurrection du 20 au 22 février avec Espace Barré, un micro-festival rempli d’artistes maxi déviants qu’ils seraient bien dommage de rater. A moins, bien sûr, que tu ne préfères lire un énième article sur la fin des nuits parisiennes, tranquillement assis dans ton canapé.
Lire l'Article
Lire l'Article

Infecticide : « le premier degré c’est surtout pour les clowns » 

Nés la même année que Gonzaï, en 2007, les soldats débilo-mutants d’Infecticide tracent leur route depuis maintenant 13 ans avec une régularité qui farce le respect. Alors que leur troisième album s’approche dangereusement de la planète terre dans un Ovni en forme de pancake géant, on vous offre une poignée de morceaux en écoute exclusive, le tout accompagné d’une interview par les activistes perruqués de cette gigantesque blague, heureusement sans chute.
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

Kid Francescoli : « Lee Hazlewood, c’est un peu mon Lou Reed »

Kid Francescoli publie ces jours-ci « Lovers », un cinquième album sur lequel sa pop électronique s’entoure de multiples chanteuses et prend des accents exotiques et cinématographiques. Dans son studio du centre-ville de Marseille, il a raconté sa dernière œuvre en écoutant à l’aveugle une sélection de titres qui l’ont, on l’espère, inspiré.
Lire l'Article
Lire l'Article

Un an après “Freakenstein”, un bilan compétences avec TH da Freak

À l’occasion de la sortie de « Hola Todos », leur court projet de rentrée, nous sommes descendus à Bordeaux pour prendre des nouvelles de Thoineau Palis, cerveau en ébullition de TH da Freak. Et ce qui devait être une visite dans une intrigante « maison d’art » encore en travaux s’est transformé en un enchaînement de pintes. 
Lire l'Article
Lire l'Article

10 minutes de souffrance avec Brigitte Fontaine

Dès le départ, ça sentait le traquenard. Convoqué par la dernière punk de France sur son île Saint-Louis en pleine grève parisienne, on sentait bien que l’interview n’allait pas vraiment se passer comme prévu. Il en est de même pour l’album de Fontaine qui sort ces jours-ci, « Terre Neuve », et où l’irréductible Gauloise renoue avec ses plus grands albums en se délestant de tous ses gadgets. Premier album enregistré depuis le départ de Jacques Higelin, « Terre Neuve » est donc ce tabula rasa inespéré trempant l’encre dans la tristesse pour en sortir un grand et beau moment. Tout l’inverse de l’interview qui suit.
Lire l'Article
Lire l'Article

A la recherche du Pleasure Principle

Certains y verront un énième article sur le label Born Bad (qui hélas ne nous verse aucun dividende sur ses ventes d’albums), d’autres se régaleront que le gamin turbulent derrière déjà pas mal de projets tordus (La Secte du Futur, Bryan’s Magic Tears) ait droit à une interview pour son projet solo, Pleasure Principle. Portrait d’un branleur qui bosse, en fait, beaucoup. 
Lire l'Article
Lire l'Article

Le chanteur des Hoorsees passe vraiment ses journées à mater Equidia à la télé

Inquiet pour la santé mentale du chanteur des Hoorsees, on a passé un petit coup de fil au leader. Et si les nouvelles sont plutôt rassurantes, on garde quelques doutes quant à son état psychologique : le mec passerait quand même une bonne partie de son temps à mater une chaine consacrée aux chevaux. Plutôt logique, quand on lit l’interview de Hoorsees.
Lire l'Article
Facebook Page

Man Machine #1 : les synthés modulaires de Jonathan Fitoussi

Dans la série Man Machine, Gonzaï s’intéresse au lien étrange et magique qui unit les musiciens électroniques, souvent français, à leurs machines. Quels rapports entretiennent-ils avec ces mystérieuses joujoux en plastique ? Sont-ils fétichistes de l’objet ? Et comment sont-ils tombés dans leurs boites de Pandore ? Premiers éléments de réponse avec Jonathan Fitoussi, ex rockeur (One Switch to Collision) passé du côté obscur voilà dix ans avec “Pluralis”, son premier album synthétique chez Pan European. Une décennie plus tard, il nous explique tout, par petites touches. 
Lire l'Article
Lire l'Article

Maud Geffray brise le Glass

Coincée entre la doyenne Chloé et la jeune Lucie Antunes, il y a Maud Geffray. La moitié de Scratch Massive, comme les deux musiciennes précitées, compose en questionnant ; chaque musique étant une nouvelle interrogation sur elle-même et sur le monde qui l’entoure. Son album « Still life », très bel hommage au maitre Philip Glass, permet de mettre les points sur les i.
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

Non, Mikal Cronin n’est pas juste un mec dans le backing-band de Ty Segall

Il y a dix ans, deux potes de lycée de Laguna Beach sortaient Reverse Shark Attack, un des manifestes lo-fi surfo-crado qui ont pavé la route du néo-garage made in Californie si populaire aujourd’hui. L’un d’eux s’appelait Ty Segall. Aux côtés du mentor John « Thee Oh Sees » Dwyer, le géant blond est devenu le prolifique chef de file de cette scène garage-punk-pop (et plus si affinités) que l’on connaît, sortant plus de concept-albums en l’espace de quelques années que Rush dans toute sa carrière, trimballant son bleu de travail rapiécé sur les scènes du monde entier devant des foules en délire et enchaînant les side-projects – Fuzz, GØGGS, etc. – qui se transforment en or.
Lire l'Article
Lire l'Article

Profession rock critic : Laurence Romance

Avant la sortie début décembre du livre Profession : rock critic par Albert Potiron, où vous trouverez l’ensemble des entretiens publiés sur le site plus de nouvelles interviews inédites, mettons-vous l’eau à la bouche avec une partie de la rencontre avec Laurence Romance, grande gueule et pilier de la critique rock en France qui depuis près de trois décennies partage sa vie avec le fameux rock critic anglais Nick Kent (NME, The Face, etc.)
Lire l'Article