Lire l'Article

The Pretty Things : une dernière interview pour la route

Ridés comme des tortues mais frais comme des lapins de six semaines, l’un des derniers groupes anglais des sixties encore en activité était de passage en octobre à Paris pour une Gonzaï Night aux signes d’adieu. Après 50 ans au service de sa Majesté, Phil May et Dick Taylor ont décidé de raccrocher les gants, mais pas le micro. Ils ont pris le temps de revenir sur leur carrière en dent de scie, mais aussi sur la relation au groupe de Mick & Keith. 
Lire l'Article
Partager
La playmate du mois