10 minutes de souffrance avec Brigitte Fontaine

Dès le départ, ça sentait le traquenard. Convoqué par la dernière punk de France sur son île Saint-Louis en pleine grève parisienne, on sentait bien que l’interview n’allait pas vraiment se passer comme prévu. Il en est de même pour l’album de Fontaine qui sort ces jours-ci, « Terre Neuve », et où l’irréductible Gauloise renoue avec ses plus grands albums en se délestant de tous ses gadgets. Premier album enregistré depuis le départ de Jacques Higelin, « Terre Neuve » est donc ce tabula rasa inespéré trempant l’encre dans la tristesse pour en sortir un grand et beau moment. Tout l’inverse de l’interview qui suit.
Lire l'Article
Lire l'Article

A la recherche du Pleasure Principle

Certains y verront un énième article sur le label Born Bad (qui hélas ne nous verse aucun dividende sur ses ventes d’albums), d’autres se régaleront que le gamin turbulent derrière déjà pas mal de projets tordus (La Secte du Futur, Bryan’s Magic Tears) ait droit à une interview pour son projet solo, Pleasure Principle. Portrait d’un branleur qui bosse, en fait, beaucoup. 
Lire l'Article
Lire l'Article

Le chanteur des Hoorsees passe vraiment ses journées à mater Equidia à la télé

Inquiet pour la santé mentale du chanteur des Hoorsees, on a passé un petit coup de fil au leader. Et si les nouvelles sont plutôt rassurantes, on garde quelques doutes quant à son état psychologique : le mec passerait quand même une bonne partie de son temps à mater une chaine consacrée aux chevaux. Plutôt logique, quand on lit l’interview de Hoorsees.
Lire l'Article
La playmate du mois

Man Machine #1 : les synthés modulaires de Jonathan Fitoussi

Dans la série Man Machine, Gonzaï s’intéresse au lien étrange et magique qui unit les musiciens électroniques, souvent français, à leurs machines. Quels rapports entretiennent-ils avec ces mystérieuses joujoux en plastique ? Sont-ils fétichistes de l’objet ? Et comment sont-ils tombés dans leurs boites de Pandore ? Premiers éléments de réponse avec Jonathan Fitoussi, ex rockeur (One Switch to Collision) passé du côté obscur voilà dix ans avec “Pluralis”, son premier album synthétique chez Pan European. Une décennie plus tard, il nous explique tout, par petites touches. 
Lire l'Article
Lire l'Article

Maud Geffray brise le Glass

Coincée entre la doyenne Chloé et la jeune Lucie Antunes, il y a Maud Geffray. La moitié de Scratch Massive, comme les deux musiciennes précitées, compose en questionnant ; chaque musique étant une nouvelle interrogation sur elle-même et sur le monde qui l’entoure. Son album « Still life », très bel hommage au maitre Philip Glass, permet de mettre les points sur les i.
Lire l'Article
Lire l'Article

Non, Mikal Cronin n’est pas juste un mec dans le backing-band de Ty Segall

Il y a dix ans, deux potes de lycée de Laguna Beach sortaient Reverse Shark Attack, un des manifestes lo-fi surfo-crado qui ont pavé la route du néo-garage made in Californie si populaire aujourd’hui. L’un d’eux s’appelait Ty Segall. Aux côtés du mentor John « Thee Oh Sees » Dwyer, le géant blond est devenu le prolifique chef de file de cette scène garage-punk-pop (et plus si affinités) que l’on connaît, sortant plus de concept-albums en l’espace de quelques années que Rush dans toute sa carrière, trimballant son bleu de travail rapiécé sur les scènes du monde entier devant des foules en délire et enchaînant les side-projects – Fuzz, GØGGS, etc. – qui se transforment en or.
Lire l'Article
Lire l'Article

Profession rock critic : Laurence Romance

Avant la sortie début décembre du livre Profession : rock critic par Albert Potiron, où vous trouverez l’ensemble des entretiens publiés sur le site plus de nouvelles interviews inédites, mettons-vous l’eau à la bouche avec une partie de la rencontre avec Laurence Romance, grande gueule et pilier de la critique rock en France qui depuis près de trois décennies partage sa vie avec le fameux rock critic anglais Nick Kent (NME, The Face, etc.)
Lire l'Article
Facebook Page
Lire l'Article

“Allo, A Certain Ratio ?”

Signé sur le label Factory, truand de la galère aux côtés de Section 25, Joy Division, OMD ou The Durutti Column, le groupe A Certain Ratio a passé sa carrière à brouiller les pistes. A l’occasion de la sortie d’un somptueux coffret anniversaire et d’une tournée Européenne, votre serviteur a tenté de s’entretenir avec eux. J’insiste sur mot « tenter »… 
Lire l'Article
Lire l'Article

Catastrophe en interview : le ridicule ne tue pas

Ils sont jeunes, ils sont beaux, ils sont fiers et en fait, ils n’en ont rien à foutre. Détestés par une partie de notre lectorat pour leur capacité à dire des choses au premier degré, à sortir quasi simultanément un manifeste (chez Libération), un livre et un album (chez Tricatel), les membres de Catastrophe, qui est bien plus qu’un “collectif”, remettent les pendules à leur place dans cette interview tout sauf catastrophique. Bonus pour toi, le hater compulsif : une dédicace à la fin de la vidéo. 

Lire l'Article
Lire l'Article

Un week-end à Bordeaux, capitale de l’écologie, avec Criolo

Du 6 au 8 septembre, nous étions du côté de Bordeaux afin de prendre le pouls du Climax Festival, un événement musical résolument orienté vers l’écologie. Pendant ces quelques jours de fête qui proposent des aller-retour entre des concerts et des conférences, nous nous sommes longuement entretenus avec la star brésilienne Criolo, un artiste aussi émouvant qu’engagé.
Lire l'Article
Lire l'Article

Matmos : l’interview en plastique

Avez-vous déjà rémarqué que plus les introductions d’interviews vidéos sont longues, plus elles sont chiantes ? Rien de tout cela avec celle-ci : en juin dernier, nous rencontrions le duo génial de Matmos, formé voilà déjà plus de vingt ans, pour parle du dernier né; “Plastic Anniversary”, énième disque-concept célébrant la beauté d’un matériau polluant et pourtant ô combien riche en sonorités. Le reste se passe de commentaires, voici 18 longues minutes en présence de deux gamins traumatisés par Pierre Henry.
Lire l'Article
Lire l'Article

Les 11 ans du Binic Folk Blues Festival expliqués par le patron

Au rythme où vont le réchauffement climatique et le refroidissement cérébral des financiers (voir la débâcle du Woodstock 50 en 2019), pas sûr que les festivals d’été continuent d’avoir lieu en.. été. Rien de tout ça chez les Bretons du Binic Festival, un ilot d’irréductibles passionnés guidés par Ludo, résistant depuis 2008 aux sirènes du commercial comme à la modernité technologique (il pilote tout depuis son smartphone) ou aux canicules. Après deux mois à se courir après, et après maintes annulations (du fait de votre serviteur), il a néanmoins pris le temps de taper sur son clavier pour expliquer la onzième edition fin juillet avec – notamment – Sleaford Mods, Beechwood ou encore Cannibale.
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

Festival Visions : le programmateur Guillaume Derrien nous dit tout

Lancé en 2013 par les Disques Anonymes, aussi organisateur du festival Treize à Rennes, Visions lance sa septième édition cette année. Et malgré une édition annulée en 2O15 qui entrainera un changement de site, les Disques Anonymes semblent aujourd’hui bien installés au Fort Bertheaume. S’il est inutile de rappeler la difficulté de jouer avec les contraintes quand on organise un festival, Les Disques Anonymes eux s’en rajoutent chaque année en imbriquant dans l’artistique, de la politique et de l’écologie. C’est d’ailleurs ce grand tout que l’on retient quand on discute avec Guillaume Derrien l’un des fondateurs et programmateur du festival Visions.
Lire l'Article