On a demandé à une intelligence artificielle d’écrire une histoire gonzo avec Orelsan, Eddy Mitchell et un poney

Depuis 2 mois, c’est le site dont tout le monde parle : ChatGPT. Une intelligence artificielle capable d’écrire sur tout et n’importe quoi, à la commande et en seulement quelques secondes. Pour vérifier de quoi était capable cette machine à écrire, on lui a donc passé une requête au moins aussi absurde qu’un nouvel album de Benjamin Biolay : « écris-moi une histoire sur Orelsan et Eddy Mitchell avec le style d’Hunter S. Thompson ». La réponse, livrée 10 secondes plus tard, le confirme : le monde de demain sera un immense fast-food sans style et sans goût où, couplé au générateur d’images Midjourney (voir visuel de Une), l’humain n’aura plus aucune utilité, si ce n’est passer des requêtes à des algorithmes dénués de sens de l’humour. C’est peut-être ça, la civilisation évoquée par Orelsan dans son dernier album.
Lire l'Article
Lire l'Article

Yolande Bashing sort un nouveau single qui pue la gueule de bois du dimanche

Le dimanche, il y a ceux qui se lève à 7 heures du matin, qui partent courir ou acheter des produits locaux et frais sur les marchés. Puis ceux qui cuvent jusqu’à trop tard les abus de la veille, et qui passé un certain âge, le regrette fortement. Pour celles et ceux qui appartiennent la seconde catégorie, bravo, vous avez gagné le droit d’écouter une chanson qui vous rappellera vos black out et le goût du gin : ça s’appelle CQSFDM (Ce qui se fait de mieux), c’est le nouveau single de Yolande Bashing et il annonce la sortie d’un deuxième album « Disparaître » prévu pour le 17 février. Écoute en avant-première.
Lire l'Article
Lire l'Article

Hey Mac DeMarco, est-ce que tu te foutrais pas un peu de notre gueule ?

Il y a quelques années, un nouvel album de Mac DeMarco était un événement quasi planétaire qu’il était impossible de rater. Mais sortie après sortie, Mac DeMarco a petit à petit changé la couleur de cet univers à mesure qu’il le colorait d’histoires personnelles, jusqu’à friser l’auto-sabotage avec « Here Comes The Cowboy » en 2019. Quatre ans après, il revient dans une relative indifférence générale avec « Five Easy Hot Dogs », un album instrumental sorti sur son propre label qui semble approfondir tous les points critiqués sur le précédent. 
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

« Vivre la Mort du Vieux Monde » : Maajun ou la magie du renouveau

Sorti en 1971 après de longues pressions du public sur le géant Vogue et réédité chez Souffle Continu en décembre dernier, l’unique album de Maajun « Vivre la Mort du Vieux Monde » est incontestablement un ovni volant sur le paysage musical français. Mais il est surtout un objet archéologique majeur documentant le climat fertile d’une époque en pleine rupture.
Lire l'Article
Lire l'Article

La fin de Tracks racontée par ses deux rédacteurs en chef historiques

On se rend souvent compte qu’une chose va nous manquer lorsqu’elle n’est plus là. Bien sûr, la disparition de « Tracks », émission culte diffusée sur Arte, va créer un grand vide pour tous ses aficionados. Une moindre peine comparée à celle de ses 11 salariés, que la chaîne franco-allemande a laissée sur le carreau. En verrouillant leur communication, Arte a empêché à ces conteurs d’histoires de raconter leur fin. Alors on a tendu notre micro à Jean-Marc Barbieux et David Combe pour qu’ils puissent le faire.
Lire l'Article
Lire l'Article

La discographie indie pop idéale selon Sierra Manhattan

Si les groupes de musique savoyards sont aussi rares que les voitures thermiques en Norvège, c’est parce que ce coin de France n’a jamais vraiment été une terre fertile pour les formations indépendantes. Sierra Manhattan, qui a débuté dans une chambre à Annecy, fait partie des exceptions. Un nouvel album intitulé « Which Life, The Friends » est prévu pour le 17 février. Mais au lieu d’en parler, on a demandé à Oblio et Florian d’aller chercher dans leurs étagères pour dénicher les meilleures galettes indie pop du monde.
Lire l'Article
Lire l'Article

Ce guitariste yougoslave était bien plus cool que tous vos hipsters à bonnets

Si la Yougoslavie était surtout connue pour ses footballeurs et ses guerres ethniques, son folklore musical gagne à être connu. Seul dans son atelier en Californie, Branko Mataja l’a réinterprété à la guitare de manière expérimentale à partir des années 60. Une œuvre inconnue découverte par hasard via un digger de L.A., énième illustration de ce phénomène de réhabilitations musicales improbables qui n’ont de cesse de se répéter ces dernières années.  
Lire l'Article
TOPAFF-2022-Couv-(MariaMedem)
Lire l'Article

Classement TOPAFF 2022 : les 100 plus belles affiches de festivals

Après une longue période consacrée à créer et faire vivre notre livre anniversaire des 10 ans de notre projet (disponible ici), on a enfin passé le cap, on est revenu aux fondamentaux et à notre train-train annuel ! Passée la dizaine, voici notre 11e article : le classement TOPAFF 2022, qui célèbre les 100 plus belles affiches de festivals de musique en France de l’année écoulée. Les critères restent les mêmes : originalité, idée et sens, performance graphique, impact visuel (mise en page, espace, typo…). On considère avant tout l’illustration (art) et non la communication (stratégie).
Lire l'Article
Facebook Page
Lire l'Article

Bien commencer l’année avec ce tube qui a 15 ans de retard : « Girls » de The Dare

Si à l’écoute de ce titre, vous avez l’impression de retourner en 2008, d’avoir un iPod première génération, d’adorer LCD Soundsystem — et la série Skins — et de porter des Converse, alors c’est normal : ce premier et unique morceau de The Dare, intitulé Girls fait l’effet d’une machine à remonter le temps. C’est aussi un remède anti-dépression, d’après une étude danoise menée sur six personnes sourdes.
Lire l'Article
Lire l'Article

Avec son nouvel album, La Tène prouve encore que nos régions ont du talent

Ce 3 février sortira chez Bongo Joe « Ecorcha/Taillée », le quatrième album du groupe de néo-folk expérimental La Tène. Enregistré dans une grange d’Auvergne, tirant son inspiration de chants chrétiens autant que du reggaeton de Rosalía et entrechoquant instruments traditionnels régionaux et cousins électroniques, La Tène propose avec ces deux titres une musique hypnotique et profondément rurale.
Lire l'Article
Lire l'Article

C’est bien c’est nouveau : Cimetière de l’Est

Souvent relégués au fond de top 10 d’artistes à suivre parrainés par des marques de téléphone, ils luttent contre 60 ans d’histoire pour se faire une place dans le cœur d’auditeurs qui croient avoir tout entendu. Eux, ce sont les musiciens d’aujourd’hui, anonymes et fauchés. Et today, voici Cimetière de l’Est, un trio du Grand-Est, qui n’est pas sélectionné pour les Victoires de la Musique 2023, et qui fait de la belle musique déprimante chantée en allemand. Rien qu’en lisant ça, vous devriez déjà être surexcités comme des bébés labrador.
Lire l'Article
Lire l'Article

A 80 ans, John cale

Taper sur des vieux est pénalement répréhensible. Mais taper sur des disques de vieux qui se teignent les cheveux en rose, est-ce autorisé ? Alors qu’est publié ce 20 janvier son dix-septième album studio écrit en réaction au bordel du monde (le mandat de Trump, le Covid-19, le réchauffement climatique, le Brexit…), voyons voir si ce « Mercy » permet à John Cale de trouver la sortie de l’EHPAD du rock.
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

C’est bien, c’est nouveau : Anona, reine du freak-folk

Souvent relégués au fond de top 10 d’artistes à suivre parrainés par des marques de téléphone, ils et elles luttent contre 60 ans d’histoire pour se faire une place dans le cœur des jeunes auditeurs qui croient avoir tout entendu. Eux, ce sont les musiciens nés après les années 2000. Et place aujourd’hui à Anona qui débarque aujourd’hui en surf sur les serveurs, sur le dos d’une nouvelle vague freak-folk.
Lire l'Article