Films sur la musique : l’édition 2020 de FAME se fout clairement pas de votre gueule

En général, et quand il est question de documentaires sur la musique et de plans à rallonge sur des musiciens ou salariés de l’industrie posés devant des consoles qui n’ont pas servi depuis aout 1978, on baille. Mais la sixième édition du festival international de films sur la musique (FAME pour les intimes ou les bègues) brise littéralement tous les préjugés sur ce genre grâce à ce qui est peut-être la meilleure sélection à ce jour, avec notamment des films sur Sébastien Tellier, Maud Geffray, R. Steevie Moore ou encore Fela Kuti. Un événement qu’il faut y aller les yeux fermés, entre le 12 et le 16 février, à la Gaîté Lyrique. 
Lire l'Article
Lire l'Article

Le clip à l’honneur pour la 3ième édition du festival Téma

Selon l’institut FRIPSOS, il se charge en moyenne 75 clips par seconde sur Youtube, dont une majorité réalisée par le cousin du groupe qui a fait un stage de standardistes chez M6 en 2015. Evidemment, 98 % de ces mêmes clips (toujours selon FRIPSOS) sont à chier et polluent la planète, mais pour les 2% restant, il existe depuis 3 ans Téma, un collectif mettant en lumière les meilleurs d’entre eux le temps d’une soirée. Rendez-vous le 30 janvier au MK2 Quai de Loire, à Paris.
Lire l'Article
Lire l'Article

C’est bien c’est nouveau : Chasseur

Souvent relégués au fond de top 10 d’artistes à suivre parrainés par des marques de téléphone, ils luttent contre 60 ans d’histoire pour se faire une place dans le cœur d’auditeurs qui croient avoir tout entendu. Aujourd’hui, un Rennais à Rayban qui se revendique de Daniel Darc, Alain Bashung, New Order et Suicide. Comme disent les concepteurs-rédacteurs en agence de com’ : « rien que ça ! »
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

Bohren & der Club of Gore : du jazz chiant, juste ce qu’il faut

Si, comme nous, vous étiez passé à côté des 7 précédents albums de ce groupe au nom aussi sexy que la région d’où ils viennent (la Rhénanie-du-Nord-Westphalie en Allemagne, PWFOUAH quelle angoisse !), que le terme JAZZ-AMBIANT ne vous donne pas envie de foutre le feu au rideau et que cette introduction à rallonge ne vous a pas donné envie de filer direct sur Konbini pour une énième interview d’artiste vous parlant en dix secondes de disques dont vous n’avez rien à foutre, alors il y a peut-être un avenir pour ce papier consacré à « Patchouli Blue », nouvel album au nom pas idéal mais parfait pour ambiancer vos soirées bridge, vos dimanches et mêmes, soyons ambitieux : votre fin de vie.
Lire l'Article
Lire l'Article

Le 28 janvier, Prieur de la Marne “remixe” L’Enfer de Clouzot au Louxor

Toujours dans les bons plans dès qu’il est question de dépoussiérer le culte avec ses habillages sonores, Prieur de la Marne s’attaquera cette fois au gros pavé qu’est L’enfer de Clouzot, un film inachevé avec Romy Schneider et Serge Reggiani, et projeté au Louxor plus de 50 ans après comme une performance avec, au programme, des titres de Caribou, Depeche Mode, Mr Oizo, Christophe, Francoise Hardy… et les voix de Blandine Rinkel de Catastrophe et Philippe Katerine. Louxor, j’adore. 
Lire l'Article
Lire l'Article

Andrea Laszlo De Simone a crié, crié, pour que l’Italie revienne

Physique de joueur de la Juventus de Turin, chansons martiennes ; Andrea Laszlo De Simone ne vous dit peut-être rien et c’est bien normal : même dans son pays, son nom résonne autant que celui de Daniel Bevilacqua, à qui l’on a furieusement envie de le comparer à l’écoute de Mistero, premier titre d’un album italo-cosmique à paraitre en mars chez Ekleroshock.
Lire l'Article
Lire l'Article

Double joie : le festival MOFO revient et Mains d’Oeuvres réouvre ses portes

“Rira bien qui rira le dernier” : c’était l’humeur quand le MOFO a lancé sa programmation pour la 16ème édition du festival qui se trouvait déraciné de Mains D’œuvres en octobre dernier. Et rire, c’est ce dont il va s’agir du 23 au 25 janvier puisque non seulement la programmation de ce MOFO est béton mais en plus on fêtera la bonne nouvelle : la réintégration de Mains D’œuvres dans son bâtiment. Un KO pour la mairie qui se fêtera avec le MOFO, logique.
Lire l'Article
Facebook Page
Lire l'Article

10 minutes de souffrance avec Brigitte Fontaine

Dès le départ, ça sentait le traquenard. Convoqué par la dernière punk de France sur son île Saint-Louis en pleine grève parisienne, on sentait bien que l’interview n’allait pas vraiment se passer comme prévu. Il en est de même pour l’album de Fontaine qui sort ces jours-ci, « Terre Neuve », et où l’irréductible Gauloise renoue avec ses plus grands albums en se délestant de tous ses gadgets. Premier album enregistré depuis le départ de Jacques Higelin, « Terre Neuve » est donc ce tabula rasa inespéré trempant l’encre dans la tristesse pour en sortir un grand et beau moment. Tout l’inverse de l’interview qui suit.
Lire l'Article
Lire l'Article

Les tifs, INXS et le suicide : tout “Michael Hutchence” expliqué dans un docu passionnant

Fait unique dans l’histoire de la pop culture : malgré ses 30 millions d’albums vendus, Michael Hutchence – le leader d’INXS – est la seule pop star a ne pas être devenue un mythe après son suicide. Scandale ou simple oubli ? Le nouveau documentaire Michael Hutchence, Mystify est là pour tenter de réparer cette injustice.
Lire l'Article
Lire l'Article

Choolers Division : du rap trisomique, au mic

Le premier vient de Marseille (comme Jul), le second de Bruxelles (comme Romeo Elvis) et les deux ont formé en 2013 Choolers Division, un projet rap dont la première particularité est que ses deux membres sont trisomiques (un écho au Wild Classical Music Ensemble), le second étant que leur récent album chez Black Basset met une grosse branlée aux rappeurs dits “valides” et pourtant pas du tout validés.
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

A la recherche du Pleasure Principle

Certains y verront un énième article sur le label Born Bad (qui hélas ne nous verse aucun dividende sur ses ventes d’albums), d’autres se régaleront que le gamin turbulent derrière déjà pas mal de projets tordus (La Secte du Futur, Bryan’s Magic Tears) ait droit à une interview pour son projet solo, Pleasure Principle. Portrait d’un branleur qui bosse, en fait, beaucoup. 
Lire l'Article