Le rock n’est pas mort, il vit en région parisienne et a un profil LinkedIn

Pour la première fois depuis la création du Hellfest, la ministre de la Culture s’est déplacé jusqu’à Clisson. Comme on voyait parfois arriver un prêtre aux petites heures de l’aube dans la maison où depuis de longues heures un malade ou un vieillard se bat avec la mort, on peut soupçonner que la présence d’une huile officielle relève ici aussi de l’extrême onction. Car derrière la cathédrale en toc qui marque l’entrée du lieu, la mort plane, une mort complexe et métaphysique, plus vicieuse que celle de la riche iconographie du metal (en vrac les zombies, les crânes, les pluies de sang et les cadavres qui grimacent sur les tee-shirt et les tatouages des festivalier.es). Bien sûr, comme tout individu cultivé, on se souvient des paroles d’Ace of Spades.
Lire l'Article
Lire l'Article

Sleaford Mods et l’architecture : another brick…

Il faut se frayer une entrée dans le feu nourri de Sleaford Mods, trouver une place dans la mathématique gouailleuse des deux Anglais, entre le débit rugueux et les beats secs. A s’y frotter, on réalise que ce qui nous raconte le mieux ce qui se passe, c’est un autre moment de l’histoire anglaise,: les grands titres du Daily Mirror en février 1976.
Lire l'Article
La playmate du mois
Facebook Page
La playmate du mois