Lou Rawls, le « Black Sinatra » oublié

Dans la chapelle du souffle chaud, rares sont ceux à pouvoir assurer la comparaison avec The Voice. Lou Rawls, en dépit d’un physique de pimp taillé pour les trottoirs de Brooklyn, fut l’un de ceux là. Hommages ininterrompus à Sinatra tout au long de sa carrière, voix de stentor noir et groove érotique de fin de soirée ; telles furent de 1962 à 2006 les Lou rules.
Lire l'Article
Lire l'Article

Un week-end à Bordeaux, capitale de l’écologie, avec Criolo

Du 6 au 8 septembre, nous étions du côté de Bordeaux afin de prendre le pouls du Climax Festival, un événement musical résolument orienté vers l’écologie. Pendant ces quelques jours de fête qui proposent des aller-retour entre des concerts et des conférences, nous nous sommes longuement entretenus avec la star brésilienne Criolo, un artiste aussi émouvant qu’engagé.
Lire l'Article
Lire l'Article

Le ‘’Corpse Flower’’ de Mike Patton et Jean-Claude Vannier est-il un cargo culte ?

C’est l’un des disques les plus étonnants de la rentrée, l’alliance d’un brailleur américain adulé par les demi-sourds et d’un confectionneur français naviguant sous les radars depuis 3 décennies. Avec ces deux là, on pouvait s’attendre au pire et pourtant, « Corpse Flower » recèle quelques surprises dont la plus grande : la petite Melody Nelson a bien grandi et elle chante désormais comme un camionneur.
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

Le nouveau M83 sonne comme un vieux CD-ROM pourri de Michael Oldfield

Vous vous souvenez de Michael Oldfield, l’homme capable de jouer de 20 instruments sans jamais réussir à aligner deux chansons correctes ? Quarante-six ans après le fameux Tubular Bells du premier, Anthony Gonzalez semble marcher sur le même chemin avec « Digital Shades, Volume 1I » (DSVII pour les intimes), un recueil d’instrumentaux 80’s comme on en trouvait à l’époque dans les pires magazines informatiques. Mais contrairement aux CDs freeware qui permettaient aux musiciens ratés de se rêver Jean-Michel Jarre grâce à des sons gratos, la pénitence de M83 s’annonce longue et un peu chère.
Lire l'Article
Lire l'Article

Bruit Noir déterre Romy Schneider pour le clip le moins festif de la rentrée

“Personne ne devrait être aussi malheureuse que Romy Schneider”. Ca, c’est Pascal Bouaziz sur le titre éponyme extrait de “II/III”, dernier album en date sorti cette année. Pas sûr que cela égaye votre morning routine ni ramène Alain Delon dans le droit chemin, mais c’est encore la preuve que le duo composé avec Jean-Michel Pirès a trouvé le parfait interstice où s’insérer, quelque part entre Rihanna et Jean-Luc le Ténia. Mention spéciale aux frais de production du clip qui, comme les autres, a dû couter environ 20 €. 
Lire l'Article
Lire l'Article

“Holyhood” d’Alessandro Mercuri, meilleur livre de la rentrée littéraire ?

De quel bois (sacré) Hollywood est-il fait ? Et si Los Angeles, malgré sa verdeur, n’était qu’une ville antique croulant sous le poids des mythes qu’elle engendre ? Quel fil de laine, punaisé sur la carte de L.A., relie Cecil B. DeMille à Toutânkhamon ? Le meilleur bouquin de cette rentrée est une enquête du détective-poète Alessandro Mercuri.
Lire l'Article
Lire l'Article

Presque 40 ans après, que vaut le “Always Now” de Section 25 ?

Ce qu’il reste de la branche bruxelloise de Factory Records propose un nouveau pressage de ce petit classique du post-punk britannique packagé par le grand Peter Saville. Le label en a profité pour agréger sur cinq vinyles les premières armes de Section 25. Une œuvre particulièrement inspirée par le krautrock et le psychédélisme comme en témoigne leur méconnu et inégal second album, “The Keys of Dreams”.
Lire l'Article
Facebook Page
La playmate du mois