Lire l'Article

Sonic Boom : « tu deviens culte quand tu n’as pas de succès »

31 ans après « Spectrum », son premier album sous le nom de Sonic Boom, l’Anglais Peter Kember relance la machine à synthés modulaires pour sortir « All Things Being Equals », qu’il voit comme une ode aux plantes. Relocalisé à Sintra au Portugal, Peter, entouré de nature et d’oiseaux qui chantent, était au calme pour nous raconter les coulisses de l’album et revenir sur l’aventure chaotique de Spacemen 3.
Lire l'Article
Lire l'Article

Eruption acide et lave sonique : l’histoire de Blue Cheer

C’est l’histoire d’un groupe qualifié de “premier groupe de heavy metal au monde”, et qui pendant 50 ans tenta de faire résonner les amplis avant de lentement tomber dans l’oubli, écrasé par le fardeau métallique poussé par Led Zeppelin. Voici la story de Blue Cheer en 76 000 signes, la taille d’un livre, mais le minimum pour l’un des groupes de rock américains les plus influents de la fin des années 60.
Lire l'Article

Ko Shin Moon fait voler les tapis sur sa reprise de Bint El Shalabiya

Giorgio Moroder jammant sur un synthé Moog Modular avec Thylacine et Acid Arab sur un motif de Ravi Shankar : non, ce n’est pas le pitch d’une nouvelle série musicale diffusée sur Netflix ; c’est le résumé du début de carrière de Ko Shin Moon, vainqueur du Prix Société Ricard Live 2020 et auteur d’un premier album (« Leïla Nova ») qui tranche d’avec la musique électronique des Dj pousse-boutons. Pour fêter le début de l’été, les deux “boys in the oud” nous offrent une cover instrumentale du culte Bint El Shalabiya de la chanteuse libanaise Fairuz.
Lire l'Article
Lire l'Article

“La battue” des Marquises est un remède contre toutes les conneries pop faussement joyeuses

Le monde se divise en deux catégories : ceux qui écoutent des niaiseries youtubées comme celles servies par le duo d’instragrameurs de The Pirouettes, et ceux qui ne parviennent à ressentir le poids du bonheur qu’en écoutant des musiques sombres avec un petit nuage noir au dessus de la platine. Le nouvel effort des Marquises, “La Battue”, est évidemment à classer dans la seconde catégorie et le clip du titre éponyme, à découvrir ici en exclu, un beau mouchoir dans lequel empaqueter tous vos chagrins.
Lire l'Article
Lire l'Article

Rodolphe Burger, précis sur les Environs

Maintenant que Christophe et Bashung jouent au flipper au paradis, quel corps encore chaud pour faire rouler les mots correctement, en français dans le texte ? Certains diront Hubert-Felix Thiefaine (moui), d’autres Arno (il est excusé par le médecin) ; peu répondront Rodolphe Burger, oublié qu’il est dans sa vallée du grand est. A 62 ans, il vient de publier un nouvel album, un peu d’ici, un peu d’ailleurs. Bienvenue dans les « Environs ».
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

Le dernier roman de Christophe Siebert est encore un parpaing dans ta gueule

En septembre 2019, le romancier Christophe Siébert avait été récompensé du Prix Sade pour son livre Métaphysique de la viande. L’ouvrage, réunion de deux courts romans, nous avait permis de rencontrer un auteur parmi les plumes montantes d’une littérature noire qu’on pensait laissée pour morte sur le bord de l’autoroute. A l’époque de notre rencontre, l’auteur nous avait raconté la suite de ses aventures éditoriales : Les chroniques de Mertvecgorod. Titré Images de la fin du monde, ce premier tome d’un mur qu’il est en train de construire autour de la connerie humaine, pour mieux en préserver la saveur, est sorti juste avant le confinement. L’occasion de replonger dans l’enfer noir du diable Siébert.
Lire l'Article
Lire l'Article

Comment j’ai vu le futur de la Techno à Casablanca

Ville mythique depuis qu’Hollywood en a fait un film d’espions en 1947 avec l’inénarrable Humphrey Bogart, Casablanca est la porte d’entrée du sud du Maroc. Face à l’océan Atlantique, cette cité est devenue au fil des siècles une ville d’architecture Art Déco, mauresque et andalouse, avec un assemblage de bâtiments dans le style brutalistes et de formes cubistes. Parsemée de créations somptueuses, cette ville touristique serait-elle en train de devenir l’épicentre d’une scène techno, noise et industrielle ?
Lire l'Article
Facebook Page
Lire l'Article

Nova Materia enterre le confinement avec un album live enregistré à la maison

“Diegoooo, libre dans sa têteeeeee… Derrière sa fenêtre… s’endort peut-être”. Les paroles ne sont pas signées par un artiste riche confiné chez lui pendant 3 mois (type Patrick Bruel) mais Johnny Hallyday. Etonnamment, elles résonnent plutôt bien avec l’EP live enregistré de façon sauvage par le duo Nova Materia, et publié aujourd’hui par Crammed Discs.
Lire l'Article
Lire l'Article

Les zazous de NLF3 fêtent leur 20 ans avec un nouvel album

Comme Rubin Steiner, le duo des frères Laureau est né avec le vieil internet, au début des années 2000. Et comme lui, NLF3 ne s’est depuis plus jamais arrêté. Au point qu’au moment de faire les comptes, le groupe qui est un trio depuis l’arrivée du batteur Jean-Michel “ta gueule” Pirès fête en 2020 ses 20 ans d’existence. Pas vraiment avec un best-of ou une tournée des Zenith (LOL) mais avec un nouvel album qui sortira le 21 aout. Ca s’appelle “ABCDEFG HI”. Premier titre en écoute.
Lire l'Article
Lire l'Article

Comment j’ai pu assister à un festival de musique en 2020, c’était dans Minecraft

Le 16 mai dernier, j’ai assisté à un festival. Un vrai de vrai, il y avait même Idles, Health, Pussy Riot, Citizen et plus ou moins Massive Attack. Pour y aller, j’ai escaladé une montagne, enneigée et sauté dans un puits de plusieurs mètres de profondeur et il n’y avait même pas besoin de gestes barrière puisque le festival était virtuel il se tenait au sein du jeu vidéo Minecraft.
Lire l'Article
Lire l'Article

Kutiman : du jazz du jazz, oui mais de Tanzanie !

Qu’on nous pardonne ce titre inspiré par les célèbres pâtes italiennes : il eut été difficile de résumer en quelques mots l’impression qui se dégage à l’écoute de “Wachaga”, nouvel album de l’Israélien Kutiman enregistré au milieu du peuple bantou, sur les hauts du Kilimandjaro. Un nouveau titre, Awake in the Rain, permet de se faire une idée plus précise de ce jazz à la fois magique et psychédélique. 
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

Les duos de l’enfer #2 : Marvin Gaye vs Phil Barney

Pourquoi avoir associé deux artistes aussi compatibles qu’une Playstation 4 et une disquette 3,5 pouces ? Qui a eu cette idée de génie ? Quelle est l’ampleur du désastre ? Dans cette série d’articles inutiles intitulée Les duos de l’enfer, découvrons l’histoire secrète de quelques-uns des duos les plus saugrenus de l’histoire de la musique. Deuxième épisode : le roi de la soul américaine Marvin Gaye croise la route d’un chanteur français que tout le monde a oublié. Tout le monde ? Pas Didier Hubert. Et pour cause, c’est lui qui a immortalisé l’instant.
Lire l'Article