Lire l'Article

Tout le monde se CLAMM

Tiens, un vrai bon album de rock en 2021 ? Avec des guitares ? Et ca vient d’Australie ? On commençait un peu perdre espoir, mais le “Beseech Me” attendu le 9 avril chez Meat Machine, secoue sans finesse une profession endormie depuis l’arrivée du Coronavirus. Premiers symptomes à l’écoute de CLAMM ? Un grand coup de latte dans ta gueule.
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

Sourdure, toujours dans le dur

Insupportable ou jouissive selon qu’on est hermétique (ou pas) aux dissonances et autres instruments parfois vieux comme dix Brigitte Fontaine, la discographie de Sourdure s’enrichira le 2 avril prochain d’un nouvel album, cette fois en groupe, et qui s’annonce comme paradoxalement le plus accessible de cette carrière dans la marge. « De Mòrt Viva » est son nom, bizarre est son son.
Lire l'Article
Lire l'Article

Cantenac Dagar, du boucan sinon rien

Depuis 7 ans déjà, le duo français de Cantenac Dagar donne des nouvelles du « monde d’après », débarassé de toute tentation mercantile et accessoirement, de tout chanteur. Bruits de chaos orchestrés, vision d’apocalypse superbe et drone dans la lignée de France sont au programme de leur nouvel album « Seseuda ».
Lire l'Article
Lire l'Article

Le nouvel album de Nick est un carnage, et pas un bon

Décrit comme « un album brutal » par Nick Cave, « Carnage » est en vérité plus létal qu’animal. On eut été en droit d’attendre un peu plus de ce dix-huitième album publié le 25 février dernier par surprise ; peut-être pour prendre les auditeurs de court face à l’absence totale de créativité qui se dégage de cette bouilloire à thé.
Lire l'Article
Lire l'Article

Avec son EP « Free Fall », Maud effraie

« Un label de musique indépendant qui affiche clairement ses valeurs : Queer, transféministe, anti-raciste et résistante ». Pas certain que les déclinistes et autres apeurés du grand remplacement goûte la déclaration de naissance de Warriorecords, la nouvelle maison de disques crée par Rebeka Warriors. Tous ces gens feraient mieux d’écouter la première signature dite « inclusive », à savoir Maud Geffray. On y entend le bruit des glaçons réchauffés et c’est un superbe rebond pour la moitié de Scratch Massive.
Lire l'Article
Lire l'Article

Mort Garson, même pas mort

Connu du « grand public » comme l’architecte derrière « Plantasia », chef d’œuvre de 1976 considéré comme l’un des premiers albums écologiques porté par mélodies bien plus naïves qu’un discours de Nicolas Hulot, Mort Garson a fini par manger les racines. C’était en 2008. Mais c’était sans compter sur sa fille, Day, à l’origine d’une vague de rééditions chez Sacred Bones d’une partie du catalogue de cet obsédé des Moog, trop longtemps resté coincé du mauvais côté du rideau.
Lire l'Article
Lire l'Article

Avec “Hakken”, Puce Moment fait chauffer la machine à radicalité

Avec l’âge, certains vont vers la facilité. Dans le cas de Nicolas Devos et Pénélope Michel, duo repéré voilà plus de 10 ans avec Cercueil, c’est plutôt l’inverse. Avec leur projet Puce Moment, ils explorent depuis 2013 ce qui ressemble à une cave où les monstres sont encore plus beaux avec la lumière éteinte. Sur “Hakken”, dernier né de leurs expérimentations très concrètes, ils dansent.
Lire l'Article
Facebook Page
Lire l'Article

Avec “La Ola Interior”, Bongo Joe explore la face cachée de l’ambient espagnole

Trois ans après l’essai réussi de “La Contra Ola”, le label suisse Bongo Joe tente une nouvelle fois de nous faire oublier selon laquelle l’Espagne, longtemps, se résumait à des barbecue sur la plage avec de la mauvaise Movida crachée depuis le poste d’une SEAT Ibiza d’occasion. Sur la compilation “La Ola Interior”, il est cette fois question des explorateurs ibériques ayant découvert le septième continent, peuplé de disciples de Brian Eno consommant la drogue douce au son de flûtes apaisantes. Loin, très loin, du cliché chill et lounge associé au pays des gens à nuques longues.
Lire l'Article
Lire l'Article

C’est bien c’est nouveau : Nevers, entre Laurent Voulzy et Aquaserge

Souvent relégués au fond de top 10 d’artistes à suivre parrainés par des marques de téléphone, ils luttent contre 60 ans d’histoire pour se faire une place dans le cœur d’auditeurs qui croient avoir tout entendu. Aujourd’hui, Nevers, un groupe qui doit son nom à la ville où il ne se passe jamais rien. Tout l’inverse de « Minor Plot Twist ».
Lire l'Article
Lire l'Article

On a vu tout le “foutur” de la musique jusqu’en 2030

Lors de son allocution d’avril 2020, Emmanuel Macron avait au moins raison sur un point : à l’heure Covid-19, toutes les pendules sont déréglées. Tenter de comprendre le « monde d’avant-après », c’est comme essayer de faire faire du parapente à Stevie Wonder : dangereux, mais pas impossible. A l’aube de cette décennie incertaine pour l’industrie musicale, profitons donc de cette peur panique pour entrevoir en 10 dates fausses clefs ce qui nous réserve l’avenir, le vrai. « Et le dernier arrivé est fan de Phil Collins », comme disait l’autre.
Lire l'Article
Lire l'Article

Tomaga, un dernier disque avant les adieux

Le 25 aout dernier, l’Angleterre perdait l’un de ses meilleurs cosmonautes en la personne de Tom Relleen. En quinze ans de carrière, l’homme avait facilement visité plusieurs galaxies avec ses différents projets, de The Oscillation à Papivores en passant par Tomaga. C’est à bord de ce dernier que le musicien, décédé prématurément d’un cancer de l’estomac à 42 ans, livrera en 2021 une dernière aventure post-mortem avec “Intimate Immensity”, un album composé dans la dernière ligne droite avec sa co-pilote Valentina Magaletti. 
Lire l'Article
Lire l'Article

Conny Frischauf, du rock choucroute sans se prendre les pieds dans la saucisse

Quand il est question de krautrock, on a pour habitude de penser à de vieux mâles anciens terroristes de l’Allemagne de l’est et emmurés dans de sombres blockhaus sans urinoirs pour accoucher d’albums hésitant entre le bruit d’un tank Panzer et les sonorités mélodiques d’une Kalachnikov. Il arrive aussi parfois qu’une Autrichienne vienne un peu foutre le bordel dans cette théorie du genre avec un album beaucoup plus harmonieux, et où l’étrange a malgré tout droit de cité. C’est le cas du « Drift » de Conny Frischauf.
Lire l'Article
Lire l'Article

Les « jours de grève » d’Emmanuelle Parrenin sont plus beaux que vos nuits

Vent de liberté chez hippies ; les vieilles font de la résistance : un an après le très sec et très beau « Terre Neuve » de Brigitte Fontaine, c’est au tour d’une autre inclassable de refaire parler d’elle. Avec « Jours de grève », un disque free, trance et chamanique, la folkeuse de 71 ans Emmanuelle Parrenin devient, en duo avec Tolouse Low Trax, telle une formidable mémé qui dit non.
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

Ancien stagiaire chez Tricatel, Charles Dollé lâche un pur titre Tricatel

Le titre de cette news ressemble fort à un fait d’hiver (“Ivre, il regarde TPMP et poignarde toute sa famille, écoute l’intégrale de Vianney puis se suicide”) et pourtant, comme disait l’autre, tout est vrai : après plusieurs années passées chez le label Tricatel, Charles Dollé s’est finalement décidé à passer le pas de porte pour se consacrer à ses propres aventures musicales. Bien lui en a pris, puisque le premier titre en écoute est une symbiose parfaite entre Connan Mockasin et Alain Chamfort. Une certaine idée de la pop telle qu’elle se pratique chez la clique de Bertrand Burgalat depuis avant même l’apparition d’internet et des vaccins qui donnent la 5G.
Lire l'Article
Lire l'Article

La Féline et Mondkopf annoncent GRIVE, nouveau projet au sombre plumage

Celles et ceux qui suivent la carrière d’Agnès Gayraud ne seront guère surpris de la retrouver aujourd’hui en duo avec Paul Régimbeau, aka Mondkopf. La première est derrière la Féline, le second également derrière Oiseaux-Tempêtes; il n’en fallait pas beaucoup plus aux deux pour fusionner leurs passions animales dans GRIVE. Un premier EP tombera de l’arbre en février. 
Lire l'Article