Christophe, l’homme qui a crié « machines » pour qu’elles reviennent

Un peu chanteur, un peu menteur, un peu rockeur aussi ; Christophe a depuis plus de 50 ans enfilé à peu près tous les costumes. Mais il en est un qu’on oublie un peu trop souvent : celui de l’homme machine. Alors que le dernier géant de la chanson française se bat actuellement contre le Covid-19, rendons hommage à son affection des boites à rythmes et autres instruments électroniques dits « modernes », et qui ont rendu cette musique aussi intemporelle que sa moustache.
Lire l'Article
Lire l'Article

A la recherche d’Ame Son

Fin des années 60, dans la France de l’après Général de Gaulle, une poignée de groupes français tentent de rivaliser avec les Pink Floyd, Soft Machine et autre Gong. Parmi eux, Patrick Vian, Dashiell Hedayat (avec Gong, justement), Alain Kan et peut-être le grand oublié de la scène, Ame Son, auteur d’un premier et dernier album qui aurait pourtant parfaitement pu rythmer la bande son d’un film de Jean Yanne. Cinquante ans après, son leader fondateur Marc Blanc frappe à la porte pour nous faire entrer dans cette « catalyse » vieille de 50 ans déjà.
Lire l'Article
Lire l'Article

L’histoire grimpante de « Plantasia », le disque à faire écouter aux plantes

C’est l’histoire d’un disque resté dans les placards de la pop culture pendant 40 ans et qui, à l’heure du digging Youtube et du réchauffement climatique, a finalement acquis un respect international chez tous les puristes. Pourtant au départ, le « Plantasia » de Mort Garson a été composé pour être distribué gratuitement aux clients d’un magasin de plantes d’intérieur. La promesse du disque, c’était qu’il devait aider les végétaux à pousser…
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

Les synthés Korg et Moog balancent des applis gratos pour occuper les musiciens bunkerisés

« Un cadeau pour diffuser la positivité, la créativité et l’expressivité et vous aider à vous occuper l’esprit d’une manière musicale”. C’est en ces termes que les deux constructeurs se sont exprimés ce weekend pour offrir aux musiciens amateurs (et professionnels) de quoi occuper le confinement violent qui nous attend tous à compter d’aujourd’hui. Une belle initiative qui devrait permettre au petit Emmanuel M. d’occuper ses journées à l’Elysée en se rêvant clavier de Depeche Mode ou Kraftwerk. 
Lire l'Article
Lire l'Article

« Méridiens », nouvel album d’un Chapelier fou fou fou

Au moment de ranger tous les musiciens dits « électroniques » dans un grand coffre à jouets, on se demande bien où seront placés les disques de Chapelier Fou. Dans la lignée de « Muance » paru en 2017, le messin contre-attaque ces jours-ci avec « Méridiens », où il prend encore une fois de court la concurrence, trop occupée à tripoter les boutons pour écouter le son des machines.
Lire l'Article
Lire l'Article

Chloe et Vassilena annoncent enfin leur premier album : premier extrait en écoute

Depuis 4 ans les deux se tournaient autour et enchainaient les collaborations ponctuelles, mais la sortie à l’automne chez Lumière Noire de leur premier album permettra enfin à Chloé et Vassilena Serafimova d’unir leurs instruments sur un temps long. Le premier extrait du futur disque “Balani” s’écoute maintenant, ça s’appelle Sequenza. Et les fans de Greta Thunberg qui trouvent l’avion trop polluant devraient y trouver une solution pour décoller sans encombres.
Lire l'Article
Lire l'Article

Le Daniel Johnston français s’appelle Kim Giani et il plane plus haut qu’un Boeing

Chacune de ses chansons Youtube oscille dangereusement entre 10 et 1000 vues, à chaque fois dans des genres aussi différents que le nombre de couleurs sur un pull Desigual, et pourtant rien ne semble arrêter Kim Giani, auteur de quelques 40 albums en 24 ans. Dont le petit dernier, « Omnichordia », qui ne ressemble évidemment à aucun de ses petits frères bricolés.
Lire l'Article
Facebook Page
Lire l'Article

Mourir à Brest une seconde fois avec cette nouvelle mixtape 100% bretonne

Persiste et signe : après le succès inespéré du premier volume en 2019, le collectif Mourir à Brest remet le couvert avec un volume 2 tout aussi jouissif et où l’auditeur pourra tout aussi bien croiser Jean-Pierre Pernaut en décrochage locale que les habitués de l’étape (Baston, Antoine Garrec, Bantam Lyons, Lesneu, etc) et Zafar, le dauphin qui aimait frotter son sexe sur le dos des plagistes bretons. Un bon résumé des 60 minutes furieuses qui vous attendent ci-dessous avec, dans le coffre, Miossec bâillonné.
Lire l'Article
Lire l'Article

Pourquoi il ne faut plus rien attendre d’En Attendant Ana

Le quintet parisien (on a l’impression de décrire une fanfare) publie ces jours-ci son deuxième album « Juillet », un objet sans prétention qualifié de « solaire » et « plein de trouvailles » par la concurrence. C’est à l’inverse un disque vide de toute idée, et symptomatique d’une époque plus que jamais nostalgique d’un temps révolu.
Lire l'Article
Lire l'Article

A l’Espace B, un festival barré pour lutter contre la musique plate

Hey, comment ça va Paris la nuit ? « Oh, pas trop bien, j’ai plein d’enfants qui ont mis la clef sous la porte ». Tous ? Absolument pas. L’un d’entre eux, l’Espace B, a rouvert ses portes en mars dernier avec une longue fermeture administrative de 8 mois. Vince et Raphael, ses deux nouveaux programmateurs, fêtent cette résurrection du 20 au 22 février avec Espace Barré, un micro-festival rempli d’artistes maxi déviants qu’ils seraient bien dommage de rater. A moins, bien sûr, que tu ne préfères lire un énième article sur la fin des nuits parisiennes, tranquillement assis dans ton canapé.
Lire l'Article
Lire l'Article

Infecticide : « le premier degré c’est surtout pour les clowns » 

Nés la même année que Gonzaï, en 2007, les soldats débilo-mutants d’Infecticide tracent leur route depuis maintenant 13 ans avec une régularité qui farce le respect. Alors que leur troisième album s’approche dangereusement de la planète terre dans un Ovni en forme de pancake géant, on vous offre une poignée de morceaux en écoute exclusive, le tout accompagné d’une interview par les activistes perruqués de cette gigantesque blague, heureusement sans chute.
Lire l'Article
Lire l'Article

Bon sérieusement, c’est quoi le problème avec Bertrand Belin ?

Accusé d’être responsable du réchauffement climatique, de la naissance du coronavirus chinois et, plus globalement, de la fin du monde, le chanteur rapidement affublé de l’étiquette « mec chiant pour abonnés Télérama » ne jouit pas d’une bonne réputation chez les ayatollah de l’indie-rock. Mais pourquoi ? Et surtout, cette pluie de soude caustique est-elle vraiment méritée ?
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

Comateens, ressuscités

Le temps de 3 albums révérés par les amateurs d’after punk, le trio des Comateens contribua à réchauffer les rues new-yorkaises du début des années 80 avec une new wave mutante, au moins aussi éloignée des Ramones que ces derniers d’un dictionnaire. A la surprise générale, c’est le label Tricatel qui leur rend aujourd’hui honneur avec la réédition d’un méga coffret vinyle réunissant la quarantaine de titres écrits par le groupe
Lire l'Article