Victor Solf : l’heure après Her

Trop « indé » pour jouer dans la cour des gros, trop gros pour jouer dans la cour des « indé », coincé entre un passé qui s’agrippe (Her, dissout après la disparition de son binôme Simon) et un futur encore à dessiner, Victor Solf est cet équilibriste qui depuis 15 ans tente de donner vie à une certaine idée de la soul à la française, avec classe, retenue et refrains qu’on n’aurait pas honte de chanter seul chez soi. La sortie de son premier album, « Still. There’s Hope », est de ce point de vue une bonne manière de mettre les points sur le i, comme interview.
Lire l'Article
Lire l'Article

Avec son deuxième album, pas d’échec pour Heimat

Soyons honnête : on n’a pas tout compris à ce que racontent les deux de Heimat sur leur nouvel album « Zwei », chanté dans presque toutes les langues sauf la leur – le français – mais on a quand même saisi l’essentiel : ce n’est pas le disque de l’été, et si c’est un jus vitaminé, les cendres de Nico ont dû tomber dedans. En résulte un noir son de cathédrale qui sonne par delà les chapelles.
Lire l'Article
Lire l'Article

C’est bien, c’est nouveau : Abraham Fogg

Souvent relégués en trois lignes au fin fond de top 10 d’artistes à suivre mais que personne n’écoutera, ils luttent pour se faire une place dans le cœur d’auditeurs qui croient avoir déjà tout entendu. Eux, ce sont les jeunes musiciens qui aimeraient bien foutre un coup de pied au cul à tous les ancêtres que tu as usé sur son compte Spotify même pas premium. Aujourd’hui Abraham Fogg, un duo basé entre Nantes et Los Angeles, et qui joue sur le décalage horreur.
Lire l'Article
Lire l'Article

Dans les pas de Deleuze et Houellebecq, Mehdi Belhaj Kacem chante la philosophie électrique

Passer des salons aux studios, des écrits au chant, de la pensée à la parole, c’est une certaine tradition française. Gilles Deleuze s’y essayait voilà 50 ans sur Le voyageur avec Richard Pinhas, bientôt suivi par Maurice Dantec avec son groupe Artefact et plus récemment Alain Damasio avec Rone ou Palo Alto. C’est aujourd’hui Mehdi Belhaj Kacem, disciple de Badiou, qui s’y colle sur un EP 2 titres au texte blastant la société moderne, sa gouvernance et les choix technologiques poussant l’Homme au bord du précipice. Bienvenue dans quinze minutes de fureur.
Lire l'Article
Lire l'Article

Après 25 ans dans l’ombre des autres, Gilb’R annonce son premier solo

Gilbert Cohen et les années 90, Gilbert Cohen produit les albums de Joakim et Zombie Zombie, Gilbert Cohen à la plage, Gilbert Cohen part en retraite à Amsterdam… si vous avez aimé les épisodes précédents de la série nommée Versatile, il y a de fortes chances pour vous aimiez son premier album solo, sous son nom de scène Gilb’R. Ca s’appelle « On danse comme des fous » et c’est le plus beau des pieds de nez aux tests PCR. 
Lire l'Article
Lire l'Article

Peut-on encore dire du mal des disques en 2021 ?

« Pourquoi perdre autant de temps à écrire sur des disques jugés nuls quand il en sort toutes les semaines des merveilleux ? ». C’est l’une des questions qui revient régulièrement, en sourdine, quand il est question d’un exercice en péril : la critique musicale. Décomplexée, démocratisée avec l’arrivée d’internet, elle semble désormais noyée dans la société du commentaire au point qu’on est en droit de se demander ce qu’il restera bientôt de nos avis dans cette course effrénée à la positivité qui semble avoir contaminé ce qui reste de la presse musicale, de plus en plus frileuse à exprimer le moindre jugement, positif ou négatif.
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

Tout le monde se CLAMM

Tiens, un vrai bon album de rock en 2021 ? Avec des guitares ? Et ca vient d’Australie ? On commençait un peu perdre espoir, mais le « Beseech Me » attendu le 9 avril chez Meat Machine, secoue sans finesse une profession endormie depuis l’arrivée du Coronavirus. Premiers symptomes à l’écoute de CLAMM ? Un grand coup de latte dans ta gueule.
Lire l'Article
Facebook Page
Lire l'Article

Sourdure, toujours dans le dur

Insupportable ou jouissive selon qu’on est hermétique (ou pas) aux dissonances et autres instruments parfois vieux comme dix Brigitte Fontaine, la discographie de Sourdure s’enrichira le 2 avril prochain d’un nouvel album, cette fois en groupe, et qui s’annonce comme paradoxalement le plus accessible de cette carrière dans la marge. « De Mòrt Viva » est son nom, bizarre est son son.
Lire l'Article
Lire l'Article

Cantenac Dagar, du boucan sinon rien

Depuis 7 ans déjà, le duo français de Cantenac Dagar donne des nouvelles du « monde d’après », débarassé de toute tentation mercantile et accessoirement, de tout chanteur. Bruits de chaos orchestrés, vision d’apocalypse superbe et drone dans la lignée de France sont au programme de leur nouvel album « Seseuda ».
Lire l'Article
Lire l'Article

Le nouvel album de Nick est un carnage, et pas un bon

Décrit comme « un album brutal » par Nick Cave, « Carnage » est en vérité plus létal qu’animal. On eut été en droit d’attendre un peu plus de ce dix-huitième album publié le 25 février dernier par surprise ; peut-être pour prendre les auditeurs de court face à l’absence totale de créativité qui se dégage de cette bouilloire à thé.
Lire l'Article
Lire l'Article

Avec son EP « Free Fall », Maud effraie

« Un label de musique indépendant qui affiche clairement ses valeurs : Queer, transféministe, anti-raciste et résistante ». Pas certain que les déclinistes et autres apeurés du grand remplacement goûte la déclaration de naissance de Warriorecords, la nouvelle maison de disques crée par Rebeka Warriors. Tous ces gens feraient mieux d’écouter la première signature dite « inclusive », à savoir Maud Geffray. On y entend le bruit des glaçons réchauffés et c’est un superbe rebond pour la moitié de Scratch Massive.
Lire l'Article
Lire l'Article

Mort Garson, même pas mort

Connu du « grand public » comme l’architecte derrière « Plantasia », chef d’œuvre de 1976 considéré comme l’un des premiers albums écologiques porté par mélodies bien plus naïves qu’un discours de Nicolas Hulot, Mort Garson a fini par manger les racines. C’était en 2008. Mais c’était sans compter sur sa fille, Day, à l’origine d’une vague de rééditions chez Sacred Bones d’une partie du catalogue de cet obsédé des Moog, trop longtemps resté coincé du mauvais côté du rideau.
Lire l'Article
Lire l'Article

Avec « Hakken », Puce Moment fait chauffer la machine à radicalité

Avec l’âge, certains vont vers la facilité. Dans le cas de Nicolas Devos et Pénélope Michel, duo repéré voilà plus de 10 ans avec Cercueil, c’est plutôt l’inverse. Avec leur projet Puce Moment, ils explorent depuis 2013 ce qui ressemble à une cave où les monstres sont encore plus beaux avec la lumière éteinte. Sur « Hakken », dernier né de leurs expérimentations très concrètes, ils dansent.
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

Avec « La Ola Interior », Bongo Joe explore la face cachée de l’ambient espagnole

Trois ans après l’essai réussi de « La Contra Ola », le label suisse Bongo Joe tente une nouvelle fois de nous faire oublier selon laquelle l’Espagne, longtemps, se résumait à des barbecue sur la plage avec de la mauvaise Movida crachée depuis le poste d’une SEAT Ibiza d’occasion. Sur la compilation « La Ola Interior », il est cette fois question des explorateurs ibériques ayant découvert le septième continent, peuplé de disciples de Brian Eno consommant la drogue douce au son de flûtes apaisantes. Loin, très loin, du cliché chill et lounge associé au pays des gens à nuques longues.
Lire l'Article
Lire l'Article

C’est bien c’est nouveau : Nevers, entre Laurent Voulzy et Aquaserge

Souvent relégués au fond de top 10 d’artistes à suivre parrainés par des marques de téléphone, ils luttent contre 60 ans d’histoire pour se faire une place dans le cœur d’auditeurs qui croient avoir tout entendu. Aujourd’hui, Nevers, un groupe qui doit son nom à la ville où il ne se passe jamais rien. Tout l’inverse de « Minor Plot Twist ».
Lire l'Article