Comment j’ai vraiment pris conscience qu’il ne fallait pas haïr Taylor Swift (ni personne en fait)

Miss Americana, le nouveau documentaire Netflix sur Taylor Swift est franchement pas trop mal. Car Dieu sait que j’ai l’universalité du bon goût, de ce qui est bien et ce qui est à chier. Après l’inconvaincant Nasty Cherry : I’m With the Band, j’étais curieuse de voir ce que la plateforme de streaming qui fait « tou-doum » allait nous proposer.
Lire l'Article
Lire l'Article

Comment j’ai eu mal à mon féminisme en matant “I’m with the band : Nasty Cherry”

J’ai maté la série-documentaire Netflix de Charli XCX. Charli, c’est est une chanteuse et self-made businesswoman britannique qui prône l’empowerment féminin. Vous avez peut-être pu la voir aux côtés de Christine & the Queens, ligotée sur une grosse voiture en se tortillant comme s’il n’y avait pas de lendemain (ou comme si une pause pipi s’imposait pressement). Le raffinement à l’américaine quoi. Le pitch de la série : Charli décide de créer et de produire un groupe 100% féminin comme elle aurait rêvé qu’il en existe quand elle avait quatorze ans.
Lire l'Article
Lire l'Article

Mais qui est Orville Peck ?

Tu as peut-être pu le croiser en train de faire du pole dance en Santiags, tressant les fils de son masque ou encore se faisant tatouer un bébé poney sur la fesse gauche. Son tout premier album “Pony”, sorti en mars dernier t’a peut-être fait voyager dans les plaines d’Arizona (ou de Fontainebleau) sur un air de country pas piqué des hannetons. Mais ne mettons pas la charrue avant les bus. Qui est donc Orville Peck ?
Lire l'Article