Lire l'Article

Comment j’ai passé la nuit avec des sosies de Bowie, Bukowski et plein d’icônes mortes

Jeudi 11 avril, on avait rendez-vous au Bus Palladium pour prendre part à la représentation unique du spectacle immersif Heroes ; une idée originale de Dot Pierson pour ressusciter, via des acteurs, nos “idoles” des sixties. Bowie, Mercury, Ginsberg, Bukowski, Joplin, Basquiat, ils étaient tous là l’espace d’une soirée. Après tout, pourquoi pas ? Ne nous demandez pas comment on s’est retrouvé là, on y était, on vous raconte.
Lire l'Article
Lire l'Article

Les 9 questions à poser pour foirer son interview

Fact checking sur Google, écoutes répétées de l’album et questions pertinentes sont les trois commandements d’une interview professionnelle. Ca, c’est pour la théorie. Passons maintenant à la pratique, faite de questions connes sorties de dessous la casquette du journaliste musical qui n’a pas su tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de balancer les questions-rituels qui suivent. Et qui, en toute logique, ont donné des réponses aussi vides que le cerveau de Sid Vicious.
Lire l'Article
Lire l'Article

Mais où est donc passé Jean-Louis ?

Je vais vous parler de mon périple. De mon Odyssée, de ma quête. Ulysse perdu dans l’au-delà. Comme je ne suis pas un ricain exilé dans l’hexagone, j’ai mon Mississippi à moi : la Dordogne. Et comme il me fallait fuir, retrouver mes racines, caresser les vaches, boire un canon, évacuer la migraine d’une ville intoxiquée par ses problèmes, j’ai finalement décidé de partir pour retrouver Jean-Louis. 
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

Michael Rother de Neu ! à la Maroquinerie (Gonzaï Night)

Gonzaï est fier d’accueillir la légende du krautrock à l’origine de l’un des plus beaux groupes allemands de tous les temps avec Kraftwerk et CAN : Michael Rother de Neu ! Il jouera ce soir des morceaux du répertoire de Neu ! mais aussi d’Harmonia et de ses autres albums solo. En ouverture, les Français kraut de Steeple Remove, de retour avec un superbe album chez Fuzz Club.
Lire l'Article
Lire l'Article

Il n’y a pas qu’un festival chiant à Avignon, il y aussi Love Letters

Au départ, c’est une chanson de Metronomy. A la fin, sous l’impulsion de trois gamins passionnés par l’envie de faire là où il n’y a rien, ça devient un festival qui fêtera cette année sa deuxième édition avec des groupes comme Brace ! Brace !, Rendez-Vous, Halo Maud ou encore DRAME. Soit un contrepoint parfait pour danser sous le pont d’Avignon, loin des troupes de théâtre et des vieux souvenirs qu’on gardait de la ville morte.
Lire l'Article
Facebook Page
La playmate du mois