Les Trois Stooges 

Ce chapô d’homonymie (ou de « désambiguïsation », pour les Précieuses ridicules) répertorie les différents sujets partageant un même nom. « Les Trois Stooges » peut désigner :

– Trois compères, trois larbins, trois corniauds,
– trois bouffons qui tournaient des courts de slapstick comedy au milieu du vingtième siècle
– trois zicos d’un groupe de rock queue de comète des sixties, compères d’un chanteur qui les a pris pour des larbins, des corniauds, des bouffons
– ta trilogie d’or plombé que constituent les skeuds primitifs du gang mentionné à l’item précédent.

A ton avis, Wiki Boy, il va parler de quoi, ce papelard ?

Lire l'Article
Lire l'Article

Stones underrated nuggets

Avec vingt-quatre albums au compteur et un vingt-cinquième en préparation, les papys du Rock font de la résistance. Chez Gonzaï, on s’en bat les steaks de la cuisson de leur prochain skeud. Nos augures prophétisent qu’il sera pas saignant, de toute façon. A l’inverse de certaines de leurs vieilleries qui, bien qu’impeccables, n’ont pourtant pas trop connu les feux de la rampe. Si tu auscultes ces gemmes occultes des Stones, tu diras d’elles : « j’aime, tu m’étonnes, mais que ne sont-elles devenues cultes ? ». Un truc dans le genre, faut pas te sentir obligé d’encourager mes délires d’assonances à la con. Bon alors, jeune inculte, on l’attaque, la traque de ces fuckin’ tracks ? 
Lire l'Article
La playmate du mois
Facebook Page