Lire l'Article

Nathan du Villejuif Underground a mangé la dépouille de Lou Reed

Trois ans après la sortie de ses poèmes perchés en livre audio, Nathan Roche reprend la tangente avec un EP solo encore une fois s(a)igné chez Gone with The Weed. Et le résultat se nomme “Piano, woman & bicycle”, soit trois chanson donnant l’impression d’écouter le vieux Lou période “Transformers” pour conter des histoires de Velib aux pneus crevés et des déclarations de guerre aux pianos installés dans les gares et les Galeries Lafayette. Ce borde jouissif s’écoute juste en dessous.
Lire l'Article
Lire l'Article

Pas de crise de la quarantaine pour Aksak Maboul

C’est une histoire belge, sans chute : en 1980, Marc Hollander supervise une naissance et un enterrement. Alors que son groupe Aksak Maboul prend un somnifère après la sortie de « Un Peu de l’Âme des Bandits », le musicien devient patron de label et inaugure avec Crammed Discs un chemin qu’il continue de parcourir. Quarante ans après cette histoire à deux voies, le voici qui remonte en selle avec Veronique Vincent pour « Figures, un quatrième album qui tire plus loin que le Manneken Pis.
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

Les Dandy Warhols viennent de sortir leur meilleur album, il dure 4 heures

Vous vous souvenez de Jeff, le mec du fond de la classe dont le seul mérite avait été de choper la nana la mieux gaulée de la classe en aout 1994 et qui, depuis, était devenu manager chez Quick ? Bon, eh bien c’est un peu l’histoire de la discographie des Dandy Warhols. Sauf qu’avec les 4 heures de musique de « Tafelmuzik Means More When You’re Alone », Jeff fait preuve d’un sursaut inattendu : il a brulé son fast food pour construire une aire de jeux pour autistes à la place.
Lire l'Article
Lire l'Article

Marie-Pierre Arthur, Québec et ongles

Elle vient du Canada, elle chante, oui c’est une femme et non, elle n’a pas grandi au collège Céline Dion. A 42 ans, la musicienne aux trois prénoms vient d’achever ses études dans le bahut situé juste en face et son quatrième album qui vient de sortir, « Des feux pour voir », est une belle rouste pour les jeunes rockeurs qui se croient arrivés en haut de l’échelle.
Lire l'Article
Facebook Page
Lire l'Article

Sick Sad World, la compilation qu’il manquait au confinement

Être confiné, c’est la garantie de moments d’ennuis et de fatigue physique inexplicables où on perd la notion du temps et de l’espace, mais c’est aussi de belles initiatives qui donnent le sourire et rendent le temps un peu moins morne et long. Comme avec la délirante sortie d’une nouvelle cuvée de compilations intitulées “Sick Sad World”.
Lire l'Article
Lire l'Article

Retour vers le passé avec Dalhia, quand les groupes faisaient encore des concerts

Plein le cul de ces concerts virtuels qui polluent la toile depuis le début du confinement, avec bien souvent de simples guitare/voix tout pétés ? Le duo électro-dark Dalhia a ce qu’il faut pour te réveiller la tronche, avec en cadeau un morceau capté il y a quelque temps au 106 de Rouen, dans un monde ancien où les rassemblements festifs étaient encore autorisés. 
Lire l'Article
Lire l'Article

« The New Abnormal » des Strokes : take it or leave it

Ceux qui détestent les Strokes détesteront « The New Abnormal. Les fans feront peut-être la grimace, déçus de ne pas retrouver ce que les New-Yorkais ne pourront plus jamais leur donner ; la perfection claquée en trente minutes. Reste une évidence, de taille : malgré le temps qui passe, malgré l’amitié sérieusement entamée, malgré tous leurs défauts, ces mecs sont encore de sacrés bons songwriters. The end has no end, vraiment ?
Lire l'Article
Lire l'Article

Une mixtape de 20 minutes par Polycool inspirée par le “dieu Citron”

Le bunker mondial imposé par le confinement a finalement du bon : il permet d’étonnantes sessions de rattrapages pour tous ces albums à côté desquels on était passé, et notamment le premier des Parisiens de Polycool, version psycho-aérienne de Daniel Balavoine. Dans la foulée de “Lemon lord”, et pour tromper l’ennui, ces jeunes gens ont pressé l’agrume pour aboutir au petit sommet qu’est The lemon tape, une expérience de 20 minutes compilant archives personnelles, souvenirs en VHS et lost tracks du monde d’avant, quand l’on pouvait encore sortir. Le tout s’écoute désormais ci-dessus, sous le saint patronage du “Dieu citron”.
Lire l'Article
La playmate du mois