Lire l'Article

Avec « Lustful Sacraments », Perturbator ressuscite Metropolis en version post-punk

Si Fritz Lang se repointait aujourd’hui, il se la péterait probablement pas mal : son film Metropolis, chef d’œuvre de 1927, a vachement bien vieilli. Un siècle plus tard, le 5e album de Perturbator (alias James Kent) semble même coller parfaitement à l’esthétique de cette dystopie SF. Pour ce qui est du son, le producteur en profite surtout pour se renouveler en piochant des influences du côté de The Cure, Joy Division et Depeche Mode.
Lire l'Article
La playmate du mois
Facebook Page
Lire l'Article

Cantenac Dagar, du boucan sinon rien

Depuis 7 ans déjà, le duo français de Cantenac Dagar donne des nouvelles du « monde d’après », débarassé de toute tentation mercantile et accessoirement, de tout chanteur. Bruits de chaos orchestrés, vision d’apocalypse superbe et drone dans la lignée de France sont au programme de leur nouvel album « Seseuda ».
Lire l'Article
Lire l'Article

Le nouvel album de Nick est un carnage, et pas un bon

Décrit comme « un album brutal » par Nick Cave, « Carnage » est en vérité plus létal qu’animal. On eut été en droit d’attendre un peu plus de ce dix-huitième album publié le 25 février dernier par surprise ; peut-être pour prendre les auditeurs de court face à l’absence totale de créativité qui se dégage de cette bouilloire à thé.
Lire l'Article
Lire l'Article

Freelove Fenner, le groupe québécois préféré de ton groupe québécois préféré

Si vous vous intéressez à la pop québécoise un peu « fuckée », alors le nom de Freelove Fenner ne vous est sans doute pas étranger. Ces anciens compagnons de route d’Homeshake sur le label montréalais Fixture records ont sorti récemment leur deuxième album intitulé « The Punishment Zone », sur le label américain Moone Records.
Lire l'Article
Lire l'Article

Avec son EP « Free Fall », Maud effraie

« Un label de musique indépendant qui affiche clairement ses valeurs : Queer, transféministe, anti-raciste et résistante ». Pas certain que les déclinistes et autres apeurés du grand remplacement goûte la déclaration de naissance de Warriorecords, la nouvelle maison de disques crée par Rebeka Warriors. Tous ces gens feraient mieux d’écouter la première signature dite « inclusive », à savoir Maud Geffray. On y entend le bruit des glaçons réchauffés et c’est un superbe rebond pour la moitié de Scratch Massive.
Lire l'Article
Lire l'Article

Loin de Suuns, Ben Shemie poursuit sa révolution

Vous nous auriez posé la question voilà un an, on n’aurait pas donné cher de sa peau, tant Ben Shemie semblait un peu perdu dans ses tripatouillages en solo, loin du groupe qui l’a fait connaître (Suuns). Et puis le confinement est passé par là, et le Canadien s’est payé un TB-303, un modèle de synthé séquenceur du début des années 80. Le résultat se nomme logiquement « 303 Diary », avec un premier extrait en écoute bien plus intéressant que tout ce qu’il a produit depuis plusieurs années.
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

Floo Flash, quarante après, toujours moderne ?

Deux disques se sont étrangement téléscopés en à peine un mois : l’édition d’un album d’inédits des lyonnais power-pop Floo Flash, « Moderne », et le cinquième album solo de son guitariste, Hervé Paul. Passé et présent se sont retrouvés, comme pour sceller la réunion d’une aventure musicale aussi riche que tristement méconnue, dont la constante fut l’élégance.
Lire l'Article
Lire l'Article

C’est bien c’est nouveau : Nevers, entre Laurent Voulzy et Aquaserge

Souvent relégués au fond de top 10 d’artistes à suivre parrainés par des marques de téléphone, ils luttent contre 60 ans d’histoire pour se faire une place dans le cœur d’auditeurs qui croient avoir tout entendu. Aujourd’hui, Nevers, un groupe qui doit son nom à la ville où il ne se passe jamais rien. Tout l’inverse de « Minor Plot Twist ».
Lire l'Article