Vangelis, un agent très spatial 

Il possèdait une enveloppe terrestre lourde et imposante. Mais de son cerveau émergeait une musique planante et cosmique. Depuis le départ, Vangelis était descendu sur terre pour délivrer un message interstellaire : tu aimeras mon synthé comme toi-même. Ce que le Grec aura fait toute sa vie, avant de s’éteindre le 17 mai 2022 à l’âge de 79 ans.
Lire l'Article
Lire l'Article

Claude Loir, l’insurgé du X 

Pionnier du X et du cinéma homosexuel français, Claude Loir est l’un des derniers témoins du Paris interlope des années 1960 et 1970 qui voit les marginalités s’exprimer au grand jour. Aventurier de la libération sexuelle, le fringant retraité n’a gardé que de vagues souvenirs des quelques 40 personnages qu’il a incarnés à l’écran entre 1976 et 1982. Ses rôles les plus forts ? Ce n’est pas au cinéma mais dans sa vie qu’il les a interprétés. Rencontre avec un homme qui a mis son talent dans ses films et son génie dans sa vie, quitte à braver les interdits.
Lire l'Article
Lire l'Article

Les maudits de la folk #4 : la complainte de Karen Dalton

La folk a aussi eu ses maudites, et Karen Dalton en est assurément l’ambassadrice. Passée quasi inaperçue de son vivant, elle a disséminé ses traces aux quatre coins des États-Unis, en laissant derrière les sabots de son cheval une traînée de mystère, sa vie d’excès et deux albums sortis dans l’indifférence générale. Ce mois d’avril sort « Shuckin Sugar », un album d’archives live de la chanteuse, sur la période de 1963-1964. L’occasion, donc, de revenir sur sa vie tourmentée.
Lire l'Article
Lire l'Article

Une discussion pas répétitive avec Gavin Bryars

Il faut croire que certains genres musicaux se prêtent mieux à la postérité que d’autres : Alors que la date de péremption sur les disques « rock » affiche la trentaine maximum, au risque d’une indigestion, les compositeurs de l’école dite minimaliste, qui englobe finalement trop d’artistes et de sous-genres pour qu’on en délimite clairement les contours, semblent rajeunir avec l’âge. C’est le cas de Gavin Bryars, 79 ans, et dont la musique résonne encore comme les cordes de sa contrebasse. Rencontre avec l’Anglais au sourire fuyant, à l’occasion de son passage à Paris en mars dernier, pour un long entretien en français dans le texte.
Lire l'Article
Lire l'Article

Qui a déjà entendu parler de Sensational ?

Un de mes rappeurs préférés, le New-yorkais Sensational, distille avec délectation des textes enfumés, portés par un flow acide et profondément désabusé. Autant de stances angoissées et angoissantes, gravées sur des galettes aussi noires que l’âme de ce griot urbain notoirement connu pour ses errances dans les rues de Brooklyn, dans la peau d’un SDF sous substances.
Lire l'Article
Lire l'Article

Le roman-photo de Ruth, 40 ans après

C’est l’histoire d’un disque vendu à 50 exemplaires à sa sortie et qui, refusant l’époque à laquelle il est né, aura mis 40 ans pour enfin renaitre dignement avec un repressage ces jours-ci chez Born Bad. Fairplay, Thierry Müller, rescapé de sa propre aventure revient pour Gonzaï sur la trajectoire de comète du seul album de Ruth, « Polaroid / Roman / Photo ». 
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

Dominique Paturel, une voix définitivement off

C’était l’ombre dans le miroir, le second rôle invisible, l’une des voix les plus entendues pendant votre enfance et c’était, enfin, aux côtés de Roger Carrel, l’un des plus grands doubleurs français. À 90 ans, Dominique Paturel, l’homme derrière Hannibal dans l’Agence Tous Risques, David Vincent des Envahisseurs ou JR de Dallas, s’est éteint comme une partie des séries films qu’il aura doublé, toujours sans accrocs. L’entretien qui suit date de 2018, année où il refaisait vibrer ses cordes vocales une dernière fois pour un superbe concept album, « Fantaisies stellaires », avec l’histoire d’un astronaute perdu dans l’espace. 
Lire l'Article
Lire l'Article

Mark Lanegan : les années grunge

Mark Lanegan vient de mourir. Il avait 57 ans. Il y a un peu plus d’un an et demi, le chanteur cabossé sortait Sing Backwards and Weep, où il racontait ses années grunge et seringue. Ami et dealer de Cobain, crakhead first class, castagneur, le géant de Seattle s’y décrivait en « fantôme qui refusait de mourir ». Il y a des mises à jour qu’on préférerait n’avoir jamais à écrire. D’ailleurs, pas question de toucher à la chute de ce papier.
Lire l'Article
Lire l'Article

Budgie, ou la fin de la perruche de plomb

Budgie n’aura jamais fait grand bruit de ce côté de la Manche, mais il aura laissé une empreinte indélébile dans l’histoire du heavy metal. Burke Shelley en était le bassiste-chanteur, fondateur et leader. Il s’est discrètement éteint le 11 janvier dernier. Il laisse derrière lui une discographie d’acier remarquable qui continue d’interroger et d’influencer.
Lire l'Article
Lire l'Article

L’incroyable histoire de The Incredible String Band, le groupe incroyablement oublié

« Incredible String Band ? Des barges, ils vivaient dans une communauté où ils baisaient tout le temps entre eux, ils adoraient le LSD et leur musique est dingue ». Même si cette description convient parfaitement pour une ribambelle de groupes de l’Eldorado hippie des années 60-70, The Incredible String Band est bien plus qu’une bande de lutins malicieux doués avec les cordes.
Lire l'Article
Facebook Page
Lire l'Article

Comment Timothy Leary a échappé aux flics américains en bossant avec Ash Ra Tempel

C’est certainement l’un des plus beaux exils discals de l’histoire : voilà 50 ans, le plus grand porte-parole du LSD s’évadait d’une prison californienne direction le pays de la fondue pour retrouver un groupe de krautrock allemand et partager des cannettes de soda 7-up bourrées d’acide en enregistrant un album de 37 minutes. Voici la genèse de « Seven Up », merveilleux album d’Ash Ra Tempel, et gigantesque pied-de-nez de Timothy Leary à l’Amérique conservatrice.
Lire l'Article
Lire l'Article

Les mondes engloutis de Vladimir Cosma

En marge d’une carrière quasi intégralement dédiée à la musique de film, le compositeur connu pour Le Grand Blond avec une chaussure noire ou Les Aventures de Rabbi Jacob s’est par cinq fois laissé aller à l’écriture de génériques pour les dessins animés. Outre Oum le dauphin blanc ou Rahan, celui des Mondes engloutis laisse entendre presque 40 ans plus tard une symphonie électronique refusant de choisir entre l’aile et la cuisse, quelque part entre le Rectangle de Jacno et un thriller souterrain avec Lino Ventura.           
Lire l'Article
Lire l'Article

52 minutes pour éclaircir le mystère Yves Adrien

Qui est Yves Adrien ? Certains diraient un ancien rock critic, un écrivain, un fantôme, une œuvre d’art, un fossile du passé qui date de l’Ancien Testament – celle d’avant le rap game. Dans ce premier épisode d’une nouvelle série intitulée Gonzaï Talk, tentons de retrouver sa trace en compagnie de Cédric Bru, auteur d’un étonnant livre à ce sujet : Le Mystère Yves Adrien.
Lire l'Article
Lire l'Article

Get Busy : l’ultime interview interdite aux bâtards

Fanzine culte de la scène hip-hop des années 90 passé furtivement en kiosques en 2001, Get Busy reste ce tag qui, même passé au Kärcher, refuse de s’effacer. Pas vraiment engagé mais plus politique que toute la presse musicale française, équivalent pour les rappeurs de ce que fut Actuel pour les hippies, Get Busy c’est aussi l’histoire de Sear, fondateur casse-cou(illes) du magazine, dont les initiales valent leur pesant de chaînes en or : Signataire Eternel d’Articles Radicaux.
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

L’histoire d’Ocean, le groupe de heavy français noyé par Trust

L’impitoyable machine à réécrire l’histoire a broyé un des plus formidables groupes de rock dur français. Ils s’appelaient Océan, ils étaient quatre. Commençant leur histoire dans une heavy-music progressive audacieuse, ils définiront un son rude, chanté en français, qui en fera le précurseur et concurrent le plus sérieux à l’autre guerrier du hard-rock pionnier français : Trust. Ils s’appelaient Océan, et ceci est leur histoire.
Lire l'Article
Lire l'Article

Richard H. Kirk de Cabaret Voltaire a définitivement débranché ses synthés

Ce 21 septembre 2021, jour de solstice d’automne, une lumière vive de la musique électronique et industrielle s’est éteinte. Le génie électronique britannique était né le 21 mars 1956 à Sheffield. En milieu d’après-midi j’apprends la mauvaise nouvelle sur le fil Twitter du label Mute : « C’est avec une grande tristesse que nous confirmons le décès de notre grand et cher ami, Richard H. Kirk. Richard était un génie créatif imposant qui a mené un chemin singulier et motivé tout au long de sa vie et de sa carrière musicale. Il va tellement nous manquer. »
Lire l'Article