Lire l'Article

50 nuances de Nicolas Rey

Le livre commençait ainsi ; « J’écris parce que je vais crever ». Depuis la parution de son dernier roman, Dos Au Mur, publié en mars 2018, où il brouille les frontières entre la réalité et les mensonges qu’il a accumulé toute sa vie, on savait Nicolas Rey malade. Rencontré il y a quelques semaines dans l’hôtel où tout a démarré il y a 18 ans, un constat s’impose : Nicolas Rey est très abimé, mais encore vivant.
Lire l'Article
Partager
La playmate du mois