40 ans après, Sauveur Mallia revient pour ressusciter la Library music

Ils avaient tous des noms d’experts-comptables, mais tous venaient de l’espace. Pendant une dizaine d’années, ces Français, excellents musiciens de studio mais hélas pour eux dotés de physiques moins garnis que celui de Claude François, ont composé entre deux sessions des musiques de récréation qui deviendront sur le tard des perles de ce qu’on appelle aujourd’hui la « Library music ». Nouvelle illustration de cette folie instrumentale avec le volume Space Oddities de Born Bad consacré à l’un des meilleurs bibliothécaires du genre : Sauveur Mallia.
Lire l'Article
Lire l'Article

A la recherche du Pleasure Principle

Certains y verront un énième article sur le label Born Bad (qui hélas ne nous verse aucun dividende sur ses ventes d’albums), d’autres se régaleront que le gamin turbulent derrière déjà pas mal de projets tordus (La Secte du Futur, Bryan’s Magic Tears) ait droit à une interview pour son projet solo, Pleasure Principle. Portrait d’un branleur qui bosse, en fait, beaucoup. 
Lire l'Article
Lire l'Article

Voyages en Vassiliu, volume 2

De la Guadeloupe au Sénégal en passant par Rio de Janeiro, l’homme décédé en 2014 des suites de la maladie de Parkinson n’a, en fait, jamais su rester en place. Ces multiples poinçonnages sur son visa exotique se retrouvent aujourd’hui tous rassemblés sur « Pierre Vassiliu en voyage », deuxième volume plus africain des compilations éditées par Born Bad pour rendre à l’homme derrière la moustache, et qu’on a longtemps pris pour un baltringue.
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

Un clip en exclu de Frustration à mater à la photocopieuse

En général quand Frustration sort un nouvel album, c’est blindé de tube incisifs qui finissent par tourner en boucle jusqu’à lobotomie pour enfin finir l’année en ayant vu le groupe 50 fois en concert, épuisé mais revigoré. On vous rassure, c’est exactement ce qui va se passer avec So Cold Stream sorti le 18 octobre, évidemment chez Born Bad. Extrait clipé avec « When Does A Banknote Start To Burn », c’est par ici.
Lire l'Article
Lire l'Article

Encore une réédition chez Born Bad ? CHA CHA suffit

Histoire de sonner la récréation entre deux albums originaux de rockeurs ingérables – on pense fortement au Villejuif Underground et à Bryan’s Magic Tears – le gardien de but ambulant Jean-Baptiste Guillot semble avoir profité de la mi-temps pour récupérer les vieux disques français de Cha-Cha, un supposé sous-genre musical qui, soixante ans après, révèle tout de même quelques surprises.
Lire l'Article
Lire l'Article

Chevance, une autre histoire de la musique pour enfants

Au mitan des années 70 nait Chevance, un label de musique pour enfants progressistes qui va remettre en cause les habitudes d’écoute des tout petits. Populaires dans les milieux de gauche, musicalement pointues, ces productions apparaissent aujourd’hui aussi anachroniques que les sous pulls électriques oet les papiers peints à vomir du salon de tata Micheline. En éditant une compilation minutieusement élaborée par Sylvain Quément, Born Bad remet en lumière cette aventure singulière.
Lire l'Article
Lire l'Article

The Villejuif Underground vs Bryan’s Magic Tears

Quand deux des groupes de rock les plus débilement géniaux du moment signent sur le même label (Born Bad), il devient très tentant de les réunir dans une même pièce pour savoir qui a le moins de chromosomes. Qui fout le plus la merde en tournée ? Qui décapsule le plus vite ? Et qui a sorti le meilleur album ? Réponses avec ce combat entre Le Villejuif Underground et Bryan’s magic tears.
Lire l'Article
Facebook Page
La playmate du mois