Ko Shin Moon fait voler les tapis sur sa reprise de Bint El Shalabiya

Giorgio Moroder jammant sur un synthé Moog Modular avec Thylacine et Acid Arab sur un motif de Ravi Shankar : non, ce n’est pas le pitch d’une nouvelle série musicale diffusée sur Netflix ; c’est le résumé du début de carrière de Ko Shin Moon, vainqueur du Prix Société Ricard Live 2020 et auteur d’un premier album (« Leïla Nova ») qui tranche d’avec la musique électronique des Dj pousse-boutons. Pour fêter le début de l’été, les deux “boys in the oud” nous offrent une cover instrumentale du culte Bint El Shalabiya de la chanteuse libanaise Fairuz.
Lire l'Article
Lire l'Article

Nova Materia enterre le confinement avec un album live enregistré à la maison

“Diegoooo, libre dans sa têteeeeee… Derrière sa fenêtre… s’endort peut-être”. Les paroles ne sont pas signées par un artiste riche confiné chez lui pendant 3 mois (type Patrick Bruel) mais Johnny Hallyday. Etonnamment, elles résonnent plutôt bien avec l’EP live enregistré de façon sauvage par le duo Nova Materia, et publié aujourd’hui par Crammed Discs.
Lire l'Article
Lire l'Article

Turquie : la musique d’à côté

Les Allemands écoutent de l’opéra italien, de la musique folklorique grecque ou encore de la chanson française. Mais quid de la pop turque? La musique de la plus grande communauté d’immigrés du pays reste pourtant à découvrir. C’est ce qu’a tenté de faire l’auteur Sebastian Reier dans un récent article publié dans Zeit, et traduit pour la première fois en français par Berenger Arrouy.
Lire l'Article
Lire l'Article

A regarder : un inédit de Chamberlain qui ne respecte pas les distances de sécurité

Si vous tapez son nom sur Spotify, il y a de grandes chances que vous trouviez une tonne de Chamberlain, mais il n’y en a pas deux qui sonnent comme lui. Garé sur un parking où l’on trouverait aussi en double file Steve Reich, Aphex Twin et Debussy, le Français livre depuis quelques années un combat contre son piano pour le faire sonner tantôt mellow, tantôt techno. Encore une bonne raison de gouter ce plaisir de l’hybridation avec Fifty Plans, un inédit capté lors du festival Welotmusic, à l’époque où les gens avaient encore le droit de se réunir autour d’un musicien bourré de talent.
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

Les survivalistes fans de vestes en jean coupé vont adorer le nouveau clip de Mars Red Sky

Du doom, du stoner et du metal lent, c’était sans surprise le programme du quatrième album de Mars Red Sky, “The Task Eternal”, sorti en 2019. Depuis, comme vous le savez, “nous sommes en guerre” et les Français habitués du Hellfest ont donc décidé de se retrancher dans les bois pour clipper Crazy earth. Ca tombe à pic vu le niveau de merderie dans lequel nous sommes tous englués, et cette vidéo à mi-chemin entre l’épreuve de la boussole de Koh Lanta et un épisode de Walking Dead devrait vous permettre d’imaginer le jour d’après, quand vous pourrez enfin ressortir pour mater des conneries sur YouTube, à l’air libre. 
Lire l'Article
Lire l'Article

Kangourous à coupes mulet et redneck électriques : le meilleur du rock australien en 70 titres

Il est souvent oublié dans les livres d’histoire, mais le continent australien, côté rock, n’a pas chômé depuis la fin des années 60. De Nick Cave aux Easybeats, de The Saints à Eddy Current Suppression Ring, des timbrés de The Vines à l’élégance de Mick Harvey (présent dans la moitié des groupes qui ont compté dans les eighties), ces exilés donnent une idée assez précise du son des guitares enregistrées au milieu de nulle part. A l’occasion du Gonzaï spécial Australie underground, voici la bande-son on l’espère pas définitive de cet étrange pays à 15 000 kilomètres de chez nous. 
Lire l'Article
Lire l'Article

Cet enfoiré de Jonathan Bree brave le confinement pour un nouveau clip

Confiné depuis la naissance ou presque derrière son masque digne de V pour Vendetta, Jonathan Bree vient d’annoncer que son prochain album, “After the curtains close”, sortira le 17 juillet. A cette date, peut-être que vous-même serez sortis de chez vous; en tout cas le Néo-Zélandais n’a pas prévu d’attendre si longtemps pour partir à la pêche. C’est la thématique escapade de In the sunshine, quatrième album à écouter avec les rideaux fermés. 
Lire l'Article
Facebook Page
Lire l'Article

TONN3RR3 lâch3 un titr3 sp3cial confin3m3nt : “Distance”

Si vous n’avez pas raté le début de la série Covid-19, il ne vous aura pas échappé que le respect des distances de sécurité est l’une des règles essentielles du jeu mondial organisé depuis début mars pour concurrencer Pokémon GO. Jusque là, on cherchait encore la bande-son et voilà que les Français de TONN3RR3 nous la livrent sur un plateau. Ca s’appelle Distance, c’est anxiogène sa race juste ce qu’il faut et avec ça au moins, votre envie de serrer des mains devrait être réduite à 0. 
Lire l'Article
Lire l'Article

Une mixtape de 20 minutes par Polycool inspirée par le “dieu Citron”

Le bunker mondial imposé par le confinement a finalement du bon : il permet d’étonnantes sessions de rattrapages pour tous ces albums à côté desquels on était passé, et notamment le premier des Parisiens de Polycool, version psycho-aérienne de Daniel Balavoine. Dans la foulée de “Lemon lord”, et pour tromper l’ennui, ces jeunes gens ont pressé l’agrume pour aboutir au petit sommet qu’est The lemon tape, une expérience de 20 minutes compilant archives personnelles, souvenirs en VHS et lost tracks du monde d’avant, quand l’on pouvait encore sortir. Le tout s’écoute désormais ci-dessus, sous le saint patronage du “Dieu citron”.
Lire l'Article
Lire l'Article

Toute l’histoire de la new beat dans un podcast

A quoi servent les podcasts musicaux ? Jusque là, notre avis sur la question était assez limitée. Et puis l’immense Gérard Love a décidé de profiter de son confinement pour mettre en voix son article maousse sur les origines de la new beat, initialement paru dans le Gonzaï n°31 spécial Belgique. Moralité, plus de 60 minutes consacrée à ce mouvement techno qui, entre 1987 et 1989, allait mettre le pays à feu et à sang. Drogue, bière Duvel, influences new wave et sampler Akai à disquette : welkom new beat !
Lire l'Article
Lire l'Article

“Stuff”, nouveau single bien branlé de TV Party

TV Party, c’est l’histoire d’un Américain (Joshua Spacek) débarqué en France en 2016, non pas pour combattre les nazis, mais rejoindre une fille dont il était amoureux. Pour l’histoire sentimentale, on n’en sait pas plus mais pour la musique, cet exil a donné naissance à TV Party, un groupe crée en Portland et Annecy. En pleine période de confinement, ils délivrent une chose qu’on appellera un single. C’est à la fois pop, pas prétentieux et c’est à écouter sur votre balcon en regardant les flics verbaliser ceux qui osent sortir en écoutant du mauvais rap chopé sur Soundcloud.
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

Mixtape confinement : Prieur de la Marne et Elodie Frégé à votre écoute

Confinée épisode 1 : Pour ne pas vivre seule. Tel est le titre de cette K7 numérique confectionnée par le nouveau duo qui compte dans les logis et composé de Prieur de la Marne et Elodie Frégé, deux esthètes enfermés chez eux mais libres dans leurs têtes, comme le prouve cette création pour solitaires avec de vrais moments de grâce comme cet instant de talk over de Frégé récitant du Christophe sur Philip Glass. C’est un programme pour votre long voyage intérieur, entre Covid-19 et illuminations. Enjoy. 
Lire l'Article
Lire l'Article

Metal Machine Minet

Le sachiez-tu ? Avant de chanter tous les génériques de ton enfance (spoiler alert : vous êtes vieux), Bernard Minet a fait ses débuts en tant que batteur fin des années 60 dans différents groupes de rock. Plus de vingt ans après l’arrêt du Club Dorothée, il revient avec “Metal Band”, un disque de reprises de ses plus grands tubes en version cheveux longs et sticker flamme. Et rien que pour ça, l’occasion de lui proposer une session en studio pour nous expliquer, baguettes à la main, ses premiers amours rythmiques était trop belle. C’est parti pour 12 minutes avec un batteur fou.
Lire l'Article