Les glorieuses pissotières de Marc Martin

Qu’on évoque le terme pissotière et chacun imagine le grand baquet grisonnant de la cour de récré en CE2 ou les chiottes taguées de son bar rock favori. Mais si on vous dit Vespasiennes et qu’on lui ajoute le terme « faire les Tasses » ? Grâce au vidéaste et plasticien Marc Martin, une exposition et un très beau livre dont il est l’auteur, reviennent sur le Paris des urinoirs publics, dit “la ville aux mille pissotières” et accessoirement un haut lieu de rencontres homosexuelles. On a rencontré le maitre d’œuvre afin d’approfondir la question sans se mouiller les pieds.
Lire l'Article
Lire l'Article

Sleaford Mods et l’architecture : another brick…

Il faut se frayer une entrée dans le feu nourri de Sleaford Mods, trouver une place dans la mathématique gouailleuse des deux Anglais, entre le débit rugueux et les beats secs. A s’y frotter, on réalise que ce qui nous raconte le mieux ce qui se passe, c’est un autre moment de l’histoire anglaise,: les grands titres du Daily Mirror en février 1976.
Lire l'Article
Lire l'Article

Coolio, recalé du paradis des gangsters

A l’inverse de tous les rappeurs dont les rimes se rident souvent avec l’âge, Coolio était ringard depuis le départ. Et c’est certainement ce qui rend la vie de l’auteur de Gangsta’s Paradise mille fois plus passionnante que toutes les success stories du rap américain. Vingt ans après les faits, voici comment un tube a transformé sa vie en enfer.
Lire l'Article
Lire l'Article

Pop et pizza : décryptage d’une relation très piquante

Chaque culture développe ses formes de bouffe. Les Méditerranéens antiques avaient leur trilogie blé, vigne et olivier, les Afro-Américains la soul food, la start-up nation son imbuvable bouteille de nutriments lyophilisés. Et la pop, alors ? Elle a trouvé la sienne : la pizza. Un plat qui a accompagné son succès planétaire et à laquelle elle peut s’identifier avec une aisance confondante. Vous voulez passer commande ? Livraison garantie en 15 000 signes.
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

Michel Sardou, dernier punk français ?

Je dois faire mon coming-out et croyez moi c’est pas facile : vingt ans à écumer les scènes pour trouver les chanteurs de demain, les groupes chic et choc, l’underground qui finira sur votre balcon et me voilà, con comme pas deux, à avouer à mon père que je suis pédé comme un phoque en rétrocédant toutes mes convictions au profit du malin. Par les temps qui courent où le vegan prend le pouvoir, où le journalisme est synonyme de Vanity Fair et de Quotidien sur TMC, où la goudou s’acronime en LGBT et où ma belle-mère tente péniblement de faire plus jeune que son âge, moi je me suis mis à aimer Sardou.
Lire l'Article
Facebook Page
La playmate du mois