Avec le clip de « Sabotage », les foufous de Stuffed Foxes prouvent que l’amour est dans le pré, parfois

Après avoir joué en direct’ durant des années pour quelques centaines de chanceux, le groupuscule de musique violente Stuffed Foxes sortira enfin son premier album en 2022. Mais avant cela, place à la promotion avec la sortie du clip de Sabotage, dinguerie de hard-psych où les Tourangeaux sabotent le terrain d’un agriculteur avec des armes synthétiques et électriques.
Lire l'Article
Lire l'Article

You Said Strange revient avec un titre pas étrange, juste super

Après avoir déjà sorti à l’été 2018 l’excellent « Salvation Prayer », le quatuor magique de Giverny est de retour avec une nouvelle pépite pour prouver que oui, c’est possible de pas s’écrouler après un premier disque proche de la perfection. Le son s’appelle Morning Coulours, et c’est un shoot d’énergie gratos sans même devoir utiliser votre putain de bouilloire.
Lire l'Article
Lire l'Article

En route pour la mort avec 22 musiciens tout juste sortis d’hopital psychiatrique et de prison

Lassé par Christophe Maé mais aussi par les labels indépendants traditionnels, un jeune autiste asocial a rameuté les vingt-deux musiciens les plus cramés du pays pour participer à  une expérience satanique sans limites qui s’est conclue par un cadavre exquis de 37 minutes aux propriétés mortelles. Ce dernier aurait déjà tué plus d’une centaine d’auditeurs.
Lire l'Article
Lire l'Article

« Nothing To Be Said », le clip des Sheitan & Pussy Magnets sur lequel on n’a rien à dire

Groupe moyen par excellence et qui rôde dans les salles de concerts parisiennes depuis des années, Sheitan & The Pussy Magnets vient de sortir son premier EP. Un mini-disque à l’image des musiciens pas hyper bavards, ni bon, ni mauvais, et qu’ils ont décidé de promouvoir avec la sortie d’un clip nommé Nothing To Be Said. Et ça, il fallait tout de même y penser.
Lire l'Article
Lire l'Article

Covid ou pas, le festival Binic toujours sa mère

En 2021, le Binic Festival devient « La Cathédrale », un énorme bordel païen dans un champ cosmique pour 2000 branlos en perfecto qui ne croient en rien d’autre que le rock’n’roll. Si la « Nef des Fous » a du revoir cette année sa jauge énorme à la baisse, elle compte bien continuer à foutre le bordel au « grain de beauté des Côtes-d’Armor » dixit notre (cher) premier ministre. Et ça commence dès maintenant du 22 au 25 juillet à Binic, aka « Double Fuck Town ».
Lire l'Article
Lire l'Article

Ce samedi à Paris, une grande convention nationale du parti du rock’n’roll pour voter pour ton label préféré

Pas comptabilisé dans les sondages tout comme le vote blanc, le parti du rock’n’roll qui n’en est évidemment pas un se rassemble ce samedi à Paris pour une après-midi dansante. Au programme : zéro discours à la con, aucun connard en costard-cravate, pas de bataille entre chefs mégalomanes mais une avalanche de disques géniaux (ou ratés), un déferlement de branleurs au RSA ou au SMIC prêts à prendre le dancefloor d’assaut, sans oublier la boisson préférée des Français qui est aussi celle des rockers, un breuvage à base de houblons, de malt d’orge et de levure. A la vôtre.
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

Pop Crimes braque la pop avec un 45 tours au talent criminel

Après un premier EP déjà très pop mais beaucoup plus rock’n’roll, paru fin 2019, Pop Crimes s’est enfermé durant toute l’année 2020 en studio pour pondre un disque encore plus court, mais d’une qualité éminemment supérieure. Un bon vieux 45 tours des familles aux allures de chef-d’œuvre qui devrait normalement tourner bien plus de 45 fois sur les platines cet été.
Lire l'Article
Lire l'Article

Un apéro virtuel avec les méchants blousons noirs de Wild Fox

Comme des millions de Français, je me faisais bien chier tout seul chez moi. Alors j’ai décidé d’appeler les Wild Fox pour un apéro virtuel sans alcool et sans postillons. Et vous savez quoi ? On s’est marré comme des petits fous en abordant deux-trois sujet intéressants comme leur passion inventée pour le Brian Jonestown Massacre, l’amour du changement ou encore l’identité des génies  derrière les clips de ces jeunes blousons noirs dopés au rock’n’roll.
Lire l'Article
Lire l'Article

Hoorsees : « c’est pas avec la déprime-pop-lo-fi qu’on va payer notre loyer »

Entre Hoorsees et Gonzaï, c’est un peu je t’aime, moi non plus. A l’occasion de la sortie du nouvel album éponyme, il fallait donc tenter un rapprochement sous forme de thérapie grâce à un questions-réponses avec Alexin, leader du groupe triste qui vient de sortir un nouveau clip au Buffalo Grill, qu’on vous offre malgré tout en exclu. 
Lire l'Article
Facebook Page
Lire l'Article

Inspiré par Kubrick, Madonna et Mylène Farmer, voici Venus Berry

Après avoir sorti une bonne grosse poignée d’EPs auto-produits ces cinq dernières années, la compositrice et plasticienne bordelaise Anouk Allard aka Venus Berry passe (enfin) au long format avec un skeud de synthétisme noir super cool à paraître chez les branlos de Flippin’ Freaks et les chercheurs d’or de La Souterraine. Quoi de mieux qu’un bon petit clip porno pour fêter ça ?
Lire l'Article
Lire l'Article

Le combat d’un punk contre la normalité : le pitch du nouveau clip des Wild Fox 

Déjà auteurs de plusieurs excellents clips mettant en scène la violence avec derrière une qualité esthétique souvent irréprochable, les jeunes blousons noirs angevins de Wild Fox opèrent un nouveau retour fracassant avec la sortie du (très) court métrage Under Rod’s Mind, un mini-film génial mettant en scène le combat d’un punk contre la normalité.
Lire l'Article
Lire l'Article

Jackson Briggs : « tous les habitants de Melbourne ont un putain de groupe ! » 

J’ai rencontré ce bon vieux punk de Jackson Briggs à l’été 2017, à Paris. Grâce à Viktor de Buddy Records, il venait enfin présenter ses chansons à l’Europe, en formation solo. Tout en descendant des litres de bière fraîche, il me racontait son envie de vivre avec les rats, des histoires de potes suicidaires et ce côté obscur de l’Australie qu’il décrit si bien dans ses chansons, bien loin de l’image de plage, de surf et de soleil qu’on nous rabâche si souvent dans les médias généralistes. A l’occasion de la sortie du numéro australien de Gonzaï, Jackson crache au bassinet.
Lire l'Article
Lire l'Article

Retour vers le passé avec Dalhia, quand les groupes faisaient encore des concerts

Plein le cul de ces concerts virtuels qui polluent la toile depuis le début du confinement, avec bien souvent de simples guitare/voix tout pétés ? Le duo électro-dark Dalhia a ce qu’il faut pour te réveiller la tronche, avec en cadeau un morceau capté il y a quelque temps au 106 de Rouen, dans un monde ancien où les rassemblements festifs étaient encore autorisés. 
Lire l'Article
La playmate du mois