Lire l'Article

ON ACHÈVE BIEN LES SÉRIES
La fin des histoires sans fin ?

Les années 2000 ont marqué l’âge d’or des séries télévisées et nous prions que pour que cet âge d’or ne connaisse pas de fin. Les séries sont d’ailleurs de moins en moins télévisées, depuis qu’il est possible d’enchaîner des saisons entières, des visionnages-marathon. Mais depuis, régulièrement, une critique revient : pourquoi c’est si long ? Pourquoi faut-il aux auteurs entre six et neuf saisons pour arriver au terme de leur propos ?
Lire l'Article

CULTURE G
Noel Fielding’s Luxury Comedy

Toutes les semaines, la Gaîté Lyrique et Gonzaï vous proposent le double G, soit l’association de deux lettres au service d’une même cause : la découverte des plaisirs enfouis, entre un accent circonflexe et le tréma. Cette semaine dans notre Culture G, un peu de culture générale avec « Noel Fielding’s Luxury Comedy », une série anglaise qui réconcilie glam et pop culture.
Lire l'Article
La playmate du mois

ACTION DISCRÈTE
Bas les masques

Après une tentative ratée d’émission plateau, Action Discrète se retrouve goutte d’eau dans la programmation croque-mort de Canal Plus, en plein dimanche après-midi. Mais cela n’empêche pas la bande à Tohen d’aller toujours plus loin en étant toujours plus drôle sans jamais se perdre dans la beauferie facile ou dans le gag potache. Rencontre vidéo avec ces inclassables du PAF, grands pros de la clownerie ingérable. Parfois inregardable mais toujours perspicace, voici Action… discrète !
Lire l'Article

RETOUR À TWIN PEAKS
Ceci est mon café versé pour vous

Pourquoi Arte reprogramme-t-elle Twin Peaks, vingt ans après sa première diffusion ? Sans doute, comme l’a établi le malicieux Pacôme Thiellement, parce qu’avec la multiplicité des intrigues et thématiques qu’elle entrelace, la série rêvée par l’auteur d’Eraserheadinvente le feuilleton qui doit impérativement être revu“. Pour qui ne l’a encore jamais suivie, Twin Peaks est même rediffusée en doublon les mercredi entre 3 et 5 heures du matin, ce qui est une façon détournée de donner deux fois raison à Thiellement.
Lire l'Article
Facebook Page
La playmate du mois

AMERICAN IDOL
Déclin de l’empire américain

Des nuits complètes à absorber la TV, toutes les images à portée des yeux, l’expérience psychédélique ultime… Ou du moins la seul véritable pour notre époque. L’acide à été remplacé par des émissions creuses, peuplées de blondes vêtues de robes noires répétant les mêmes phrases durant des heures entières. C’est le cauchemar de Ray Bradbury à la sauce Fahrenheit 451. Puis l’ouverture des réseaux câblés a permis de voyager dans le temps et l’espace. Ainsi la TV est devenue le meilleur microscope pour disséquer le monde américain… via American Idol.
Lire l'Article