Après une tentative ratée d’émission plateau, Action Discrète se retrouve goutte d’eau dans la programmation croque-mort de Canal Plus, en plein dimanche après-midi. Mais cela n'empêche pas la bande à Tohen d’aller toujours plus loin en étant toujours plus drôle sans jamais se perdre dans la beauferie facile ou dans le gag potache. Rencontre vidéo avec ces inclassables du PAF, grands pros de la clownerie ingérable. Parfois inregardable mais toujours perspicace, voici Action... discrète !

 « Avoir quinze ans et être journaliste, je pensais pas que c’était possible… (…) Putain, ça c’est pas du style le Figaro Madame ! ». Prêt à se faire chambrer, chahuter, ne pas manquer de répartie et se lancer à l’aveugle face à ce troupeau de gamins quadras. Dans le petit bureau vétuste, les affiches de campagnes électorales cohabitent au mur avec des pubs pour le cassoulet. Tout est naturel, avec de l’autodérision, de l’ironie saillante et de la provocation bien placée. La caméra s’installe et c’est d’un revers collectif que les masques s’enfilent. Collégial et faussement attentif, le club des cinq s’installe sur le canapé défoncé.

Bien compliqué de mener à bien cette interview, face à l’esprit corporatiste et absurde du clan de Canal Plus, en rien influencé par l’humour anglo-saxon: « C’est des mecs comme toi qu’on nique en leur faisant croire qu’on est bourré de références alors qu’on est juste des cons ignares faisant plein de conneries » dixit Julien Cazarre, le sniper du ballon rond qui vient détruire à la fois sur RMC Info et sur M6 les acteurs neuneus du football français. Si la rencontre est déroutante, il est assez surprenant de constater que tout s’enchaine naturellement.
Tirer un quart d’heure d’interview sur quarante cinq minutes de rush serait pour eux un exploit, me confient-ils. Pas faux. J’ai pataugé. Et la plupart des coupes s’expliquent par des blagues raciales limites, un enflammage anti Rémi Gaillard et des private jokes incompréhensibles. Mais putain, qu’une bande de potes puisse encore faire ce qu’elle veut, chier dans le théâtre national de Bretagne à Rennes – lors de la manifestation contre la pièce de Castellucci – et se faire passer pour des skin-ass et le tout avec une paye royale pour seulement huit minutes d’antenne, ça redonne l’espoir, le goût à la vie,

Action discrète? Un humour simpliste, efficace, seul au monde et à contre-courant. Et quand on voit la gueule d’un Denisot coulé façon raclette, d’un Yann Barthès monocorde n’arrivant pas à la cheville d’un Jon Stewart – c’est bien à ça qu’il veut ressembler non ? – ces gens là redonnent une bouffée de gaz bien méritée. Et plus ça shlingue, plus c’est bon.

Réalisation, montage: B.O.X.

 

7 commentaires

  1. De toutes façons,c’est Canal+,qui à tout à perdre vous faîtes de l’audimat,la chaîne a changé depuis ses débuts…Tandis que vous,vous êtes en pleine escalade..!!!Mais remettez vos masques,parce que vous êtes vraiment pas beaux…!!!

  2. Mais bien sûr qu’ils sont beaux,je pensais entres potes au bahut,on se disait »T’es pas bô »c’est la vanne à 2 balles…!!!!c’est dingue,ce que les gens,prennent au premier degré..

    Sunje

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.