Lire l'Article

Contre vents et marées, le micro festival résiste à Liège

Le saviez-tu ? Un virus de type chinois a terrassé une grande partie de l’industrie musicale depuis un an et demi, suivi par un dérèglement climatique ayant inondé une large partie de la ville de Liège, en Belgique, surnommée « la capitale du speed » et surtout, chef-lieu des meilleurs fêtards du pays. En croisant ces deux informations, on aboutit à la seule bonne nouvelle de cette introduction : le Micro-festival confirme son retour en 2021, et c’est un événement à ne pas rater. 
Lire l'Article
Lire l'Article

Covid ou pas, le festival Binic toujours sa mère

En 2021, le Binic Festival devient « La Cathédrale », un énorme bordel païen dans un champ cosmique pour 2000 branlos en perfecto qui ne croient en rien d’autre que le rock’n’roll. Si la « Nef des Fous » a du revoir cette année sa jauge énorme à la baisse, elle compte bien continuer à foutre le bordel au « grain de beauté des Côtes-d’Armor » dixit notre (cher) premier ministre. Et ça commence dès maintenant du 22 au 25 juillet à Binic, aka « Double Fuck Town ».
Lire l'Article
Lire l'Article

Binic et Visions s’annoncent comme les meilleurs festivals d’une saison sans festival

Partout en France, des organisateurs tentent de justifier les subventions accordées en proposant des ersatz de festivités post Covid-19, souvent pour le pire, avec des tentes en paille et des programmations ressemblant à un jeu de cartes où Pomme, Yseult et Grand Corps Malade seraient mal mélangés et tirés à chaque fois. Deux festivals tentent pourtant d’aller contre le sens du vent en profitant des contraintes sanitaires pour asseoir encore un peu plus leurs choix radicaux. 
Lire l'Article
Lire l'Article

Sonic Protest, un festival vraiment pas comme les autres

Si l’on vous dit festival, vous pensez têtes d’affiche similaires partout sur le territoire, queue interminable au stand boissons mais aussi gros silence depuis plus d’un an en raison de la Covid-19. Tout est est plus ou moins vrai, mais un village d’irréductibles Gaulois tentent depuis 2003 de démentir ce gros clichés grâce à une programmation de musiques (de) brutes tambourinées sans concessions. Alors que l’équipe du Sonic Protest a refusé de se coucher en 2021 et qu’une édition aura bien lieu (sauf fin du monde), on a été demandé des comptes aux deux têtes pensantes. 
Lire l'Article
Lire l'Article

L’échec d’un festival, le succès d’une fête

Michaël Spanu est sociologue, docteur de l’Université de Lorraine et membre du comité éditorial de la revue Volume!. Pour Gonzaï, il revient sur un épisode marquant de son enfance, dans le monde d’avant, quand fêtes de village et festivals populaires permettaient à la France de se réunir autour de Michel Leeb, Pierre Bachelet, La Compagnie Créole et autres artistes gérés par des bénévoles. Bienvenue à Lichemialle dans l’histoire des musiques populaires en France.
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

Les 11 ans du Binic Folk Blues Festival expliqués par le patron

Au rythme où vont le réchauffement climatique et le refroidissement cérébral des financiers (voir la débâcle du Woodstock 50 en 2019), pas sûr que les festivals d’été continuent d’avoir lieu en.. été. Rien de tout ça chez les Bretons du Binic Festival, un ilot d’irréductibles passionnés guidés par Ludo, résistant depuis 2008 aux sirènes du commercial comme à la modernité technologique (il pilote tout depuis son smartphone) ou aux canicules. Après deux mois à se courir après, et après maintes annulations (du fait de votre serviteur), il a néanmoins pris le temps de taper sur son clavier pour expliquer la onzième edition fin juillet avec – notamment – Sleaford Mods, Beechwood ou encore Cannibale.
Lire l'Article
Facebook Page
La playmate du mois