Kim Chapiron : « Avec les clips de Pink Noise, je veux sortir les gens de leur réalité »

Dans l’œuvre d’Ingmar Bergman, l’idée d’incarner un personnage en fonction d’une situation est centrale. Selon qu’on soit acteur, réalisateur, chanteur ou qu’importe, on porte des costumes qui conditionnent nos actions et nos êtres dans ce que l’on pourrait appeler le « grand théâtre social ». Et c’est précisément ce que cherche à mettre en scène Kim Chapiron du collectif Kourtrajmé, metteur en scène du projet Pink Noise. Il nous accueille chez lui pour une discussion en plusieurs chapitres autour de ce mystérieux projet « multimédia », comme on disait avant l’arrivée d’internet.
Lire l'Article
Lire l'Article

Jacques : « j’allais quand même pas continuer à faire de la musique avec des bruits d’objets jusqu’à 30 ans »

Depuis la fin de 2017, beaucoup de choses se sont passées pour Jacques. D’abord, un 26e anniversaire avec en cadeau un cambriolage. Ensuite, une retraite spirituelle au Maroc pour faire le point et du son, puis maintenant, un nouveau disque. Sur ce dernier, « L’importance du vide », le musicien se mue en chanteur lors de morceaux résolument plus pop et verbeux. On l’a rencontré à Paris, et voici ce que ça donne quand deux Jacques se parlent.
Lire l'Article
Lire l'Article

Chez Sonorium, les séances d’écoute ne tombent pas dans l’oreille d’un sourd

Les sessions d’écoute Sonorium sont un rendez-vous parfait pour les amoureux de musique, qu’ils soient néophytes ou experts. Le concept est simple : on se pose dans un lieu public stylé, on écoute un album en entier sans broncher, puis on discute. On vient juste d’en tester une, malgré qu’elles existent depuis 5 ans. Il n’est jamais trop tard, alors on s’est pointé à celle consacrée à Christophe et son disque « Les mots bleus ».
Lire l'Article
Lire l'Article

Folly Group : « On n’a pas décidé d’être un groupe post-punk ! »

Cette année, le festival qu’on ne présente plus fêtait sa 43ème édition. L’événement rennais à peine terminé, Gonzaï débute une série en 3 actes, avec 3 portraits de musicien.nne.s croisé.e.s sur place. Dernier acte avec les Londoniens de Folly Group, un groupe de jeunes gens modernes qui se distingue par leur fraîcheur au milieu d’une scène post-punk anglaise qui sent déjà le réchauffé.
Lire l'Article
Lire l'Article

Petite histoire des Trans Musicales : rencontre avec Wu-Lu

Cette année, le festival qu’on ne présente plus fêtait sa 43ième édition. L’événement rennais à peine terminé, Gonzaï débute une série en 3 actes, avec 3 portraits de musicien.nne.s croisé.e.s sur place. Deuxième acte avec Wu-Lu, un artiste original aux influences diverses et qui a su séduire le label Warp. On a compris pourquoi en tapant la causette avec lui, puis en le voyant sur scène avec son groupe à plus de 2 h du mat’. 
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

Petite histoire des Trans Musicales : rencontre avec la DJ Paloma Colombe

Ce année, le festival qu’on ne présente plus fêtait sa 43ième édition. L’événement rennais à peine terminé, Gonzaï débute une série en 3 actes, avec 3 portraits de musicien.nne.s croisé.e.s sur place. Premier acte avec la DJ et réalisatrice Paloma Colombe. Elle s’est posée avec nous pour parler de son travail qui lui a permis de s’envoler de la France à l’Algérie, en passant par les États-Unis.  
Lire l'Article
Facebook Page
Lire l'Article

Avec « Un rêve », Super Besse à la hausse

Il n’y a pas que des mauvaises nouvelles qui viennent du Grand Est. La preuve aujourd’hui avec le retour de notre groupe biélorusse favori : Super Besse ; ou Super Démons dans la langue de Nabokov. Après « 63 610* » et « La nuit* », le duo enchaîne avec « Un Rêve », un troisième album sur lequel ils affinent leur identité, et, qui appelle à un hypothétique quatrième ? « Le Réveil » ? Alors les gars, on pionce toujours ?
Lire l'Article
Lire l'Article

Un an après « Freakenstein », un bilan compétences avec TH da Freak

À l’occasion de la sortie de « Hola Todos », leur court projet de rentrée, nous sommes descendus à Bordeaux pour prendre des nouvelles de Thoineau Palis, cerveau en ébullition de TH da Freak. Et ce qui devait être une visite dans une intrigante « maison d’art » encore en travaux s’est transformé en un enchaînement de pintes. 
Lire l'Article
Lire l'Article

Avec son nouvel album, Girl Ray signe la fin de l’indie et de l’adolescence

On vous prévient de suite, enfouie dans les prochaines lignes de ce papier vous trouverez les noms de Metronomy, Rihanna, Madonna et Ariana Grande… Là, vous venez de relever les yeux d’une vingtaine de centimètres histoire de vérifier que vous étiez bien sur Gonzaï. Et c’est le cas ! Si nous citons ces artistes, ce n’est évidemment pas pour vous inciter à remplir l’espace commentaires — même si, avouons-le, vous savez y faire. Plutôt, parce que tous, sont sortis de la bouche de Poppy Hankin, l’un des trois visages du groupe Girl Ray, qui vient juste de publier « Girl », un deuxième album qui montre une mutation (pas si radicale) de sa musique.
Lire l'Article
Lire l'Article

48 heures sans dormir au festival Nuits Sonores en Belgique

Du 4 au 6 octobre, nous étions à Bruxelles pour la troisième édition belge du festival lyonnais Nuits Sonores ; événement piloté par les équipes de BOZAR et Arty Farty Brussels. Un week-end à l’allure d’un véritable marathon, sans une minute de repos ni de sommeil, qui nous aura montré à quel point cette capitale est en train de se (re) réveiller et de stimuler les acteurs de sa scène nocturne.
Lire l'Article
Lire l'Article

Un week-end à Bordeaux, capitale de l’écologie, avec Criolo

Du 6 au 8 septembre, nous étions du côté de Bordeaux afin de prendre le pouls du Climax Festival, un événement musical résolument orienté vers l’écologie. Pendant ces quelques jours de fête qui proposent des aller-retour entre des concerts et des conférences, nous nous sommes longuement entretenus avec la star brésilienne Criolo, un artiste aussi émouvant qu’engagé.
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

Comment j’ai passé la nuit avec des sosies de Bowie, Bukowski et plein d’icônes mortes

Jeudi 11 avril, on avait rendez-vous au Bus Palladium pour prendre part à la représentation unique du spectacle immersif Heroes ; une idée originale de Dot Pierson pour ressusciter, via des acteurs, nos “idoles” des sixties. Bowie, Mercury, Ginsberg, Bukowski, Joplin, Basquiat, ils étaient tous là l’espace d’une soirée. Après tout, pourquoi pas ? Ne nous demandez pas comment on s’est retrouvé là, on y était, on vous raconte.
Lire l'Article