Une interview censurée avec Tess Parks

DICLAIMER : à la suite d’échanges surréalistes avec Tess Parks sur le contenu de l’interview que vous auriez dû lire en dessous, et où il était question de “supprimer immédiatement” des propos prononcés par l’artiste mais que celle-ci n’assumait plus, nous avons préféré censurer l’ensemble de l’interview avec des pokemon géants plutôt que de recevoir, dixit, “une lettre de son avocat”. Nous souhaitons néanmoins le meilleur à Tess Parks lors de sa prochaine évolution qui lui permettra d’affronter Bulbizarre lors d’une compétition visant à élire l’artiste le plus relou de 2019.
Lire l'Article
Lire l'Article

La rave-party comme en 1994 avec Throw Down Bones

Est-il encore bien utile de démontrer que la musique d’aujourd’hui ne cesse de devenir un patchwork hybride, et que le rock et l’électro n’ont jamais été aussi bons copains que maintenant ? Pas vraiment. Mais il existe des groupes qui excellent tellement bien dans ce mélange des genres qu’il est du devoir de Gonzaï de vous les présenter. Voici donc Throw Down Bones.
Lire l'Article
La playmate du mois
Facebook Page
La playmate du mois