Lire l'Article

MICHEL HOUELLEBECQ
« Présence Humaine », quinze ans après

Sorti au début de l’an 2000, le premier – et unique – disque de Michel Houellebecq suscite dix ans plus tard peu d’émotions chez les historiens. Pas un seul pour citer Présence Humaine dans ses disques de décennies ou de chevet, la poussière ayant recouvert de son drap ce qui reste pourtant le plus beau disque de l’histoire française contemporaine.
Lire l'Article
Partager
La playmate du mois
Lire l'Article

BERTRAND BURGALAT
Gentleman sniper (Episode 2)

Débuté la semaine dernière avec un épisode où il était question de service public et de résistance dans un pays subventionné, le roman Burgalat continue cette semaine avec la deuxième et dernière partie d’un entretien accordé par le patron de Tricatel à la cantine de Radio France. Sans transition, voici une interview où l’on apprendra qu’un livre sur le diabète est en cours d’écriture, que Fauve aurait pu être signé chez Tricatel et que tous les musiciens de cirque sont des connards. Après 20 ans d’activisme, que retenir de l’aventure Tricatel ? « Si c’est un peu prétentieux, on a au moins la satisfaction de pouvoir écouter nos productions et de se dire que ça vieillit plutôt bien ». Ouf, la morale est sauve.
Lire l'Article
Partager
Lire l'Article

BERTRAND BURGALAT [INTERVIEW]
Gentleman sniper (épisode 1)

En interviewant des artistes, le chroniqueur découvre des hommes, des femmes, mais également des lieux : le rade miteux qui sent le Rapido moisi, le bar branché, le palace où même votre mère argentée n’oserait pas poser un escarpin Jimmy Choo, et puis, et puis, d’autres endroits improbables, comme la cantine de Radio France. A l’occasion de la sortie de son live “La nuit est là” voici livrée en pâture la première partie de l’interview plateau-repas du Stakhanov de la french pop : Bertrand Burgalat.
Lire l'Article
Partager
Lire l'Article

GONZAÏ XXIV
Burgalat & AS Dragon, Alice Lewis & La Féline

Poussée hormonale oblige et comme tous les ans à la même époque, se redécouvre une âme romantique avec des fleurs qui poussent dans la gorge et des envies de programmation pop. Samedi prochain à la Maroquinerie, nous accueillerons donc le jardinier en chef, Bertrand Burgalat, accompagné par ses fameux AS Dragon. A ces côtés, et pas venues là pour jouer les plantes vertes, Alice Lewis et La Féline inaugureront cette soirée placée sous le signe du sacre du printemps.
Lire l'Article
Partager