Tout le monde se CLAMM

Tiens, un vrai bon album de rock en 2021 ? Avec des guitares ? Et ca vient d’Australie ? On commençait un peu perdre espoir, mais le “Beseech Me” attendu le 9 avril chez Meat Machine, secoue sans finesse une profession endormie depuis l’arrivée du Coronavirus. Premiers symptomes à l’écoute de CLAMM ? Un grand coup de latte dans ta gueule.
Lire l'Article
Lire l'Article

Jackson Briggs : « tous les habitants de Melbourne ont un putain de groupe ! » 

J’ai rencontré ce bon vieux punk de Jackson Briggs à l’été 2017, à Paris. Grâce à Viktor de Buddy Records, il venait enfin présenter ses chansons à l’Europe, en formation solo. Tout en descendant des litres de bière fraîche, il me racontait son envie de vivre avec les rats, des histoires de potes suicidaires et ce côté obscur de l’Australie qu’il décrit si bien dans ses chansons, bien loin de l’image de plage, de surf et de soleil qu’on nous rabâche si souvent dans les médias généralistes. A l’occasion de la sortie du numéro australien de Gonzaï, Jackson crache au bassinet.
Lire l'Article
Lire l'Article

Kangourous à coupes mulet et redneck électriques : le meilleur du rock australien en 70 titres

Il est souvent oublié dans les livres d’histoire, mais le continent australien, côté rock, n’a pas chômé depuis la fin des années 60. De Nick Cave aux Easybeats, de The Saints à Eddy Current Suppression Ring, des timbrés de The Vines à l’élégance de Mick Harvey (présent dans la moitié des groupes qui ont compté dans les eighties), ces exilés donnent une idée assez précise du son des guitares enregistrées au milieu de nulle part. A l’occasion du Gonzaï spécial Australie underground, voici la bande-son on l’espère pas définitive de cet étrange pays à 15 000 kilomètres de chez nous. 
Lire l'Article
Lire l'Article

Le Hiatus Kaiyote

Imaginons une petite nana un peu barrée, sapée et maquillée façon prêtresse vaudou, capable d’assurer à la fois sur une six-cordes et d’escalader deux à trois octaves sur un bon vieux timbre R’n’B qui rappelle les meilleures heures des années 90, le tout servi sur un fond de contretemps et autres syncopes rythmiques qu’une joyeuse bande de hipsters en chemises carreaux assure avec la précision métronomique des meilleurs musiciens de studio. À la première écoute, on comprend vite que Hiatus Kaiyote, formé en 2011 à Melbourne, ne déconne pas avec la qualité de ses compositions.
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

BLANK REALM
La surprise-party

Le statut de pigiste étant ce qu’il est (à savoir la plus belle profession du monde, où les primes ne succèdent pas aux bonus de fin d’année et où avoir un 13ème mois s’avère aussi probable que de danser une polka avec Chewbacca au Baron), être chroniqueur musical chez Gonzaï n’est pas encore reconnu par la sécurité sociale comme faisant partie des professions à risques. A tort.
Lire l'Article
Facebook Page
Lire l'Article

ROCK À LA CASBAH #99
Le Dunedin Sound

1978, Nouvelle-Zélande, le groupe The Clean se forme à Dunedin. 1981, Christchurch, Nouvelle-Zélande toujours, le label Flying Nun Records sort sa première galette. Il n’en faudra pas plus pour que, au loin et dans l’ombre de sa nation originelle d’Angleterre, la Nouvelle-Zélande voit naître sa propre marque de post punk : le « Dunedin Sound », passé inaperçu en Europe. Voyage spatio-temporel cette semaine dans Rock à la Casbah.
Lire l'Article
Lire l'Article

TV COLOURS
Australie, coeurs à vif

Octobre 2013. Une bande d’Australiens énervés met les pieds sur le territoire européen pour la première fois. Officiellement, c’est pour présenter l’album d’un jeune mec timide de Canberra qui se fait appeler Bobby Kill, sur invitation de XVIII Records, sa maison française. Mais il en profite pour prendre l’avion avec ses potes musiciens et c’est soudain toute la scène locale qui débarque à Paris : TV Colours, Assassins 88, et la multitude de projets excitants tenus par ces jeunes punks. Des punks, oui, mais avec un coeur à vif.
Lire l'Article
Lire l'Article

ROCK À LA CASBAH #78
Compilation Nuggets : L’Australie à l’honneur

Les compilations Nuggets ont fait le tour du monde et continue de susciter des vocations chez les jeunes qui s’emmerdent sous un soleil de plomb. L’Australie est une terre d’exil, dangereuse et riche à la fois. Alors que la scène hard rock n’est plus à présenter, il existe un revival garage qui commence même à titiller les américains. On leur donne la parole dans ce numéro. Attention découverte.
Lire l'Article

GIRLS, I’D LIKE TO FECK
Petites culottes et féminisme

Que ce soit dans la librairie dans laquelle je travaille ou dans les endroits branchés de Melbourne, ça faisait un moment que je voyais cette annonce pour des photographies de nu. Peu original, son auteur déclare rechercher non pas des mannequins mais des filles à l’aise avec leur corps “pour un projet bien payé et fun”. Technique classique du pseudo-photographe libidineux qui a fait le tour du sex-shop de son quartier mais ne s’est pas encore résolu à se tourner vers les prostituées. Mais bizarrement, ça faisait aussi plusieurs fois que je voyais cette jolie fille toujours très souriante venir actualiser la date sur l’annonce affichée dans ma librairie…
Lire l'Article

VEGEMITE
Yeast for life

Je vous entends d’ici : signer un papier sur une pâte à tartiner dans Gonzaï, c’est pas l’idée du siècle. Notez d’abord que je ne signe pas, je m’abrite derrière un pseudonyme. Notez ensuite que prétendre à l’idée du siècle, ça ne colle pas franchement avec mon manque d’ambition. Notez enfin que, oui c’est vrai, j’ai un peu hésité mais qu’en plus d’un défaut d’ambition, je souffre également d’un manque d’inspiration (de) chronique.
Lire l'Article

LA SCIENTOLOGIE AUSTRALIENNE
Tordue comme un boomerang

Si l’on se balade a Melbourne aux beaux-jours, on a des chances de se faire accoster par une bande de types aux T-shirts et casquettes rouges qui invitent les badauds à tester gratuitement leur degré de stress. L’attention paraît louable et ce n’est qu’en se rapprochant un peu qu’on aperçoit sur le stand des bons samaritains quelques exemplaires de “Dianetics, the Modern Science of Mental Health”, l’essai fondateur de la Scientologie rédigé par le créateur de la-dite Église, feu Lafayette Ron Hubbard.
Lire l'Article
La playmate du mois