La playmate du mois
Lire l'Article

THE BLUE ANGEL LOUNGE
A sea of trees

La boucle est bouclée. L’allemande Nico donna ses premiers concerts au Blue Angel Lounge. Lou Reed le new-yorkais a écrit “Berlin”. Des décennies plus tard un groupe allemand qui rêve de New York choisit le nom The Blue Angel Lounge, liant les époques à l’instar de leurs congénères texans The Black Angels. Sortez vos feuilles on commence le cours de géographie.
Lire l'Article
Partager
Lire l'Article

ANTON NEWCOMBE
Les drôles d’oiseaux se cachent pour murir

Si les disques du Brian Jonestown Massacre se succèdent désormais sans surprise, on est toujours aussi étonné qu’Anton Newcombe soit encore en état de composer. Pour “Révélation”, dernier disque en date, le grand miracle se situe donc au niveau des ressources humaines : sevré, traité et officiellement guéri, Anton Newcombe serait devenu un type normal. Mais à quoi ressemble la normalité quand on a ingéré l’équivalent en drogues du PIB du Soudan en 25 ans de carrière ? Sacrée paire de manches, qu’on s’apprête d’ailleurs à relever avec le principal intéressé.
Lire l'Article
Partager
Lire l'Article

LES BIG BYRD
They Worshipped Cats

Il est des CD, des vinyles, des bouquins ou des gus que l’on choisit uniquement pour leurs jaquettes, pochettes, premières de couverture ou mines avantageuses. « They Worshipped Cats », ou le bébé du groupe Les Big Byrd, est numéro 1 dans cette catégorie. Contrôlant de son œil bionique les quelques soucoupes qui viennent compléter le tableau, Jésus semble nous indiquer que l’écoute de ce disque en vaut la chandelle… Allumons donc un cierge.
Lire l'Article
Partager
Lire l'Article

THE BRIAN JONESTOWN MASSACRE
Revelation

Comme avec toute la discographie du Brian Jonestown Massacre, “Revelation” fait partie de ces disques que je n’attendais pas forcément pour la simple et bonne raison que je ne savais pas vraiment qu’il sortait, mais dont je crève d’envie, une fois la première écoute passée, d’acquérir pour ma collection. Et comme à chaque fois, le disque tournera en boucle sur ma platine et un beau jour je serai obligé d’utiliser une lampe torche pour voir correctement ses sillons.
Lire l'Article
Partager