Contre vents et marées, le micro festival résiste à Liège

Le saviez-tu ? Un virus de type chinois a terrassé une grande partie de l’industrie musicale depuis un an et demi, suivi par un dérèglement climatique ayant inondé une large partie de la ville de Liège, en Belgique, surnommée « la capitale du speed » et surtout, chef-lieu des meilleurs fêtards du pays. En croisant ces deux informations, on aboutit à la seule bonne nouvelle de cette introduction : le Micro-festival confirme son retour en 2021, et c’est un événement à ne pas rater. 
Lire l'Article
Lire l'Article

Binic et Visions s’annoncent comme les meilleurs festivals d’une saison sans festival

Partout en France, des organisateurs tentent de justifier les subventions accordées en proposant des ersatz de festivités post Covid-19, souvent pour le pire, avec des tentes en paille et des programmations ressemblant à un jeu de cartes où Pomme, Yseult et Grand Corps Malade seraient mal mélangés et tirés à chaque fois. Deux festivals tentent pourtant d’aller contre le sens du vent en profitant des contraintes sanitaires pour asseoir encore un peu plus leurs choix radicaux. 
Lire l'Article
Lire l'Article

Un château et des groupes que tu connais pas : voici le Sarcus festival

À l’occasion de sa cinquième édition, le festival Sarcus revient cet été du 27 au 29 août pour deux jours de réjouissances électroniques sur la sainte pelouse du château-monastère de la Corroirie, dans la Loire. Un retour la rage au ventre après une édition 2020 avortée pour une raison qui n’a déjà usé que trop d’encre et de papier pour mériter mention ici.
Lire l'Article
Lire l'Article

À voir : des concerts VHS du meilleur de l’underground suisse

L’une des figures de l’underground suisse, Louis Jucker, est aux manettes d’un festival de « songwriting » baptisé Some of The Missing Ones. L’édition 2021 a réuni Peter Kernel, Cochon Double, Hyperculte ou encore Elvis Aloys dans l’ancienne gare de Fribourg. Crise sanitaire oblige, pas de public, mais des vieilles caméras étaient sur place pour capter les concerts, et grâce à Internet, tout est disponible en ligne.
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

En exclu, un clip de Territory sorti tout droit des 90’s

Ils ne font pas vraiment du rock, pas vraiment du shoegaze ni vraiment du zouk, mais Territory s’apprête quand même à trancher des gorges avec ses guitares. Les Parisiens, qui ont un album de prévu pour l’automne 2021, débutent les hostilités avec le morceau Decide, une chanson coincée entre DIIV et Rendez-Vous qui devrait au moins vous réveiller après ces trois jours de coma. En exclu, Gonzaï t’offre le clip du morceau, pas trop compliqué à comprendre : « on est un peu nostalgiques des clips de “band” à l’ancienne avec zéro storytelling, à part un groupe qui joue. »
Lire l'Article
Lire l'Article

Marc Melià annonce son album chez Pan European avec un nouveau titre : « DX7 »

C’était l’une des plus belles surprises de l’an 2017 : « Music for Prophet » de Marc Melià. Quatre ans après, le musicien espagnol exilé à Bruxelles ne semble toujours pas redescendu sur Terre, mais le Thomas Pesquet des claviers profite de son orbite pour annoncer « Veus », deuxième album prévu chez Pan European le 15 octobre, et introduit par un titre en hommage au synthé phare des années 80, mais aussi un peu au Sébastien Tellier de « Sexuality ». 
Lire l'Article
Lire l'Article

Avec son Algérie du futur, Bab dé-raï complètement

Le saviez-vous ? En 2013, le startupper Joakim sonnait disruptif avant l’heure avec la création de sa pépinière d’entreprise nommée Crowdspacer, où l’on trouve depuis tous les bras les plus cassés de l’électronique tonique. Dernière signature en date : Bab, membre du collectif 404 et auteur de l’excellent EP « Aïdour », du nom d’une petite montagne de 430 mètres d’altitude où plane des musiques pas très vivement conseillée à Eric Zemmour. 
Lire l'Article
Facebook Page
Lire l'Article

Unschooling lâche un titre pour te redonner foi en l’avenir du rock

Version bon marché de Squid (étant eux-mêmes une version bon marché d’années de post-punk et musiques minimalistes), Unschooling n’est pas un énième projet revival 80’s aussi vite oublié qu’apparu. La preuve avec Social Chameleon, premier titre d’un nouvel EP qui sortira chez Howlin’ Banana le 16 avril, et qui ne plaira pas aux fans de Feu! Chatterton.
Lire l'Article
Lire l'Article

Un mini-film sur Pharoah Sanders pour ses 80 ans

On a tendance à l’oublier, mais avant de devenir l’instrument préféré des fans de Dire Straits, le saxophone fut la fusée d’astronautes en peau de bête; le plus célèbre d’entre eux étant peut-être Pharoah Sanders, l’homme de toutes les mystiques. Presque soixante après ses débuts, quatre-vingt depuis son arrivée sur terre, le réalisateur Aurélien Bernard lui dédie 6 minutes planantes pour honorer cette carrière à travers les nuages. Et comme avec la musique du principal intéressé, ça se passe de commentaires. 
Lire l'Article
Lire l'Article

Dye Crap chie sur le rock français avec son premier single « My Shits »

Dye Crap, c’est un groupe de Rouen qui veut relancer la mode, en 2021 et en France, du garage-rock US biberonné à la bière bon marché. Le titre en question, baptisé My Shits, est issu d’un nouvel album intitulé « Dye Crap » prévu pour ce printemps. À écouter si vous passez vos samedis matin à faire du skate avec Fidlar et Wavves dans l’oreillette tout en rêvant de déménager en Californie.
Lire l'Article
Lire l'Article

Rubin Steiner craque le tuto fond vert pour son clip de « RAGA »

Si vous lisez régulièrement Gonzaï, il ne vous aura pas échappé que notre haine des clips de faux riches réalisés par le cousin maçon freelance du chanteur sans avenir est à peu près égale à l’amour qu’on porte historiquement à Rubin Steiner et ses bricolages. Cette fois-ci, le « James Murphy français » (un vrai raccourci journalistique de connard, si vous voulez notre avis) a regardé tous les épisodes de C’est pas sorcier pour pondre lui-même le clip de l’un des morceaux de son dernier album studio. Et le résultat est évidemment aux antipodes de toutes les images montées pour rien par la concurrence. 
Lire l'Article
Lire l'Article

Victoire par K.O. de Moïse Turizer avec « Modern Light »

Formé en 2017, Moïse Turizer font de la synthpunk, des clips en noir et blanc et balance des bastos dans la gueule jusqu’au sang. Le groupe parisien est de retour avec un nouvel EP enregistré durant le confinement qui sent bon la déprime, la colère, la frustration et l’envie, quand même, de retrouver les caves pour pogoter tous ensemble. En exclu sur ce site que vous êtes en train de lire, voici leur clip pour Modern Light issu de l’EP « Modern Light » disponible dès aujourd’hui. 
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

Tomaga, un dernier disque avant les adieux

Le 25 aout dernier, l’Angleterre perdait l’un de ses meilleurs cosmonautes en la personne de Tom Relleen. En quinze ans de carrière, l’homme avait facilement visité plusieurs galaxies avec ses différents projets, de The Oscillation à Papivores en passant par Tomaga. C’est à bord de ce dernier que le musicien, décédé prématurément d’un cancer de l’estomac à 42 ans, livrera en 2021 une dernière aventure post-mortem avec « Intimate Immensity », un album composé dans la dernière ligne droite avec sa co-pilote Valentina Magaletti. 
Lire l'Article
Lire l'Article

Ancien stagiaire chez Tricatel, Charles Dollé lâche un pur titre Tricatel

Le titre de cette news ressemble fort à un fait d’hiver (« Ivre, il regarde TPMP et poignarde toute sa famille, écoute l’intégrale de Vianney puis se suicide ») et pourtant, comme disait l’autre, tout est vrai : après plusieurs années passées chez le label Tricatel, Charles Dollé s’est finalement décidé à passer le pas de porte pour se consacrer à ses propres aventures musicales. Bien lui en a pris, puisque le premier titre en écoute est une symbiose parfaite entre Connan Mockasin et Alain Chamfort. Une certaine idée de la pop telle qu’elle se pratique chez la clique de Bertrand Burgalat depuis avant même l’apparition d’internet et des vaccins qui donnent la 5G.
Lire l'Article