WRONG COPS
Le flic, c’est chic

En général, les chroniques de film sont suffisamment insipides pour qu’il suffise de laisser glisser le doigts en bas du papier pour cliquer sur le teaser, histoire de se faire un avis en remerciant au passage le type qui a perdu 30 minutes de sa vie sur un papier que personne ne lira. Avec le cinquième essai de Quentin Dupieux, l’affaire est un peu plus complexe. Parce que le type derrière la caméra n’est pas vraiment un réalisateur, parce que « Wrong Cops » n’est pas vraiment un film. Et parce que cette chronique n’en est pas vraiment une.
Lire l'Article
Partager
Lire l'Article

LA VIE D’ADÈLE
L’instit, chapitre 1 et 2

Au fond, peu nous importe que Léa Seydoux réussisse grâce aux réseaux de sa famille en or, peu nous importe que des intermittents du spectacle aient été blessés ou torturés pendant le tournage de “La vie d’Adèle”, peu nous importe encore que la jeune actrice pleine de promesses pleure pour de vrai, parce que, entre autres, on a vu des films de Bruno Dumont, merci. Ce qui compte, au fond, c’est le film. Et celui-ci est affligeant.
Lire l'Article
Partager
Lire l'Article

LA BATAILLE DE SOLFERINO
Le jeu des partis (pris)

Dés que Vincent Macaigne apparaît à l’écran, nous savons qu’il va dévorer le film. Une présence à la fois burlesque et envahissante qui traversera le film en emportant tout sur son passage. Voilà « La bataille de Solferino », c’est le deuxième tour de l’élection présidentielle. Hollande va battre Sarkozy et Vincent est bien décidé à rendre visite à ses enfants tandis que leur mère, journaliste I-Télé, doit filer pour couvrir l’évènement.
Lire l'Article
Partager
Lire l'Article

PIERRE CLEMENTI
Le loup des steppes

C’est l’histoire d’un mec qui avait tout pour faire « une carrière à la Depardieu » mais qui a préféré la jouer à sa façon. Pierre Clémenti aurait eu 71 ans le 28 septembre dernier mais la vie qu’il a menée ne lui a pas permis de franchir le cap du nouveau siècle. Il demeure aujourd’hui l’incarnation idéale de toutes les aventures de la modernité cinématographique des années 60-70 et fait partie de ces anti-héros à la cicatrice intérieure bien profonde.
Lire l'Article
Partager
Lire l'Article

RICHARD C. SARAFIAN [1930-2013]
Richard le vivifiant

Disparu le 18 septembre dernier, Richard C. Sarafian est remémoré aujourd’hui comme l’homme d’un unique film culte – et qui aboie « culte » avec la meute jappe « Tarantino » quelques secondes plus tard. Derrière cette image réductrice se cache un personnage plus complexe qu’il en a l’air et dont la vie et l’œuvre réservent leur lot de beautés éparses et d’anecdotes permettant d’esquisser le portrait d’un des derniers contrebandiers du cinéma.

Lire l'Article
Partager
La playmate du mois
Lire l'Article

EN PAYS CANNIBALE
Récit d’une projection presse

Un « trip tease » pour une mise à nu de l’envers de la came filmée à la seringue, c’est un peu la promesse de ce film que je m’en allais découvrir un peu avant tout le monde. Où la projection devait-elle avoir lieu ? Vers Pont de l’Alma, Avenue Montaigne, Rue François 1er avec les Champs à proximité ; un endroit qui tient moins de la décadence – quoique – que de l’appel au crash…
Lire l'Article
Partager
Lire l'Article

TURKISH STAR WARS
The Ottoman empire strikes back

Un soir de printemps à l’heure où noircit la campagne, dans mon appartement non encore capitonné, j’ai subitement décidé de soulager ma conscience agitée en me plongeant dans un film turc des années 80. Je conçois que cette pratique peut paraître étrange pour les duchesses, mais cette méthode est aussi efficace que 60mg de Diazepam. Après quelques pénibles recherches dans l’insondable toile virtuelle, j’ai débusqué un film unique en son genre nommé « Dünyayı Kurtaran Adam », plus connu sous l’appellation « Turkish Stars Wars ».
Lire l'Article
Partager