L’ennui Kevin Morby

Dans la musique comme dans l’industrie, on n’aime pas taper sur du plastique mou. Une raison qui explique certainement pourquoi tous les albums du troubadour dylanien sont régulièrement encensés quand bien même le folk-rock de Morby ressemble aux tapisseries trouées de l’Amérique des années 60, en couleurs Super 8. Une inquiétante et lente nostalgie, à peine plus rapide que Joe Biden lancé dans un 100 mètres, et qu’on retrouve parfaitement exprimée sur le septième album de l’endormeur, « This is a photograph ».
Lire l'Article
Lire l'Article

L’incroyable histoire de The Incredible String Band, le groupe incroyablement oublié

« Incredible String Band ? Des barges, ils vivaient dans une communauté où ils baisaient tout le temps entre eux, ils adoraient le LSD et leur musique est dingue ». Même si cette description convient parfaitement pour une ribambelle de groupes de l’Eldorado hippie des années 60-70, The Incredible String Band est bien plus qu’une bande de lutins malicieux doués avec les cordes.
Lire l'Article
La playmate du mois
Facebook Page
Lire l'Article

COMING SOON
Une histoire à suivre

Je ne sais pas ce qui s’est passé mais la bande de Ben Lupus, en mal de copaingues, a invité la quasi totalité de la grande famille du rock’n’roll sur son dernier opus, d’Arcade Fire à Queen en passant par les Strokes période Talking Heads ou les improbables Glasvegas à l’époque où c’était encore écoutable (1er album). Sans oublier le désormais indispensable Monsieur Autotune ! Moi, pour tout vous cracher direct et passer vite à autre chose, j’aime bien. Normal, je prends toujours le menu Maxi Best-Of Pop supplément Nostalgie.
Lire l'Article
Lire l'Article

BOB DYLAN
Chantal Akerman, Moriarty et une photocopieuse

Voir Bob Dylan pour la première fois, un peu par hasard, en 2013, how does it feel ? Comment vieilli un type qui n’a jamais eu la réputation d’être vraiment tendre avec son public, surtout quand le public a lâché entre 100 et 150 euros pour le voir et qu’il porte une chemise de cowboy comme on n’en vend plus depuis 1983 ? Et quel est le rapport avec une machine à imiter les signatures, les films de Chantal Ackerman, et le dernier album de Moriarty ?
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

H-BURNS
Marions-nous avant de vieillir

Megève l’été, on y était. On est passé deux jours parce qu’il faisait un temps de station balnéaire allemande en période de canicule. Et puis on a écouté H-burns. Tout le week-end, le reste n’était qu’un décor et c’était pas pour la plus mauvaise des musiques. On était invité à un mariage avec des beautiful people. Il y a un petit centre ville, des chalets en haut des pistes, des chalets pas loin du supermarché, des gens qui y passent, des gens qui y restent. On reviendra peut-être.
Lire l'Article
Lire l'Article

SAM AMIDON
Bright Sunny South

Il y a toujours quelque chose d’un peu suspect chez les fans de Nick Drake. Une certaine arrogance, une prétention bourgeoise à militer pour la bonne musique d’appartement, un parfum de quatre clefs Télérama à vous donner envie de leur enfoncer « Five Leaves Left » dans les gencives en mode chef Raoni pour calmer leurs ardeurs de dépressifs du dimanche. Rien de tout ça chez Sam Amidon.
Lire l'Article