Croyez-le ou pas, mais Devendra Banhart va sortir un bon album en 2023

On le croyait coincé en tongues dans une dimension parallèle avec les horribles sœurs de Cocorosie, mais il semblerait bien que le barde folk trop longtemps à se coincer la barbe dans les cordes de sa guitare se soit enfin décidé à se sortir les doigts du ukulélé. Son surprenant onzième album « Flying Wig », prévu pour le 22 septembre, évoque autant le Miami de la fin des eighties que le premier album culte de Connan Mockasin.
Lire l'Article
Lire l'Article

La double vie Robert Lester Folsom, peintre en bâtiment et folkeur de l’espace

Si vous avez aimé l’histoire de Rodriguez et son « Sugar Man », vous pourriez être sensible à celle de Robert Lester Folsom, l’ancien peintre en bâtiment devenu guitariste de l’ombre. Le 11 novembre sort chez Anthology Recordings le deuxième volume de ses archives, « Sunshine Only Sometimes, Archives vol. 2 1972-1975 », pour compléter « Ode To A Rainy Day », la première série de ses enregistrements redécouverts après quarante ans de silence. 
Lire l'Article
Lire l'Article

Avec « Sylvie », Ben Schwab de Drugdealer signe un merveilleux retour vers le passé

Qui a dit que les années 70s étaient dans le rétroviseur ? Qui a dit que la marche du temps était inévitable ? Et surtout, qui a dit que le voyage temporel n’existait pas ? Sylvie, nouveau projet de Ben Schwartz (Drugdealer), démontre le contraire avec un premier album, à paraître le 14 octobre chez Full Time Hobby.
Lire l'Article
Lire l'Article

L’ennui Kevin Morby

Dans la musique comme dans l’industrie, on n’aime pas taper sur du plastique mou. Une raison qui explique certainement pourquoi tous les albums du troubadour dylanien sont régulièrement encensés quand bien même le folk-rock de Morby ressemble aux tapisseries trouées de l’Amérique des années 60, en couleurs Super 8. Une inquiétante et lente nostalgie, à peine plus rapide que Joe Biden lancé dans un 100 mètres, et qu’on retrouve parfaitement exprimée sur le septième album de l’endormeur, « This is a photograph ».
Lire l'Article
Lire l'Article

L’incroyable histoire de The Incredible String Band, le groupe incroyablement oublié

« Incredible String Band ? Des barges, ils vivaient dans une communauté où ils baisaient tout le temps entre eux, ils adoraient le LSD et leur musique est dingue ». Même si cette description convient parfaitement pour une ribambelle de groupes de l’Eldorado hippie des années 60-70, The Incredible String Band est bien plus qu’une bande de lutins malicieux doués avec les cordes.
Lire l'Article