Fin de couvre-feu pour Aquaserge

Trois ans après un dernier essai chez Crammed Discs, les Toulousains progressifs ressortent enfin du bois avec l’annonce d’un nouvel album, toujours sur le label de Marc Hollander. Et comment revenir fort, quand on s’appelle Aquaserge ? Avec une cover d’un titre d’Edgar Varèse datant de 1906, et nommé Un grand sommeil noir.
Lire l'Article
La playmate du mois
forever pavot
Lire l'Article

FOREVER PAVOT
De la musique à l’image

De son goût pour l’orchestration cinématographique aux compositeurs cultes du grand écran comme Jean-Claude Vannier ou Morricone, Emile Sornin mène son groupe Forever Pavot à toute blinde sur un sentier pavé d’images. Alors que le groupe « psyché mais pas que » enregistre son premier LP à paraître en septembre, il fallait ouvrir le fruit et gratter toutes les petites graines. Résultat : drôle de film.
Lire l'Article
Lire l'Article

AQUASERGE
A l’amitié

Aquaserge, on en parlait il y a quatre ans, à la sortie de leur deuxième album « Ce Très Cher Serge ». Déjà, quelque chose s’était passé dans nos cerveaux fragiles, et ça ne s’arrange pas à l’écoute de ce quatrième LP, « A l’Amitié », sorti à peu près maintenant sur Chambre404, le label de Chateau Marmont.
Lire l'Article
Lire l'Article

COMPILE LA SOUTERRAINE Vol.3
A la recherche des nouvelles stars de l’an 2053

On ne vous l’apprend pas, s’y retrouver dans la masse des titres et artistes a depuis quelques années tout du parcours du combattant pour celui qui parcourt l’Internet tel les allées d’un hypermarché avec perdu sur chaque rayonnage un musicien échelle 1/9 vous tendant désespérément les bras avec ses mélodies de poche. Question : comment distinguer le bien du brillant ? C’est là que les compilations « La souterraine » du micro-label Mostla interviennent.
Lire l'Article
Facebook Page
Lire l'Article

ARLT
Presque de la musique (et un peu plus)

Une musique simple et des mots bousculés, des chansons d’amour et du folk sans fioriture, le duo Arlt est une jolie étrangeté du paysage musical en France. Éloïse Decazes et Sing Sing, l’une chanteuse, l’autre guitariste, chanteur et compositeur, viennent de s’associer à Thomas Bonvalet pour bousculer leur répertoire et réécrire leurs chansons. L’album, bouillonnant, est sorti chez Almost Musique.
Lire l'Article
Lire l'Article

MOODOÏD
Frenchy but chic

En février 1980, le journal Actuel titrait « Les jeunes gens modernes aiment leurs mamans » pour définir ironiquement ce qu’était cette jeune scène parisienne qui s’apprêtait à dévaler sur l’hexagone avec ses boîtes à rythmes, ses overdoses et ses tubes post-adolescents. Trente ans plus tard, on aimerait bien qu’un journaliste parvienne avec le même sens du gimmick à définir ces nouveaux jeunes groupes français qui tous les jours ridiculisent la scène anglo-saxonne. Surtout que cette fois-ci, même pas besoin de chercher le garçon, il se prénomme Kevin Parker et vient … d’Australie.
Lire l'Article

MELODY’S ECHO CHAMBER
Quand le Tame n’Impala, les souris dansent

Le deuxième album de Tame Impala nous a tous empapaouté. Maintenant que « Lonerism » squatte la playlist iTunes section « musique de pub pour bagnoles » des agences de com’ tenues d’une main molle par des trentenaires prenant des nouvelles du monde via GQ ou le dernier sketch de Mouloud Achour, on peut bien s’avouer que Kevin Parker nous a fait un bébé dans le dos. Nom de code du beau cocufiage : Melody Prochet.
Lire l'Article