Bernardino Femminielli : exile on french streets

Depuis 10 ans, il chante des comptines perverses et sexuelles sur des rythmes tantôt funèbres, tantôt disco, avec un talent tel qu’on croit parfois qu’il est le fils adoptif de Gainsbourg et Moroder. Mais n’en déplaise à Biolay et tous les faux héritiers, Bernardino Femminielli n’est même pas français; il est canadien. Au prix d’une course poursuite avec des fantômes et des banquiers, il a finalement quitté sa cabane de Montréal pour s’installer à Paris et poser les bases de “Exile”, un disque où le crooner apatride étale tout son talent avec cette belle langue baveuse dissimulée sous une grosse moustache.
Lire l'Article
Lire l'Article

Marie-Pierre Arthur, Québec et ongles

Elle vient du Canada, elle chante, oui c’est une femme et non, elle n’a pas grandi au collège Céline Dion. A 42 ans, la musicienne aux trois prénoms vient d’achever ses études dans le bahut situé juste en face et son quatrième album qui vient de sortir, « Des feux pour voir », est une belle rouste pour les jeunes rockeurs qui se croient arrivés en haut de l’échelle.
Lire l'Article
Lire l'Article

C’est bien c’est nouveau : JesusLesFilles

Souvent relégués en trois lignes au fin fond de top 10 d’artistes à suivre mais que personne n’écoutera, ils luttent contre 60 ans d’histoire pour se faire une place dans le cœur d’auditeurs qui croient avoir tout entendu. Aujourd’hui, des mecs de Montréal signés sur le toujours solide label BonSound, et qui semblent avoir anticipé le mouvement #MeToo en optant pour un nom de groupe la croix et la paire de nibards.
Lire l'Article
Lire l'Article

Qu’est-ce que veut la France ? Elle veut écouter le nouvel EP de VICTIME

Grâce à des études poussées, notre service statistiques est arrivé à la conclusion que 0,08% des Français connaissaient les noms de Bikini Kill, James Chance et Lizzy Mercier Descloux, et que “75,A% d’entre eux avaient même écouté leurs morceaux sur Deezer.con au cours des 50 dernières années”. Le nouvel EP des Canadiens de VICTIME, “Mi-Tronc mi-jambe”, est pour eux. 
Lire l'Article
La playmate du mois
Facebook Page
La playmate du mois
Lire l'Article

HEY MOTHER DEATH
Retour à Twin pics

Les groupes autoproduits sont nombreux, les trios homme-femme-boite-à-rythmes sont pléthore, beaucoup d’appelés mais peu d’élus. A la grande loterie de la célébrité éphémère, ceux là repartiront peut-être les mains vides mais leur album « Highway », lost comme chez David Lynch, pue le nain estropié, le sang caillé dans des draps de satin et les virées nocturnes dans la forêt canadienne. A défaut d’apprendre qui a tué Laura Palmer, voici le groupe idéal pour baiser sur sa tombe.
Lire l'Article