Le Point G : que valent les albums d’Arctic Monkeys, Can, Alvvays et A-ha ?

Tous les jours, ce sont plus de 60 000 nouveaux titres qui sont uploadés sur Spotify. Comment faire le tri dans ce bordel auditif ? Et à côté de quels disques êtes-vous passés ? Pour cela, il y a désormais le Point G, un nouveau programme de Gonzaï avec des gens qui s’engueulent (ou pas) autour d’une table à propos des albums qu’ils ont écouté en profondeur. Entre mauvaise foi et bons arguments, c’est parti pour 25 minutes de débat à l’ancienne.
Lire l'Article
Lire l'Article

Une interview en franglais chelou avec Nathan Roche

Connu depuis 2015 comme le leader autoproclamé du Villejuif Underground, Nathan Roche est ce poète beat australien qui, en plus de parler le français comme Jane Birkin, suit le même parcours que Kevin Ayers et Anton Newcombe. Loin de ses terres, l’Australien exilé qui a de la Kronenbourg qui coule dans ses veines vient de sortir un nouveau disque solo (A Break Away »), et il tente de nous en parler face caméra. 
Lire l'Article
Lire l'Article

Rebels, comme Philippe Chancel

A quoi ressemblait la jeunesse française des années 80, celle des années Mitterrand mais aussi celle luttant contre la montée du chômage et du FN ? Pendant 6 mois, à l’hiver 82, le photographe Philippe Chancel a suivi pour le journal Actuel une partie de ces gamins hyper lookés à mi-chemin entre James Dean et James Brown. Quarante ans plus tard, ces clichés immortels ressortent enfin dans Rebels, un pavé noir et blanc qui prouve que la France blacks, blancs, beurs existait déjà bien avant Zinedine Zidane. Pour Gonzaï, Chancel refait le point sur cette époque bénie où les goûts et les couleurs se mélangeaient sans peur du grand remplacement.
Lire l'Article
Lire l'Article

Crack Cloud : the no questions interview

Un groupe de rock a-t-il vraiment besoin d’un leader ? Un deuxième album peut-il aussi être le dernier ? Et comment évoluer sans perdre ses premiers fans ? Dans cette première interview filmée pour un média français, les Canadiens de Crack Cloud se livrent sur cette première partie de carrière qui les aura vu passer du krautrock solide sur leurs premiers EPs à cet art rock indéfinissable qu’on peut entendre sur le deuxième album du groupe, « Tough Baby ».
Lire l'Article
Lire l'Article

Usé : l’interview qui casse des briques

Alors qu’il commence tout juste à apprécier la vie hors de l’hôpital, Usé (aka Nicolas Belvalette) vient de sortir chez Born Bad un nouvel album, « Couleur Brique », aux sonorités encore plus glauques que les précédents. Plus récemment encore, il a même troqué sa casquette de musicien terrible pour celle d’acteur, à l’affiche de Tout fout le camp de Sébastien Betbeder. Pour Gonzaï, il revient sur ces deux nouveautés devant le superbe fond vert de Gonzai, mais couleur brique.
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

Les foufous d’Infecticide reviennent avec un clip dédié à tous les flics fans de D.A.F

Dans un monde parallèle où Yseult et Benjamin Biolay n’existent pas, un groupe français remplit les stades avec des fans en plastique mou grâce à des chansons électro-punk-scrabble-wave à mi-chemin entre D.A.F., Les Inconnus pastichant Indochine et Front 242. Attendez, non : en fait cette musique existe bien dans notre monde et on la doit à Infecticide, de retour avec un clip pour La voiture de la police, et dans lequel le trio s’amuse dans un clip bricolé dans un panier à salade avec des poulets du futur prêts pour la baston dans un monde où il n’y a plus personne à fracasser. Alors, qui a foutu le feu à la voiture de la police ? Réponse en direct du Fouquet’s en 2030 avec un Gérald Darmanin sous speed.
Lire l'Article
Lire l'Article

Working Men’s Club : nouveau roi d’Angleterre ?

Le groupe du nord de l’Angleterre, mené par Sydney Minsky-Sargeant, est un pure produit britannique. Ils ont l’attitude, le style, les chansons et la capacité d’affoler une presse musicale déjà acquise à sa cause. Avec un nouvel album métallique, synthétique et électronique (« Fear Fear » sorti en juillet 2022), Working Men’s Club possède une quinte flush royale dans sa main. À eux, maintenant, de rafler la mise. Et pour savoir si ces Anglais ont ce qu’il faut pour jouer à la table des grands, c’est dans cette interview sans filtre et sans blabla.
Lire l'Article
Lire l'Article

Avec « Pretty Cool », TH Da Freak ressuscite les nineties avec un massage lo-fi

Qu’écoutiez-vous en 1992 ? Etiez-vous seulement né ? Et le retour des Smashing Pumpkins, 30 ans après « Siamese Dream », est-il une bonne chose pour le rock ? Autant de questions auxquelles le Bordelais aux cheveux bleus derrière TH Da Freak répond avec un nouveau single, Pretty Cool. C’est à écouter en imaginant la diffusion du clip sur MTV, et juste avant la sortie du nouvel album « Coyote » le 7 octobre prochain. 
Lire l'Article
Lire l'Article

Comment durer dans la pop, selon Tahiti 80

Réussir à enchainer plus de trois albums, survivre à ses propres succès mais aussi à ceux des autres et continuer sa quête de l’accord parfait, telle est la mission presque impossible de tous les groupes pop. Mais comment faire pour résister au temp(o)s qui passe quand on vient de Rouen et qu’on fêtera bientôt ses 30 ans d’existence ? Réponse avec Xavier Boyer de Tahiti 80, auteur cette année de « Here With You », un neuvième album de pure pop sans rides.
Lire l'Article
Lire l'Article

Serge Kruger, en bande organisée

« La mode, c’est ce qui se démode » disait Cocteau. Des zazous aux hipsters, il en va de même pour les branchés, un concept typiquement français dont la durée de vie est souvent égale à celle d’un papillon, et dont la porte est souvent fermée au commun des mortels. Un homme, un seul, aura réussi à traverser les époques sur cinq décennies en restant le grand patron d’un club dont il n’a jamais voulu les clefs : Serge Kruger, légende de l’underground parisien dont l’histoire retiendra qu’il fut successivement le compagnon de déroute d’autres marginaux comme Yves Adrien, Alain Pacadis, Fabrice Emaer, Edwige, les New York Dolls et tant d’autres qu’il faudrait au moins 20 minutes pour lister toutes les étoiles défilantes de cette vie hors-normes en dehors des sentiers, mais très cloutés. La voici.
Lire l'Article
Lire l'Article

Kacimi et Lionel des Limiñanas s’associent pour une virée psyché-kraut

Alexis Kacimi (The Rebels of Tijuana) et Lionel Limiñana (The Limiñanas), le nouveau duo de kraut psyché ? À priori, et surtout après avoir écouté Les Rois, nouveau titre qui annonce l’arrivée d’un 45 tours en septembre, on a envie de dire pourquoi pas. Car si la chanson oscille entre le Velvet, Neu! et un rock psyché plus lambda, elle chatouille quand même là où ça fait du bien. Pour la vidéo, présentée ici pour la première fois en Europe, Kacimi a opté pour le trip à la campagne, dans le Nord de la France, sur les petites routes. On est loin de l’autobahn de Kraftwerk, mais la virée n’est pas chiante pour autant.
Lire l'Article
Facebook Page
Lire l'Article

Dites bonsoir à Belvoir, le duo français bizarre

Formé par Romain Vasset (Frànçois & The Atlas Mountains) et François Le Roux (du collectif Pieg), le duo Belvoir annonce son premier album « Nouvel Anormal » prévu pour octobre. Okay, c’est pas tout de suite, mais pour patienter, voici le premier single baptisé lui aussi Nouvel Anormal. C’est chelou, c’est à la fois pop sans l’être, il y a un groove curieux et des paroles pas vraiment chantées plus profondes que le clip bricolé avec un fond vert et Google Street. Dit comme ça, ça ressemble à du grand n’importe quoi. Mais il suffit de creuser un peu pour entrevoir l’ADN de Belvoir.
Lire l'Article
Lire l'Article

Reportage : au festival du synthés modulaires de Diskoutal

Tous les ans, l’île d’Ouessant accueille Diskoutal, un rassemblement de cinglés de synthés modulaires loin, très loin, de l’esprit des festivals traditionnels. En avril se tenait la troisième édition, avec notamment Yann Tiersen, S 8 J F O U ou encore Marc Caro (Hypnoise). On y a passé une journée complète, avec les organisateurs et les musiciens, à la recherche de vraies interactions man-machine.
Lire l'Article
Lire l'Article

De Beak à la pop cynique : la story Anika

De passage à Paris, la chanteuse Anika s’est posée quelque part dans une salle du FGO Barbara pour évoquer ses débuts dans la musique, pourquoi elle volait la guitare de son frère, sa rencontre improbable avec Geoff Barrow (Portishead, Beak), son premier « anti-album », son premier vrai disque solo « Change » sorti en 2021 et pourquoi il y aura (peut-être) des trampolines sur scène lors de ses prochains concerts. Une vidéo à l’image d’une carrière plus radicale que prévu, et à voir en noir et blanc.
Lire l'Article
Lire l'Article

Un an après sa mort, Nicolas Ker ressuscité

Le 17 mai 2021, le corps de Nicolas Ker, âme d’une grande partie du rock destructeur des années 2010 et symbole à lui tout seul de la flamboyance d’une fusée s’auto-détruisant dans le ciel, s’éteignait. Un an après cette mort subite, et histoire de rappeler à l’industrie qu’on ne fera plus jamais deux chanteurs comme ça dans le même moule, le label Pan European exhume un inédit des sessions de l’album « Les faubourgs de l’exil ». Ca s’appelle La mémoire perdue à nouveau, et c’est beau comme du Jim Morrison en Bretagne.
Lire l'Article
Lire l'Article

Le punk selon Plastic Bertrand

Plus de quarante ans après la naissance du mouvement, tout le monde a son avis sur le punk. Même Plastic Bertrand. Sauf que lui, contrairement à vous, était déjà là à l’époque avec son groupe Hubble Bubble, et qui lui permettra de croiser plus tard Malcolm McLaren, Jacno et même les Ramones. Ils sont tous morts depuis mais à 68 ans, ça plane toujours pour le Belge. Plutôt que de revenir encore une fois sur la genèse de son tube (a-t-il vraiment chanté sur la première version écrite par le producteur Lou Deprijck ? On s’en fout, non?), le sosie d’Isabelle Balkany revient sur ses années cloutées, une fois.
Lire l'Article
Lire l'Article

MNNQNS en session électrique sur « Massive Clouds Ahead »

Avec la crise en Russie, on savait déjà que la France allait manquer d’essence, mais personne n’avait prévu que le compteur électrique souffrirait lui aussi avec le deuxième album des Rouennais de MNNQNS, aussi électrique que le premier, mais plus que jamais à placer dans la mince liste des albums français à caler entre ceux de The Horrors et NIN. Des guitares, évidemment, mais aussi des tripatouilages l’électronique et une toque sur la tête : c’est parti pour une session en studio avec l’un des meilleurs titres de « The Second Principle » : Massive Clouds Ahead.
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

Les fifous de Working Men’s Club font renaître l’Hacienda

Avec son nouveau morceau baptisé Circumference, le trio du Yorkshire prouve trois choses. Primo : les années 80 sont de retour en 2022. Deuxio, le rock est définitivement plus intéressant sans guitare. Et tertio, le Yorkshire est la meilleure région de l’Angleterre pour la musique. On pourrait continuer à écrire plein de choses sympas sur ce groupe ou ce nouveau single à mi-chemin entre John Maus et New Order, mais le mieux c’est de le jouer en mode repeat et de danser comme si vous étiez à Manchester en 1985.
Lire l'Article
Lire l'Article

Interview : les confessions du Reverend Beat-Man

Juste avant son concert au Sonic Protest à Montreuil, le Reverend Beat-Man s’est posé avec Gonzaï pour une interview aussi intense qu’une chanson rock de deux minutes. Le Suisse s’est installé dans une machine à remonter le temps pour raconter ses premières leçons de guitare (chaotiques) ses années en tant que Lightning Beat-Man (chaotiques), son dernier concert (chaotique), sa place dans un pays qui ne veut pas de lui, l’importance du wok’n’woll dans le monde et de son label, Voodoo Rhythm Records. Attention, vous risquez aussi de rire.
Lire l'Article