MANSFIELD. TYA
NYX sa mère

21 novembre 2011. 19h. Un mail : « Là, il est 23h57 et je commence à avoir sommeil. Il faut que j’apprenne à m’écouter et ne pas trop attendre, sinon c’est reparti pour quatre heures. C’est grave, docteur ? », me demande, plantant le décor, Carla Pallone, « moitié » violonne du duo Mansfield. TYA, qu’elle forme avec Julia Lanoë (guitare, chant). Car leur troisième album, sorti le 17 octobre, rend hommage à la nuit. Celle où l’on perd ses repères. Et l’oNYX sa mère.
Lire l'Article
Partager
La playmate du mois