Catch Attack ! Je m’appelle Clément, je suis stagiaire chez Gonzaï et cet article parle de catch. Du catch, chez Gonzaï, mais pourquoi….

Catch Attack ! Je m’appelle Clément, je suis stagiaire chez Gonzaï et cet article parle de catch. Du catch, chez Gonzaï, mais pourquoi…. Trouver sa place au sein d’une rédaction adepte de Turzi, de Zombie Zombie et d’autres formations fumantes foutrekrautement nostalgiques ? Réaction épidermique à l’élitisme parigo ? Anticonformisme et mauvaise foi ? Simple accomplissement de ma mission journalistique ?

Toutes les raisons sont bonnes à prendre. Rien à foutre. Le catch est digne d’intérêt sur Gonzaï. J’ai dit.  Pourquoi aimer le catch ? Démonstration en trente-six coups de cuillères à pot.

Le catch, c’est Catch Attack ! sur NT1, la chaîne TNT qui diffuse Medicopter, Les Vacances de l’amour et Cas de divorce… Le catch, ce sont des empoignades entre des baraques à frites de deux mètres et 180 kilos. Le catch, ce sont des crêpages de chignon entre catcheuses à gros lolos minimum 95 B. Le catch, les plus mauvais acteurs du monde. Le catch, ce sont des cons qui se fracassent la gueule avec des chaises. Le catch, c’est un sport et un spectacle. Le catch, c’est le mauvais goût incarné. Le catch, c’est des slips fluos en synthétique avec des visons par-dessus. Le catch, ce sont des arbitres qui servent à rien. Le catch, des tonnes de contradiction. Le catch, c’est une dramaturgie aux ficelles tellement grosses qu’on se les prend dans la gueule. Le catch, c’est un sport de beaufs dirigé par des gonzesses. Le catch, c’est Candice Michelle.

Le catch, c’est une absence de musique new wave lorsque les gladiateurs rentrent dans l’arène. Le catch, c’est de la fumée artificielle. Le catch, ce sont des écrans géants LCD 36 000 pouces qui brûlent les rétines. Le catch, c’est être renvoyé à sa propre connerie. Le catch, c’est un gars qui saute d’un escabeau pour s’écraser sur le bide de l’autre. Le catch, c’est le reflet de la société-spectacle. Le catch, ça ressuscite des morts comme l’Undertaker. Le catch, ce sont les vieux qui niquent les jeunes et vice-versa. Le catch, c’est un ring où des chicanos, des ruskofs et des jap’ peuvent avoir le beau rôle chez les ricains. Le catch, ce sont des plans serrés sur des visages ahuris. Le catch, ce sont des litres de sueur qui pue même quand on est derrière son écran. Le catch, c’est un type qui fait trembler les cordes du ring en tapant son panard pointure 48 sur le sol. Le catch, c’est pour les maigres, les gros et ceux qui sont entre les deux. Le catch, c’est Candice Michelle.

Le catch, c’est aussi le Shaman of sexy, le Big Daddy B, The world Strongest Man, The King of the Jungle, The King of Bling-Bling, The Ayatollah of Rock and Rolla, The Rated R Superstar, et Johnny Nitro. Le catch, c’est pas pour les bobos parce que c’est trop compliqué pour eux. Le catch, c’est une forme de théâtre populaire comme dirait Roland Barthes. Le catch, c’est la réunion du premier et du second degré. Le catch, c’est une parodie de sport. Le catch, c’est choisir son camp, ses combattants et savoir pourquoi on les choisit. Le catch, c’est une prise de parti (ou un parti-pris, vice et versa). Le catch, c’est démocrate et républicain. Le catch, c’est Batista, Rey Misterio et Candice Michelle. Le catch, ce sont les meilleurs commentateurs français avec les p’tits gars Agius et Chéreau. Le catch, c’est le seul programme télé digne d’intérêt le samedi et peut-être même la semaine, avec le Jerry Springer Show.

Le catch, c’est n’importe quoi. Le catch, c’est tout. Le catch, ça sera chaque semaine sur Gonzaï. Même si ça vous fait chier.

En vidéo, Batista dézingue Edge et toute sa clique et termine par son spécial : le Batista Bomb. C’est pas beau ça ?

51 commentaires

  1. Mille excuses Bergamote…
    En écrivant
    « Si tu aimes et regardes le jeu de rugby (l’expression « jeu de » est importante), tu mérites, sans flagornerie aucune, le titre d’homme respectable »,

    je viens de te mettre dans le même sac que Bernard Laporte (qui aime et regarde le rugby): ceci n’est pas très respectable de ma part…

  2. Là, je dois dire que tu as fait fort : on m’a déjà comparé à bien des choses, mais encore jamais à Bernard Laporte…
    Et d’ailleurs, dis-moi, « Bergamote », ça te paraît masculin comme pseudo ?
    Tu me fais vraiment marrer, Clémentine…

  3. Deux mille excuses Bergamote, je n’avais même pas percuté pour le pseudo. A vrai dire, en ce moment, j’essaie de trouver un contre-exemple d’un pseudo féminin adopté par un homme et vice-versa.
    Cela dit, il arrive encore qu’on m’appelle Clémentine mais bon…
    Et promis: je ne te comparerai pas à Roselyne Bachelot…

  4. Ta bonté te perdra, sale chauve !

    Quant à Raymond Domenech, tu soulèves un point intéressant : depuis que j’ai lu ton commentaire, je me demande à quelle sorte de créature visqueuse on pourrait identifier Roselyne Bachelot, mais je n’ai toujours pas trouvé.

    C’est pourquoi, cher gonzaïeux notoire auteur de cet article réaffirmant toute la portée sociale du catch, je te trouve exceptionnellement généreux de m’éviter la comparaison avec cette chose flasque et un peu douteuse…

    (Au fait, le catch, ça passe aussi sur RTL9.)

  5. Vous n’avez toujours pas compris qu’on en a rien à foutre de votre catch de merde, de vos randy et compagnie, de votre complaisance à chaque mot! C’est donc ca le Gonzai… Je commencais dejà à saturer avec les pseudos bobos-rock-indie-electros qui écrivent ici et « croient » détenir la sainte parole sur la scène parisienne, mais là on atteint un point de non retour… Ouvrez les yeux, changez de métier (à non c’est vrotre gagne-pain), il n’y a pas de catch, il n’y a pas de scène parisienne, il y a juste un tas de merde dont vous vous délectez pour satisfaire vos egos se masturbant sur les cendres de Thompson. Sur ceux, R.I.P.

  6. Mr Mojo, ton commentaire a dû tomber sur la mauvaise page. Vraiment la mauvaise page…

    Tu te plains sur cette page des pseudos « bobos-rock-indie-electros »…
    Tandis que tu te caches derrière un pseudo piqué à Austin Powers ou à un magazine musical anglais, ou je ne sais quelle autre source d’inspiration et après tout je m’en fous, tu te plains alors que cet article est signé par mon prénom, le seul présent sur ma carte d’identité.

    Et encore, je cesserais là de me plaindre pour de telles broutilles contradictoires, venons-en au vif du sujet.
    Tu pisses dans un violon : je ne vois vraiment pas l’intérêt de se plaindre de la ligne éditoriale de Gonzaï à la suite à cet article.

    Tu n’aimes pas le catch, c’est bien, je suis content pour toi. Je respecte ton choix, même si je doute vraiment que tu aies essayé de comprendre cet article. Du catch, POUAHH… Tu te crois peut-être malin parce que tu sais que les matchs de catch sont truqués. Sans déconner !!!

    Dans ce cas, va sur le site de TV sept jours pour leur dire d’arrêter de faire des sujets sur « Plus Belle la Vie », écris à M6 pour dire que tu trouves que Valérie Damidot est trop grosse, appelle TF1 pour que Mike revienne dans les Feux de l’Amour, écris à Moule Magazine pour leur indiquer comment mariner ces chers et tendres crustacés… Courage petit, tu es notre nouveau justicier et partout on chantera les louanges de Mr Mojo, notre bienfaiteur, détenteur du bon goût… TU VAS CHANGER LE MONDE !

    Je vais également t’indiquer le gagne-pain d’une personne qui travaille à Gonzaï…
    Gonzaï = zéro euros, Gonzaï = zéro salarié : Gonzaï se construit encore grâce à l’apport généreux de bénévoles, qui prennent sur leur temps, et pour certains sur leurs deniers.

    Les gens de Gonzaï viennent d’univers différents et prétendent avoir un autre point de vue sur les choses. J’aime particulièrement la musique produite des deux décennies 60 et 70, toi aussi je pense.
    De là, à dire que tout est fini : allons donc nous pendre sur la grand-place, enfoiré ! Ou peut-être as-tu des suggestions à faire… Toi aussi, tu peux écrire sur Gonzaï, tu sais où nous trouver…

    RIP à ton ouverture d’esprit. RIP à ta réflexion, RIP à ton orthographe.

    Sur CE, ciao petit réac’.

    PS : je n’ai jamais lu de livre de Hunter Thompson.

  7. Rapidement… quand je parle des pseudos bobos-rock-indie-electros, je parle des personnes qui croient être ce qu’elles ne sont, des imposteurs en quelque sorte. Quant aux pseudos servant à signer sur ce site, je t’avoue je m’en fiche royalement… Mais, et si ça t’intéresse, Mr Mojo c’est un petit clin d’oeil au grand Jim…

    Pour le reste, je ne vais pas m’étendre, je ne vais surtout pas perdre mon temps à entrer dans un débat sans fin. En revanche tu as peut être raison, mon commentaire est tombé sur la mauvaise page. Il aurait probablement été mieux sur la présentation de quelques obscurs groupes parisiens que Gonzai prend tant de plaisir à nous faire découvrir et que l’on ne remercie jamais assez!

  8. Mais c’est quoi cette polémique à deux francs six sous sans rire?

    J’avoue n’avoir pas compris cette phrase: « Il aurait probablement été mieux sur la présentation de quelques obscurs groupes parisiens que Gonzai prend tant de plaisir à nous faire découvrir et que l’on ne remercie jamais assez! »

    Vous pouvez développer là, qu’on en finisse?

  9. Mr Mojo (merci pour l’explication), le fait de revenir vers nous et de faire un tant soit peu ton mea culpa, est certainement plus constructif que les commentaires précédents…
    Cela dit, comme Bester, j’aimerais avoir, moi aussi, quelques explications pour clore ce débat qui jusque là ne va nulle part, et comprendre cette putain de rancœur qui t’anime…

  10. j aime le catch j ai inventer des prise tou seul , les entrer de catch tou seul je m amuse bien jeff hardi j esperre te voir appeler moi pour venir au 022 755 29 33 merci batista d etre venu en suisse a l arena.

  11. j ai inventer des prise , des entrer j ai 10 ans je m amuse bien au catch pouvez vous me contactez au 022 755 29 33 merci

  12. 7 mois après cet article, je dois bien admettre que Randy Orton fait partie des grands, et que j’ai appris à apprécier son perso, et reconnait qu’il est le seul crédible quand il lance ses regards de psycopathes, genre « si ça continue, après avoir défoncé Cena et son chien, j’envahis la Pologne », que lui est un véritable pilier de la WWE contrairement à ce crétin de John Cena et ses finishers minables…
    Oui, Ebru, Longue vie à Randy donc…

  13. rolex replica add your personality if you wear the right accessories of your choice. A replica watches on your wrist depicts your personality. This is one fact that goes without saying and therefore, we try to make sure that we buy the best accessories that are available in the market. But when you too concerned about style, you are inclined to forget the cost that is together with it. However, now with rolex
    rolex watches
    omega watches any one can actually get stylish and that also without spending too much money. By wearing rolex replica on your wrist, you can easily grab attention of everyone. Just wear fake rolex and see how people will be magnetized with you by spending very less.

Répondre à - - - - BSTR Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.