Devant le succès de la première publication des émissions Rock à la Casbah, on persiste on re-signe : trente ans après la naissance des radios libres, ces jeunes gens continuent de pousser le bouton trop loin. Trop loin pour les auditeurs de Virgin Radio, certainement, mais assez pour les lecteurs de Gonzaï et, plus globalement, pour tout passionné par les oscillations nerveuses. Pour cette deuxième édition à la fréquence hebdo, l’équipe de la Casbah y va de son petit mot :

“En technique, on fait quelques ajustements de dernière minute, on se racle la gorge en essayant d’avoir l’air sérieux, les premières notes inquiètent, les ondes se propagent. Le bal des rejetés est ouvert, bienvenue dans ce nouveau numéro de Rock à la Casbah dédié au label américain Hozac Records et à ses funambules du point de non-retour. Une émission qui expérimente les tonalités psychédéliques et garage du label, le tout mené de front par une des productions les plus intéressantes du label,  les Woven Bones, un rock sale et flottant, d’une obscurité opaque et aux compositions sans concessions. A ne pas manquer aussi, l’interview de Yussuf Jerusalem, groupe parisien de qualité qui revient sur le buzz suscité par leur album A Heart Full Of Sorrow.”

Rock à la Casbah: l’émission du 7 mars

  •  
  •  
  •  
  •  

1 commentaire

  1. un mec derrière le micro qui gerbe avant de dire bonjour aux auditeurs je dis bravo ! Du bon psyché de derrière les fagots
    je suis comblé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.