Emmitouflé dans sa parka militaire de circonstance, Maadiar avait rendez-vous avec les Ruskoffs pour une exposition au Carré Baudouin, consacrée à une rétro photo 2000-2010 sur les appartements communautaires de Saint Petersbourg. L’artiste, Françoise Huguier, y présentait son immersion au sein de la pauvreté collective avec des top-models anorexiques – qui a dit pléonasme ? – dans le rôle des souillons. De l’art ou du cochon?

Ce projet remonte à 1991. Je commençais à travailler sur le Grand Nord sibérien et je me suis retrouvée à Saint Pétersbourg car plusieurs ethnologues russes y vivaient. J’étais hébergée chez des amis russes dont certains habitaient dans des appartements communautaires. En 2000,  j’ai eu envie de revenir pour commencer ce travail. A partir de cette époque,  j’y suis retournée chaque année pendant 2 mois jusqu’en 2007. J’ai choisi d’habiter dans un de ces appartements en sous-louant une chambre, pour être plus proche des habitants“. Maadiar est parti enquêter dans le 20ème arrondissement pour juger sur pièce et voir si nos amies les démunies n’étaient pas en réalité des figurantes…

Expo, Kommunalka 3 – exposition de Françoise Huguier, du 5 novembre 2010 au 8 janvier 2011 au Carré Beaudoin.

Quant à Maadiar, il sera en dédicace à l’hippodrome de Vincennes pour le “week-end BD” les 4 et 5 décembre.

  •  
  •  
  •  
  •  

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.