Lire l'Article

LA COLONIE DE VACANCES
La revanche du boucan à la française

Peut-être que dans dix ans, la tentation sera forte, un whisky douze ans d’âge à la main et les pieds au chaud devant la cheminée, de lancer à ses convives d’un week-end que, oui, « j’y étais ». En attendant, se réjouir d’avoir vécu La Colonie de vacances suffit. Le principe ? Quatre groupes, un public au milieu et partout, des cheveux qui se dressent et se dressent encore. Ils étaient Papier Tigre, Marvin, Pneu, Electric Electric, nous étions la foule. Bouleversée, galvanisée ; joyeuse d’avoir été rendue sourde.
Lire l'Article
Partager
Lire l'Article

TRAAMS
Grin

Quand la batterie résonne dans le freezer et que la basse claque derrière des guitares volées dans une poubelle, le fantôme de Ian Curtis renfile son casque et écoute attentivement la relève du XXI siècle, en l’occurrence des jeunes Anglais qui chantent avec des noix dans la bouche en piétinant leur rack de pédales probablement achetées d’occasion sur eBay. Pour compliquer un peu l’équation Traams, il convient également de regarder outre-Atlantique. Et de ne pas avoir peur du boucan.
Lire l'Article
Partager
Lire l'Article

SUMMER TELEX REVIEW
F/LOR, Deerhunter, Girls in Hawaii, Hook & the Twin

Dans l’enfer climatisé des villes-plages et sous le ventilo du salon brassant un air trop chaud, des envies de dépaysement à rebours des péages et des quais de gare peuvent se manifester. La musique adoucissant les morts vivants et les morsures d’un été réclamant son lot de kilomètres parcourus pour faire croire qu’ailleurs, les choses changent. Plongeons si vous le voulez bien dans quelques disques qui ne rempliront jamais de stades mais qui valent quand même la peine de se sortir les doigts du culte.
Lire l'Article
Partager
Lire l'Article

QUEENS OF THE STONE AGE
… Like Clockwork

Imaginez deux secondes des rockers français sortant un disque intitulé « … Comme sur des roulettes ». Lapidation médiatique assurée, fous rires et moqueries. Alors que bizarrement, quand c’est Queens Of The Stone Age, on se met à transpirer des molaires en imaginant l’asphalte gondolant au-dessus d’un horizon qu’on tenterait de rejoindre à 150 à l’heure, le bras pendant nonchalamment le long de la portière d’une Cadillac décapotable. Mais comment peut-on encore tomber aussi facilement dans le panneau du rêve américain ? En mettant le volume à fond. Ca couvre les paroles. Et tout le reste. Here we go.
Lire l'Article
Partager
La playmate du mois
Lire l'Article

PRIMAL SCREAM
More Light

Au risque de passer pour une trompette, avant d’écouter le nouveau Primal Scream, je me demandais encore si Bobby Gillespie ne faisait pas partie de la famille de Dizzy. Ceci dit, une fois « More Light » avalé en entier, je suis en mesure d’affirmer au moins une chose : tandis que les vieilles stars du rock n’en finissent plus de remplir des stades avec des disques qui sonnent creux, Primal Scream bande encore.
Lire l'Article
Partager