Entre castration et enguirlandage, Maadiar profite des fêtes pour vous raconter une énième histoire de boules. Et derrière ce chapeau d'article un peu cousu de fil blanc, quelques conseils de lecture de l'obsédé des pinceaux pour échapper aux repas familiaux...

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.