Lire l'Article

MORRISSEY ET « YOUR ARSENAL »
London calling

La réédition récente du troisième album solo du « Moz », qui occupe une place à part dans sa discographie, rappelle que le crooner britannique n’a pas enregistré que des douceurs, et que ses influences premières plongent dans le glam et le punk-rock. A l’heure où il annonce un nouvel album dont on n’attend évidemment pas grand chose, revenons un instant sur son grand œuvre électrique de 1992, fomenté avec une bande de durs à cuir (noir) en pleine période grunge, et nourri par un attachement féroce à sa condition de porte-Union Jack.
Lire l'Article
Partager

DEAD CAN DANCE
« Anastasis », résurrection ratée

« Je suis pas super fan de Gonzaï, me dit un ami. Ce style du genre ’20 h, je suis devant un bar. Je m’allume une clope’… » Certes. Mais comment décrire la musique de Dead Can Dance autrement qu’en évoquant la grande demeure humide et froide de mes cousins normands ? Je lisais un Corto Maltese à la lueur des derniers rayons du crépuscule lorsque j’entendis pour la première fois les synthétiseurs sinistres de « décédé »…
Lire l'Article
Partager

GUIDED BY VOICES
Usine Alien

Mes amis, je suis très heureux de retrouver les Guided by Voices pour « Let’s Go Eat the Factory » , leur seizième album. Information non contractuelle, non vérifiée, lu quelque part mais je ne sais même plus où. Peut être était-ce dans un article à propos de leur précédent album, mais peu importe, c’est aussi ça l’internet,
Lire l'Article
Partager

PHILIPPE LAURENT, HOT BIP
One night in the 80’s

Deux décennies après avoir cristallisé la copulation man-machine sur un « Hot Bip » ressuscité par Minimal Wave, le musicien digital Philippe Laurent refait parler de lui en ressortant les claviers, le 10 février au Klub avec Neonbirds et Unison. Pour l’occasion, il nous offre un texte qui relate le souvenir de ces nuits à composer à la chaine, et le lien sentimental qui unit le musicien alternatif aux circuits imprimés, un peu comme l’ouvrier à sa chaine de montage.
Lire l'Article
Partager
La playmate du mois

ALINE (EX YOUNG MICHELIN)
Interview sans concession

3 novembre 2011, j’ai rendez-vous avec deux membres du groupe Young Michelin, entre Issy (Jean Moulin) et Clamart. Autant dire : en province. Je ne sais pas pourquoi mais, sorti de Paris, j’ai comme des bouffées d’angoisse, et le SMS du leader d’Aline reçu la veille donne un sérieux coup de guarana à mon appli GPS intra-burnos. « Si tu viens en métro, tu prends la ligne 12 jusqu’à Marie d’Issy puis tu prends le bus (5 mn) et tu descends à l’arrêt Hôpital Percy. Appelle-moi quand t’es arrivé ». Clamart, c’est le bout du monde. Ça me laisse le temps de refaire l’histoire du groupe qui enregistre actuellement son premier disque avec Jean-Louis Piérot à la console. Encore vingt minutes de transport pas commun, c’est long.
Lire l'Article
Partager