« PUNK PUNK PUNK » pourrait résumer le chapeau de cette émission de Rock à la Casbah. Oui, le punk est une bête indomptable, stupide pour certains car elle ne s’intellectualise pas. Le jeune Iggy Pop, dans un de ces moments de clarté les plus intenses de l’histoire de la télévision, aiguisa ses mots sur la recherche d’une définition du punk rock : « un terme utilisé par les politiques, les manipulateurs pour définir une musique qui prend l’énergie, les corps, les cœurs, le temps et les esprits de jeunes gens qui cèdent tout ce qu’ils ont à y offrir« . Avant de rajouter :  » je ne connais pas Johnny Rotten, mais je suis sûr qu’il met autant de sang et de sueur dans ce qu’il fait que Sigmund Freud dans son travail« . End of the story.

En conséquence, rentrons plutôt dans le factuel. Le super alter égo de Rock à la Casbah, Casbah Records, sort aujourd’hui sa première galette noire. Nous vous révélons au cours de cette émission l’intégralité du nouvel EP du groupe en question, Cortona, héritiers par le sang des défunts Briefs, fils spirituels des New Bomb Turks, et qui de par leurs mauvaises fréquentions ont appris les astuces vicieuses des coups qui font mal. Aussi, puisque chaque œuvre doit beaucoup à son époque, nous vous proposons de parcourir un panorama raccourci de perles du punk contemporain : Moonhearts, une excellente découverte qui emploie la saleté du garage pour saupoudrer la vivacité de la plaie ; Thee spivs, des Londoniens au son très british, forcément signés chez Damage Goods ; ou encore The Intelligence, de In the Red Records, et leur son désaxé et paranoïaque. Et puis aussi d’autres gigolos de l’orgasme sonore. Prenez vos places, les shoots d’adrénaline se trouvent sur votre gauche en entrant, au niveau du buffet.

rock à la casbah-emission_316

Plus d’infos sur http://www.casbah-records.com/

Emission 316-the beat ist billig by rockalacasbah

4 commentaires

  1. Hey,
    Cortona est le premier groupe du micro label punk rock garage « casbah records » émanation folle, anti-industrielle et furieusement joyeuse de l’émission « rock à la casbah ». Il était en concert le 29 avril au Combustible à Paris. Le concert a été énorme. Y étiez-vous chers lecteurs et auditeurs ? Et racontez nous…..

  2. je valide Love Boat, the Intelligence, et les Cute Lepers (mais ça c’est parce que j’ai un peu mauvais gout et que je suis très tolérant dès que ça s’approche de la powerpop)
    bon après Mind Spiders faudrait que j’écoute l’albun, je crois que j’ai un single
    sinon chez Dirtnap il faut attendre le nouveau Bad Sports le premier était plutôt cool dans le genre, et j’aimerai bien écouter également le second White Wires!

  3. On avait diffusé un ou deux titres du dernier White Wires y’a pas longtemps me semble il, mais en regardant sur le site je retrouve pas l’émission. Cet album est pourtant une tuerie, on est bête de l’avoir si peu médiatisé.
    L’album des Mind Spiders est assez étrange, il y pas mal de morceau vraiment doux pour du punk, ça s’aventure même dans l’acoustique sur certains morceaux, si je ne me trompe pas

  4. je vais essayer de choper les deux, j’ai pas vu le White Wires sur amazon malheureusement et dirtnap semble moyennement bien distribué (enfin je comprends pas toujours la logique)

    j’ai « enfin » écouté ce matin le second Love Boat, assez similaire au premier (et donc bien) par contre bonne surprise: deux morceaux évoquant les Byrds, et comme je suis un fan de ce groupe, j’apprécie!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.