Je parle français, tu parles de musique, il chante en français, nous comprenons ce qu’il dit, vous comprenez la musique, ils chantent en français. C’est une prise de risque. Quand il parle/tu parles/je parle en français, ils comprennent et vous comprenez. Et lorsqu’on comprend, on écoute différemment.

On aurait même tendance à être beaucoup plus critique, puisqu’on estime que le groupe qui chante en français a pris le parti de vouloir se faire comprendre. Comme si, à l’inverse, l’anglais devait masquer le manque de prétention à des idées. Et arrivent alors ces groupes, ces titres qu’on ne verrait pas sonner autrement. On est presque fier d’entendre sa langue, et tout content de pouvoir chanter sans sabrer des vers de Shakespeare. Ficelée donc par la langue de beauf du rock, cette émission traverse des styles différents, The Liminanas rythment leur grammaire sur un rock 60’s psyché-dialectique, où la langue s’utilise de façon étrange. Elle doit réveiller, secouer l’auditeur tout en caressant paisiblement la mélodie. Il y a surement une chose que l’on remarque aux travers de la playlist de cette semaine, c’est que la langue française  doit claquer, sonner subversive, créer quelque chose que l’anglais ne permet pas. Cette semaine, Les Périphérique Est accélèrent l’élocution sur leur autoroute du punk, NON! salit la syntaxe et les attentes raffinées du bon français, et La Femme, elle, est l’avenir de la langue.

Plus d’infos ici: http://www.casbah-records.com

rock à la casbah #7 – en français s\’il vous plait !

  •  
  •  
  •  
  •  

10 commentaires

  1. Personne ne dira que cette émission était parfaite ? Personne ?
    “Pascal qui était connu dans le milieu valentinois pour s’appeller Poil (poële) et jouait dans le groupe Mort à Venise”. Superbe… Tout est dit.

  2. pour info le titre des terribles c’est une adaptation de All day and all of the night des kinks, le morceau cousin du you really got me

  3. la reprise des Terribles, c’est l’adaptation faite par les Lionceaux du coup?

    les Liminanas sont chez Trouble In Mind
    ils ont fait un 45 chez Hozac et leur LP sur cet autre label de Chicago
    leur dernier 45 est chez SDZ, label français

  4. Salut Alex,
    je viens de découvrir ton site “requiem pour un twister” qui chronique pas mal de groupes qu’on diffuse dans notre casbah. N’hésite pas à nous faire suivre tes découvertes musicales, nos oreilles sont grandes ouvertes bien que nos tympans commencent à patiner un peu.
    merci pour les infos supplémentaires sur le Liminanas…
    Sinon chère lecteur de Gonzaï, vous auriez mis quoi comme groupe français sur cette émission ?

  5. En effet c’est étonnant, personne pour dire que la femme, ce groupe pour mongolien du marais, ici en chemise hawaï et bermuda, c’est calamiteux. Qui se souvient de Simone elle est bonne ? Personne et c’est tant mieux.
    J’espère que les gros cerveaux à plume tranchante de Gonzaï rectifieront bientôt le tir, à coup de bazouqua.

  6. Il y a un groupe québécois nommé “Les Séquelles” qui reste marrant, dans un genre visité par les Terribles…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.