28 FÉVRIER 2009 - AH LE DUC DE TRÈFLE IL VIENT DE REGARDER UN DOCUMENTAIRE QU'IL A FINANCÉ SUR FRANCE 3 CONCERNANT RICHARD DURN OÙ UNE DEMI-DOUZAINE

28 FÉVRIER 2009 – AH LE DUC DE TRÈFLE IL VIENT DE REGARDER UN DOCUMENTAIRE QU’IL A FINANCÉ SUR FRANCE 3 CONCERNANT RICHARD DURN OÙ UNE DEMI-DOUZAINE DE BOURGEOIS (COMMUNISTES, VERTS, SOCIALISTES, PSYCHOLOGUES, PSYCHIATRES, ETJENPASSES) QUI N’ONT JAMAIS FOUTU UN PANARD DANS UNE USINE NOUS FONT PART DE LEUR ÉRUDITION, DE LEUR TRISTESSE ET DE LEUR D’AUTRE CHOSE. SALAUDS VA.

La vengeance est un big mac qui se bouffe de sang froid

Richard Durn vous l’a mise dans le cul. Richard Durn a gagné. Toute mesure gardée, dans le cœur des esclaves conscients de l’être, c’est enfin un Hitler, un Staline, un Ben Laden ou un Pinochet. C’est enfin un grand homme, comme il le souhaitait. Il a fait jaillir sa misère au grand jour, publicité et non plus spectacle. La vérité de la société bourgeoise, c’est Richard Durn. Isolement, dépossession, et soif, soif, soif. Richard Durn l’esclave avait soif de richesse dans un monde riche et où tout lui était refusé, même le cul des filles, qui pourtant se répandent sans honte partout, sur les boulevards, dans les pornos et sur les bouteilles de lait, et qui pourtant sont la chose la plus facile à posséder (d’innombrables Représentants du Peuple s’offusquèrent et s’attristèrent de ce que le monsieur Durn n’ai rien trouvé au PS, chez les communistes, les verts, à la Ligue des droits de l’homme, et etc. Qui vous dit qu’il n’a rien trouvé, salauds ? Qui vous dit qu’il n’a pas trouvé tout autre chose que ce qu’il était venu chercher, à savoir des structures de combat capables de faire la guerre à la misère, et non aux miséreux ? Peut-être même qu’il voulait juste baiser dans ces structures, ce qui inquiète un peu le duc de Trèfle sur les qualités esthétiques des militantes des structures sus-mentionnées). Point, psychiatres à la niche. Si j’avais pas Augustine et le vin rouge et Jean-Pierre Voyer et l’espoir d’habiter le château de Frout dans le Finistère en Bretagne ou même celui de Lauvinec, je serais un Richard Durn. D’ailleurs regardez Arthur Syphilis, vous avez un Durn vivant, faites attention gens de peu de foi. Il est pas seul, ils sont myriade. Le “sarkozysme” va en fabriquer toute une armée. Le commerce tout simplement en fabrique depuis 200 ans toute une armée, plus ou moins courageux. N’en déplaise à mon camarade et confrère Parousiaque Laurent James, la Phynance c’est toujours du commerce… Rien de nouveau sous le soleil de l’aliénation de la communication entre les êtres, rien de nouveau sous le soleil de l’aliénation de l’activité. Annie le Brun (france culcul janvier 2009, Un autre regard sur la crise) elle est bonne et bien bonne et j’ai bien envie de l’enculer pendant qu’elle me récite un poème de Breton ou de Peret mais ça va 5 minutes : c’est la faute du langage technique, c’est la faute de la perdition du rapport de la cause et de l’effet, c’est la faute des putes intellectuelles spécialisées, c’est la faute de la modélisation de l’architecture qui va de paire avec la chirurgie esthétique et le bodybuilding, c’est la faute de la perte du soi profond et de la sensibilité, mais c’est jamais la faute du commerce, tout simplement, de tout ce qu’implique la pensée et le mode de vie du commerce. Les aristocrates eux savaient s’en prémunir sur le champs de bataille.

Bon, maintenant, salauds, esclaves pacifiés, hommes satisfait, artistes degauches : ne salissez plus cet homme, Richard Durn. Comme l’année précédente, et l’année avant la précédente, le duc de Trèfle invite ce qu’on appelle le peuple (tout le monde sauf les ministres et les banquiers) à se réunir devant la mairie de leur ville respective, le 27 mars, pour parler et commémorer, sinon Durn, du moins son sacrifice et la haine de l’esclavage.

Le duc de Trèfle et sa bouteille de Hautes-Côtes de Beaune seront devant celle de Montceau-les-mines, Saône-et-Loire, Bourgogne, pour finir, naturellement, en cellule de dégrisement. Salauds de pauvres. Les Camelots d’Oarystis ne veulent pas de vos niches.

 

 

 

 

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.