Parce que démonter le présent reste un sacré pari sur l'avenir. A l'heure du droit d'inventaire, en marge des bilans d'une décennie qu'on n'a pas bien compris, plutôt que de s'épancher sur des l

Parce que démonter le présent reste un sacré pari sur l’avenir. A l’heure du droit d’inventaire, en marge des bilans d’une décennie qu’on n’a pas bien compris, plutôt que de s’épancher sur des listes aussi grosses (et futiles) que Teki Latex et Anthony & the Johnsons, Gonzaï s’arrête l’espace de quelques instants sur le pire des 2000’s. Objets stupides, groupes éphémères, modes improbables et croyances absurdes, Gonzaï brule dix ans de vide rétro-futurisme, toutes les semaines et jusqu’au premier janvier 2010. Cette semaine, Clement fait un gros plan chirurgical sur l’émission d’Evelyne Thomas

Dans un bureau du septième étage de France Télévisions, Christophe se gratte la tête, laissant choir quelques pellicules sur son pull 100% coton.

En face de lui, de l’autre côté de la Seine, la tour TF1, dans laquelle il avait ses habitudes, dix ans plus tôt. Mougeotte, Le Lay, audiences qui donnent la patate même dans les ascenseurs, JT à plus de 40% de parts de marché, etc. Devant lui, sur la table, un bloc-notes à petit carreaux, sur lequel a été griffonné le titre suivant : « C’est mon choix numéro 532 du lundi 2 novembre 2009, thématiques à proposer ». En face, sur le mur, quatre tableaux Velléda 150×130 cm, indiquant la liste de tous les sujets déjà abordés depuis dix ans, soigneusement classées par thématiques : « relooking », « concours de danse et chants », « hontes », « spectaculaire », « couples et famille », « tabous », « célébrités », « sexualité », « prime time ».

Bon. Force est de constater que « Sexualité » est la colonne la plus vide… « Le meilleur moyen de résister à la tentation est d’y céder ». Oscar Wilde, maxime de L’île de la tentation, période âge d’or de la télé-réalité … Oui…. Mais non. Christophe est parti renforcer les troupes du service public, c’est pas pour se laisser aller à la facilité et faire du sous-Carole Rousseau, hein? Ses yeux parcourent frénétiquement le panneau à la recherche de L’INSPIRATION. « Déjà tournés » :

Ma voix ne correspond pas à mon physique……..Je dis oui dès le premier soir………..Je mange une pharmacie tous les jours……….Je refuse le progrès……… Arrêtez avec ce surnom ridicule……. Découvrez comment passer un réveillon de rêve !……Je sais tout faire avec mes pieds…

Oui… mais non. Le bloc-notes reste désespérément vide (la con de sa mère) et Christophe n’a de cesse de regarder sa montre qui avance pourtant normalement.

Quelqu’un tape à la porte de son bureau. C’est Evelyne. Evelyne, c’est la présentatrice de l’émission. Evelyne, c’est l’ancienne Marianne disponible sous forme de buste et bonnet phrygien, dans toutes les bonnes municipalités de la Nation. Christophe aimerait bien se faire Evelyne-Marianne, surtout une fois qu’elle est maquillée, malgré sa quarantaine bien entamée. Mais attention, Evelyne va parler : mimer l’attention et le respect…

– Bonjour Christophe, ça-va-t-il bien aujourd’hui ?

– Ça va, et toi ? » (sourire forcé afin de prolonger l’espoir de la baiser par derrière dans une loge maquillage de la Plaine Seine St-Denis. Le meilleur moyen… Merci Oscar Wilde.)

– Bien. Très bien d’ailleurs. Je te présente Jean-Luc, notre nouveau collaborateur. Jean-Luc était ingénieur dans le civil et il adore notre émission. Froncement de sourcils marquant le désappointement.

S’avance un type au physique disgracieux (il est ingénieur), et une gueule, produit dérivé du faciès de l’inspecteur Van Loc, sur TF1, le chinetok-flic de Marseille, à l’antenne quand Christophe y était encore, à TF1.

– Jean-Luc va te filer un bon coup de main, je pense.

– Ah. Circonspect. Ok.

– Je vous laisse les gars.

– Merci Evelyne.

Christophe mate le petit cul d’Evelyne, encore bien conservé grâce aux séances quotidiennes à la salle Gym Fitness d’Issy-les-Moulineaux. C’est toujours ça de pris. Si Christophe a dans un premier temps, comme qui dirait « un peu le barreau », Jean-Luc lui ramollit aussitôt le manche en s’approchant de son bureau. Une fois échangés les préambules rituels de présentation sociale (salut, tu vas bien, parcours pro, désirs d’avenirs), Jean-Luc rentre dans le vif du sujet. Notre ami ingénieur n’est pas venu les mains vides : il pose sur la table un gros carton et en extrait un engin composé de trois cloches à fromage avec à l’intérieur, de bras articulés et une boule blanche, auxquels viennent s’ajouter une dizaine de boutons, à l’extérieur (comme dans l’Euro Millions présenté par Fophie Favier. Putain, Christophe se la serait bien tapé en levrette durant sa période Lady Libertine). Van Loc aborde le point crucial de sa trouvaille :

– Voici la machine à concevoir des sujets d’émissions. Le principe repose sur la compilation les sujets effectués jusqu’à maintenant, dans la mémoire de l’ordinateur. Avec ceci, Un algorithme mélange tout ça de manière aléatoire et prend en référence les mots-clés les plus tapés sur Internet… Perte d’attention de Christophe… Et blablabla

Passons les détails techniques qui n’ont guère de pertinence sur un site comme le notre. De toute façon – Christophe l’a bien compris-  la découverte se résume à la maxime suivante :  « C’est Tac-tac-j’appuie sur le bouton et hop, y a plus rien à faire. » »

Jean-Luc appuie sur l’un des boutons. Une turbine, plutôt bruyante, se met en marche, la boule tourne en lévitation (comme dans l’Euro Millions, Fophie Favier, Lady Libertine, Le meilleur moyen de résister… merci Oscar). Une sphère se bloque dans un petit soupirail et descend par un toboggan. Comme à l’Euro Millions, merde alors.

Jean-Luc prend la boule de sa main, la frotte avec sa chemise à carreaux, esquisse un sourire et la tend à Christophe. Après une seconde d’hésitation, considérant la thématique concoctée, Christophe se rend compte qu’il est en face d’une sacrée machine. Thématique « Couples et familles : S’il te plait, change cette sonnerie de portable ! » Très bonne idée de sujet ça !

Christophe est comme un gamin de quatre ans passant devant un manège : il veut ESSAYER ! Même topo : bouton – tac-tac – turbine, soupirail, toboggan, wooooo… Et ça marche : Thématique « hontes » : Je suis fan de Phil Collins. Excellent ! Déclinable en « je suis fan de chanteurs ringards en tous genres » !

Finie les journées qui finissent à 20h30 ! Finis les 2000 grammes de Doliprane pour s’endormir ! Finis… Jean-Luc ramène Christophe à la réalité.

– Tu vas être un peu plus tranquille maintenant.

Pas de réponse. Gros sourire approuvant cette dernière affirmation et marquant une considérable satisfaction.

–  Et en plus, il y a plusieurs vitesses…

–  En plus…

Jean-Luc sort un sac de boules en plastique et le vide à l’intérieur de la cloche. Il appuie sur deux boutons et la machine commence à imprimer la cadence des engins lance-balles de tennis, délivrant les sphères dans un gros sac de toile. CHDOUM CHDOUM CHDOUM. Cinquante sujets viennent d’être préparés en 5 minutes 32 :

En voici détaillée une liste non exhaustive :

INSOLITE :
Moi et l’hygiène, ça fait deux, Je fais tout avec mes pieds, Je ne quitte jamais mon animal de compagnie, Je fais tout avec mon Iphone, Sosies de stars dans le coma

RELOOKING :
Je me coiffe comme C.Jerome, Je mets des habits de poupée, Les chaussures, c’est ma vie, J’ai la garde-robe de David Bowie.

CONCOURS DE DANSE ET CHANTS :
Qui gagnera le grand concours de rock (avec la participation du Gibus) ? Batailles de DJ (avec David Guetta et Martin Solveig), Je suis joueur de silences, Devine qui est une ancienne star du muet

HONTES :
Je suis devenu une star grâce à Internet, Ma vie pour mes peluches, Le bruit des bottes de femmes me font penser au IIIe Reich.

SPECTACULAIRE :
Je disparais et je réapparais, J’ai une tête en forme de cube, J’ai des poils dans les yeux, J’ai les bras de Johnny Hallyday

COUPLES ET FAMILLE :
Nous prenons 10 douches par jour, Mon père mange des cure-dents, et alors ? Chéri, arrête de te les gratter ! Ma fille est asthmatique et joue du saxophone.

TABOUS:
Accros aux sex toys, Je vends mes organes, vraiment tous mes organes, Devinez qui est un ancien violeur. Je fais l’amour n’importe où, n’importe quand, avec n’importe qui, S’il te plait, essaie de te lever de ce fauteuil roulant !

Les sujets, ainsi que tous les autres, sont envoyés au big boss, JLD. Ce dernier, ravi, envoie dans la foulée un mail de félicitations à Christophe EN L’APPELANT PAR SON PRENOM !

Super cette machine. Vraiment super. Christophe quitte le boulot, heureux, vraiment soulagé d’un poids. Ce soir, Christophe s’astiquera devant Youporn en pensant à Evelyne-Marianne, maquillée et bien coiffée.

Deux mois après, Christophe est licencié. Pas assez de rendement personnel.

Les machines, c’est l’enfer ! Bonne idée de sujet, ça. Mais déjà fait… dommage.

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.