Quotidiennement, la blonde au petit grain de beauté au-dessus de la lèvre supérieure met les statistiques en érection.

Quotidiennement, la blonde au petit grain de beauté au-dessus de la lèvre supérieure met les statistiques en érection.

Ah, le 20 heures de TF1 ! Ca faisait bien deux ans au moins qu’Anthony Mouillon s’était pas brûlé les rétines et les tympans sur cette lumière là ! Mais comment cette télévision s’était-elle retrouvée dans sa niche, pardon sa chambre ? Pourquoi cette même télévision était-elle allumée si étrangement ce jour-ci mardi 13 janvier à cette heure précise ? Énigme ébouriffante, accalmie impossible !

Anthony Mouillon assippopotame sur sa chaise en bois aux pieds dansant sous le redressement de son corps pourtant famélique, son regard labyrinthique, amusé par son propre étonnement, sur le sol… Que cherchait-il ?

Ah ! Ça y est ! Mémoire de l’odeur ! Anthony Mouillon fixe une ombre gisant à quelques centimètres de ses pieds : le cadavre de son amante d’un soir ! Sa bouteille de BOWMORE Islay Single Malt Scotch Whisky Legend 19 euros à l’Intermarché. La chair transparente de la dépouille aux os de verre laissant apparaître l’absence de sang lui rappela que si, vêtu de nonchalance, il avait pris la peine de déterrer la boitàmessenculturelle de dessous la poussière de son grenier, c’est que Saint-Nabe allait faire une prestation chez Taddeï par une requête de l’acteur Benoit Poelvoorde. Et voilà pourquoi la maudite boitàmessenculturelle vrombissait entre les quatre murs de la chambre et de la boite crânienne d’Anthony Mouillon. Et le JT de 20 heures, sans déconner, c’est de la torture. Et de même que l’Etat c’est ce qui fait que tu ne causes plus avec ton voisin, la télé c’est ce qui fait que tu ne causes plus avec ta Famille ! Et ça va vite ça va vite ça fait blablablaba c’est pas bien la grève blablabla. Laurence Ferrari c’est la fleur du mal ! Non, même pas ! Laurence Ferrari c’est une enveloppe charnelle, y a Goebbels à l’intérieur en fait, on l’aperçoit un peu dans ses yeux quand elle relève systématiquement la tête quand elle ment ou exagère sur un truc ! Non, non, même pas ! Laurence Ferrari c’est une poupée Barbie et monsieur Bouygues joue avec ! Mais non, mais non ! Laurence Ferrari c’est un travelo, c’est pour ça qu’on voit que jusqu’à la naissance des seins, dessus y’a un bon gros phallus qui t’encule si tu tends bien l’oreille !

Mais non, imbécile, putain mais non, sale complotiste de merde ! Laurence Ferrari c’est une présentatrice télé, simplement, point.

Et putain ça va vite ça va vite ça fait blablablaba c’est pas bien la grève blablabla : merde la natalité en France est en hausse mais c’est dit avec le sourire alors ça paraît génial:

“Françaises, vous êtes les championnes d’Europe, bravo ! merci pour vos bébés, on en fera de bons esclaves et on en a bien besoin”

Connasses de mères et fières va ! Vive la grève des mères ; traitement journalistique d’une grève comme d’un attentat terroriste ou une émeute dans les banlieues, MARÉE NOIRE PRISE EN OTAGE SNCF SALAUDS, un monsieur hurle merdre ! c’est inadmissible, il doit aller au travail putain merdre ! images choc, violence, incendie, mort, et tu regardes juvénilement hébété et tu dis “merci police de me protéger, c’est la jungle la société, monsieur Hayek a raison et Hobbes aussi, merci les gars merci” ; suicides, meurtres ; le lycéen Antoine poignarde sa professeur, et hormis la beauté dadaïste de l’acte “putain nos gosses sont plus en sécurité nulle part”, encore heureux qu’Antoine c’est pas un prénom arabe sinon on aurait eu droit aux gentils blancs qui veulent gentiment s’éduquer à la crétinisation nationale et aux putains de merdes bougnoules qui veulent détruire notre culture made in Albanel ; image police dans écoles, oui vite un policier dans les classes, vite, c’est intenable ; hôpitaux publics : 10 000 personnes y décèdent chaque année, enfant de 12 ans crevé, tu entends toi l’électeur ? ENFANT DE 12 PIGES CREVÉ ! À mort l’hôpital public, vive les clinique privées, oui mais « ARGENT NERF DE LA GUERRE », ta gueule ! UN ENFANT DE 12 ANS CREVÉ PUTAIN, tu saisis pas ! Espèce de sansècoeur ! Personnellement la seule fois que j’ai été à l’hôpital public c’était pour l’avortement de ma copine et je suis tombé sur une féministe aigrie alors oui qu’on la crève cette merde, mais yenadébien dixit Didier Super. Et hop monsieur à la retraire trop petite qui peut pas se soigner: mais t’as qu’à travailler plus feignant et pis c’est tout, adieu la belle vie paisible de rentier et t’as qu’à devenir golden-boy à 70 piges mon vieux, « la santé c’est un luxe » il se lamente, ta gueule esclave ta gueule ; et 7, 7 % de morts de moins tués sur les routes par rapport à l’année dernière, merci messieurs les policiers qui m’ont mis républiquainement la prune parce que je roulais à 55 au lieu de 50, merci beaucoup je sauve des vies et ça m’est utile à moi aussi; et 200 personnes manifestent pour le travail le dimanche, 200 ! sans commentaire… haha ! ah si au passage j’appelle les curés et les RMiste à s’armer et vite ; et ah tiens encore une grève, décidément haha, les éboueurs il veulent des sous, putain c’est inadmissible la ville devient une déchèterie et puis une fille qu’on interroge sur l’action des éboueurs avoue sa peur volcanique qu’une armée de rats envahisse sa ville ! Pétasse, t’as qu’à écouter Jim Morrison, qu’est-ce que tu nous fais chier salope ; et les musées gratuits pour les jeunes de moins de 25, merci Sarkozy, j’adore la culture moi, cf. le CENQUATRE de Delanoë, sur Gonzai justement ; etc. ; etc.

Comme on a pu le constater, et Anthony Mouillon l’a constaté, tous les thèmes de la politique actuelle du gouvernement sont traités miraculeusement dans le JT, sournoisement, et même légitimés. L’esprit arrive des locaux du gouvernement passe par la tête de Laurence Ferrari et ressort en rentrant dans les chaumières des six coins de l’hexagone.

Et demain, les convertis tenteront d’adouber d’autres personnes et ça jabotera, en bien ou en mal sur le gouvernement, mais ça jabotera ; et Anthony Mouillon bandera, lui. Mais ne trouvera personne pour construire des châteaux. Vite, vite, il faut que je court-circuite la parole profane, il dit, et il boit cul-sec une Duvel et s’approche de la boitàmessenculturelle. Il plonge dedans comme dans de l’eau ses deux mains qui attrapent haineuses la gueule de la Laurence pour la tirer dans sa chambre. Okay ça c’est fait, la Laurence est dans sa chambre jusqu’aux seins, le reste dans la boitàmessenculturelle. Anthony lui met un bon coup de poing qui lui fracasse toutes les dents, il baisse son caleçon et lui met Phallus 1er dans la bouche ensanglantée (on aperçoit encore l’excitant grain de beauté, c’est le principal). Là, maintenant, fermement, avec ses bras veinés, duvelisés, Anthony lui lime la bouche comme un vagin jusqu’à éjaculer, libéré. Le JT du soir est la cérémonie profane par laquelle l’esclave moderne termine la journée qui n’était pas à lui. Sur ce, j’enfourne ma TV au grenier. Mais hélas demain une remplaçante sera déjà au poste, au garde à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.