Un groupe d'amis part pour un séjour aux sports d'hiver, mais ce qui devait être de simples vacances tourne rapidement au cauchemar. Avec ce remake de les Bronzés font du ski, Steven Seagal renouvelle notre regard sur la comédie phare du réveillon de Noël.

C’est durant son séjour à Farö auprès d’Ingmar Bergman que Steven Seagal découvre la comédie Les Bronzés font du ski. « Avec Ingmar, on a vraiment bien rigolé. C’est vrai qu’on avait picolé et que le film était en Suédois mais malgré tout, j’ai trouvé qu’il y avait un réel potentiel dans ce petit film. » confie ainsi l’acteur au magazine Variety. De retour à Sausalito, Steven Seagal montre le film à Manuel (le directeur du video-club local) et ensemble, les deux hommes écrivent rapidement une nouvelle version du film. Puis ils perdent le scénario qu’ils cherchent en vain alors qu’il était juste tombé derrière le frigidaire.

Ce n’est que l’année dernière, lors du réaménagement du video-club, alors que Pablo, le frère de Manuel, déplace le frigo pour installer une étagère, que le scénario est miraculeusement retrouvé. Le film est immédiatement mis en production grâce à des capitaux russes. Le tournage a lieu fin décembre 2013, dans les Vosges, avec un casting d’exception.

Steven_Seagal_at_Astana_Action_Film_Festival
Conservant les personnages et la trame d’origine, le film raconte les vacances d’un groupe d’anciens Marines de retour d’Irak avec leurs petites amies (Marion Cotillard méconnaissable dans le rôle de Josiane Balasko). Lors d’une randonnée en montagne, des tensions naissent dans le groupe. Popeye ne supporte pas les remarques humiliantes de Jérôme et notamment ses nombreuses allusions à une histoire de slip lors d’un raid à l’extérieur de Bagdad. Les deux hommes manquent d’en venir aux mains lorsqu’ils réalisent qu’ils se sont écartés de la piste et ont définitivement perdu leur chemin.

Avec humour, Steven Seagal montre comment les séquelles de la guerre divisent les individus. C’est d’abord John-Claude (Daniel Craig) qui s’éloigne du groupe et se retrouve poursuivi par des loups qu’il doit combattre à mains nues. C’est ensuite le conflit qui éclate finalement entre Popeye (Matthew Mcconaughey) et Jérôme (incroyable performance de Christian Bale méconnaissable dans le rôle de Christian  Clavier). C’est finalement l’attaque d’un groupe de paysans anthropophages qui réunit à nouveau le groupe. Assiégés, ils doivent utiliser leurs bâtons de ski pour se défendre. La mort accidentelle de Marion Cotillard est l’occasion de nombreux gags, bien dans l’esprit du film original.

Interrogé à la sortie de l’avant-première Thierry Lhermitte aurait confié: « C’est beaucoup mieux que dans mon souvenir. » Il aurait également confirmé la préparation du prochain opus. La plage de l’angoisse devrait sortir à l’été 2015.

  •  
  •  
  •  
  •  

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.