Un éditeur de bouquins propose d’apprendre à insulter son prochain, survivre à l’apocalypse ou baiser en toutes langues, et offre AUSSI des jeux pour enseigner les joies de l’actionnariat ultra-libéral ou le tapin électoraliste. Rencontre avec un bienfaiteur carnassier.

« En ces temps de crise, la sagesse populaire a besoin de repères adaptés à son époque. A la Marwanny Corporation, nous estimons qu’il est grand temps de cesser de s’appuyer sur Jean-Baptiste Poquelin dit Molière pour tracer la route du futur. Quant à Aristote, n’en parlons pas : lui et toute sa bande de penseurs grecs ont fini par mener leur pays à la ruine.  » – in 99,9 Proverbes Actualisés

Pour se rappeler qu’on savait déjà rire avant 10 minutes à perdre mais aussi après l’almanach Vermot, il y a des livres. Oui oui, ces trucs archaïques intransportables que l’on doit corner pour marquer les pages qu’on aime (quel manque d’ergonomie quoi merde). Oui mais, y’a-t-il plaisir plus jouissivement rétrograde que de se payer un fou rire assis, pantalon sur les chevilles et Lotus triple épaisseur (on n’est jamais trop prudent) à la main ? Hélas, dans un univers aussi emprunt de compétitivité, on n’a guère le temps de rire si l’on veut décrocher ce job, obtenir cette prime de résultat, ou sauver le tiers-monde d’une fin certaine. Ne rayez aucune mention inutile. Et c’est là qu’intervient la Marwanny Corporation.

« Le monde appartient à ceux qui lèvent leur taux. » 

Un pied au Panama et l’autre aux îles Caïman (pour une comptabilité vraiment libérale), cette multinationale a ouvert un département Marwanny Entertainment dont le credo est « aider l’individu à réussir, que ce soit dans le domaine de la communication, de la correspondance, de la sexualité ou du shopping » à répéter ad nauseam. Tellement beau qu’on croirait une déclaration de construction d’une autoroute chinoise au milieu du Tibet. Et pour vous aider à trouver l’épanouissement, les experts choisissent la voie de l’humour. Enfin l’expert puisque les livres sont – tous – signé du PDG fondateur, Monsieur John-Harvey Marwanny himself.

Parfaitement à l’aise avec l’idée de faire un golf avec Poutine ou de déjeuner avec Kim Jong-eun (ce qu’il fait sans doute), JHM se décrit en toute humilité : « Je suis un spécialiste du développement personnel et j’ai mis au point une méthode unique : le ‘développement personnel sans douleur’. Moi-même, j’ai réussi dans la vie et comme je suis un humaniste, j’essaie de partager les secrets de mon succès avec les gens qui n’ont pas un potentiel génétique aussi performant que le mien. » On effleure le Point Godwin dans le sens du poil. La confiance montée en boutonnière, le culot de la réussite scandé à un infirme diminué. Car ce discours perpétuellement roboratif a quelque chose de dérangeant en ceci qu’il rappelle vraiment quelque chose. Je ne vais pas faire mon Télérama de comptoir, mais il est clair que l’on rit jaune ici, car chacune de ces maximes inventées, de ces situations comico-catastrophiques résonnent d’un air connu et médiatisé. La Programmation Neurolinguistique, vous connaissez ? C’est Noah Chomsky (rien à voir avec le tennisman, il s’agit d’un sociologue américain émérite) qui a décrit ce précepte de fabrication du consentement : plus on répète une phrase plus elle est admise comme vrai. De quoi douter de ceux qui l’utilisent en vous affirmant qu’ils vous veulent du bien…

Alors, altruiste du monde moderne ou crapule vampirique normale ? Ou clown ? Les trois mon camarade. Et confirmation avec une interview, comme dirait l’autre, décomplexée.

Curieuse idée que de se lancer dans l’édition à une époque où le livre ne se vend plus…

JHM : Votre remarque concerne peut-être certains éditeurs médiocres, mais pour notre part, nous sommes très satisfaits de nos ventes. Mais quoi qu’il en soit, notre but premier n’est pas là : nous voulons avant tout aider notre prochain.

Vous ne vendez pas d’eBook ? Une stratégie étrangement rétrograde…

JHM : Non, l’ebook nécessite un investissement conséquent, or nous souhaitons que nos ouvrages restent accessibles au plus grand nombre : pour 5 à 12 euros seulement, le grand public peut profiter de mes révélations. En outre, nos livres constituent des cadeaux idéaux et la forme papier convient beaucoup mieux au cadeau qu’un vulgaire fichier électronique. Certains éditeurs pris de panique tentent de se positionner sur ce marché, mais « Mark my words » comme disent nos camarades d’Outre-Manche, jamais le livre papier ne sera remplacé. Surtout pas des livres comme les miens, que les gens se plaisent à offrir à leur famille et à leurs amis, par exemple à l’occasion des fêtes de fin d’année en commandant directement sur notre site www.marwanny.biz

Des prix effectivement impressionnants. Vous fabriquez en France ?

JHM : Absolument ! Exclusivement en France, mais nous ne nous moquons pas de notre public, voilà tout. J’ajoute que nous versons 20% de droits aux auteurs Marwanny Corporation : quel autre éditeur peut se targuer de tels chiffres ? La Marwanny Corporation, c’est gagnant-gagnant ! Ceci étant dit, nous travaillons actuellement à une exploitation mieux ciblée du medium électronique qui passera plutôt par des éléments de notre site web et des programmes vidéo que par de piètres eBooks. C’est exactement ce que fait mon bon ami Mike Chang avec son programme « six pack shortcuts » : les vidéos gratuites sur internet captivent le prospect et en font rapidement un client fidélisé qui achète de véritables produits n’ayant rien de virtuel.

Depuis l’avènement du web 2.0, tout le monde est star (blog, réseaux, instagram…). Vous êtes vous adapté à ce nouveau marché ?

JHM : Nous enseignons plutôt à nos adeptes des moyens pour se départir de ces fausses sources de bien-être. La célébrité seule ne rend pas heureux : demandez à Amy Whinehouse. Ce n’est pas en rêvant votre vie sur votre blog, en vous mettant en scène sur Facebook ou en faisant le malin en quelques signes sur Twitter que vous vous épanouirez personnellement sans douleur. « True beauty lies within » comme le disent si bien ces chers Australiens. C’est là un de nos enseignements de base ; mais vous me permettrez de ne pas trop vous révéler gratuitement des secrets que nous proposons dans nos ouvrages moyennant espèces sonnantes et trébuchantes.

Quelle différence faites vous entre la PNL et la manipulation, voire le charlatanisme ?

JHM : C’est très simple : contrairement aux multiples méthodes fallacieuses que vous mentionnez nos méthodes fonctionnent, tout simplement. Nos millions de lecteurs ne peuvent pas tous avoir tort. C’est le vote du public en quelque sorte.

Je veux bien vous le concéder mais c’est un peu facile. Les masses ont aussi élu Hitler et voté pour Jennyfer à la Star Ac… il va falloir étayer.

JHM : Très simple : tous  nos produits font l’objet d’une garantie « satisfait ou remboursé », visible de surcroît sur notre site internet www.marwanny.biz. Nos clients ont donc systématiquement la possibilité de se manifester en cas d’insatisfaction. Eh bien je vous le donne en mille : nous n’avons jamais eu à rembourser le moindre centime. 0% de demandes – 100% de satisfaction.

Je prolonge ma question : les NTIC décuplent les opportunités de communication et donc les chances d’être abusé. Faut-il en avoir peur ?

Mon cher ami, la peur de la technologie est aussi vieille que le monde et les NTIC ne font pas exception à la règle. Mais il ne faut pas se tromper d’ennemi. « Guns don’t kill, people do » affirment avec tant d’à-propos nos amis d’Outre-Atlantique. Il y a quelques siècles, vous pouviez vous faire rouler dans la farine un soir dans une auberge et vous retrouver engagé dès le lendemain matin dans une quelconque armée, tout aussi bien que vous pouvez aujourd’hui effectuer un virement conséquent en aller-simple et en pure perte vers un compte en banque africain, en réponse à un courrier électronique d’apparence alléchante. Mais tout compte fait, le risque encouru (mourir à la guerre vs. perdre un peu d’argent) est moindre aujourd’hui. CQFD. Les NTIC sont par conséquent un bien pour l’humanité…

L’humanité ; il n’a que ce mot à la bouche… Alors Marwanny serait-il un dangereux manipulateur ? Oui, comme tout communiquant qui se respecte. C’est aussi – sûrement – un gentil taré qui a monté sa boite d’édition dans le but d’incarner cette dérive à 100%, et dire des conneries superbes de prophétisme à l’instar de son livre de  proverbes actualisés en mode 2.0 (« Il ne faut pas tuer un ours avant de s’être assuré par une étude de marché d’être en mesure de tirer des bénéfices de la vente de sa peau. »)
Quant aux livres justement, aucun doute ils sont bidonnants. Très loin du développement personnel annoncé, on oublie le rayon Yoga tantrique et Cuisine équilibrée au micro-onde qui sert de mur des lamentations pour frustrés au fond de votre FNAC. Ici vous allez apprendre à préparer votre calendrier de l’avant de l’apocalypse, différencier un brocolis d’un champignon atomique, ou obtenir d’une partenaire dont la langue contient des ronds sur les A et des barres sur les L qu’elle change de position parce que là ça raille les bords. Méchamment drôles et hyper-adaptés à une époque qui perd ses repères en gagnant de la hauteur, L’humour, nous disait le sage (ou l’autre con), c’est la politique du désespoir. Alors lisons heureux en attendant la mort. Et n’oubliez pas : « Après la pluie vient le botox. »

http://marwanny.biz/

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.