Acclamés depuis - putain déjà - sept ans pour leur à talent à faire tourner les disques comme des pizzas, les français de Birdy Nam Nam n'en finissent plus de faire danser les consanguines en pantashorts. Pour "Defiant Order", Maadiar livre une critique subjective de cette drôle d'électro-tuning.

Ce matin-là, Maadiar est passé à la rédaction pour faire le relevé des compteurs. Et comme à chaque fois, il est reparti avec cet air mystérieux du type qui a dans son sac autant de victimes que de crayons de couleur. Le grand gagnant de la loterie du jour, c’est le troisième album de Birdy Nam Nam, un groupe de turntablists qui, on le rappelle, a gagné le Prix de la révélation électronique en 2010, preuve que quelque part les jurys ont autant de flair qu’un cochon truffier en plein désert. La suite, c’est en images avec un Maadiar qui lui aussi défie les ordres.

Birdy Nam Nam // Defiant Order // Sony
http://www.birdynamnam.com/


  •  
  •  
  •  
  •  

5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.