Triste nouvelle pour la ville de Rennes, mais aussi de ce qui pourrait bientôt devenir une situation banale à l’heure Covid-19 : la fermeture des bars concerts, mis à genoux par la crise sanitaire.

Ouvert depuis 19 ans, le Mondo Bizarro et son patron Bruno se résignent aujourd’hui à la mise en vente du lieu qui a contribué à la construction d’un mythe autour de « Rennes, ville du rock ». La raison ? Simple et cruelle : le déficit engendré par les fermetures de ces derniers mois et les incertitudes qui planent encore sur le secteur et qui ne cessent de grignoter l’horizon des possibles de ces acteurs aux économies bancales, mais pourtant nécessaires pour la vie culturelle locale. Si la scène locale se sentait déjà menacée par les politiques locales, la crise sanitaire avec les nouvelles fermetures dès 23h des bars risquent bien de torpiller ces derniers bastions de résistance.

Le dernier concert est prévu le 24 septembre

3 commentaires

  1. Le centre névralgique de la scène rock rennaise, bretonne, voire du Grand Ouest.

    C’est clairement le signe que le monde de la scène est rentré dans une ère bien sombre.

    La fête est finie bonnes gens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares