Lire l'Article

NLF3
Nouvel EP à découvrir en exclu

On avait laissé NLF3 avec « Beast Me » (2011), EP chair de poule envoyant John Carpenter jouer de la flûte au pied du Machu Picchu, se demandant, bouche bée et transis de sueurs froides, de quoi le trio français serait capable la prochaine fois. Premier élément de réponse le 9 juin avec « Three Dances », EP qui défriche le terrain de « Pink Renaissance », leur nouvel album qui sort le 15 septembre. Présentation en exclu, c’est comme ça qu’on dit, non ?
Lire l'Article
Partager
Lire l'Article

THE TELESCOPES
Br(u)it pop

Si la chanson de Céline Dion dit vrai et que les derniers peuvent parfois finir premiers, The Telescopes pourrait bien terminer sur le podium des groupes anglais les plus sous-estimés de leur génération. Un premier disque violent l’année de la chute du mur de Berlin, un deuxième plus apaisé signé chez Creation et puis… disparition des radars pendant dix ans. A la fois insubmersible et invisible, la bande à Stephen Lawry n’aurait-elle pas mérité d’opter pour les périscopes ?
Lire l'Article
Partager
La playmate du mois

SILVER GRAPES FESTIVAL
Première édition mi-figue mi-raisin

Rappel du pitch : le Château Carignan organisait en ce pluvieux dimanche de septembre un festival de bon goût en son enceinte, et avait invité le vétéran Silver Apples en tête d’affiche. Bon pitch, donc, mais promo un peu confidentielle. L’info avait surtout circulé en amont sur les réseaux sociaux, entre insiders locaux, notamment mise en avant par des scenesters tels que le programmateur de l’asso Let’s Panic Later ou le plasticien sonore Eddie Ladoire. Hélas, le coup du verre à moitié plein ou à moitié vide, ça marche aussi pour le côtes de Bordeaux, visiblement. Triptyque d’une soirée pommes, raisins et orange.
Lire l'Article
Partager

SOMMET
Retour vers le (no) futur

A l’instar d’Egyptology et d’une poignée d’autres doux rêveurs, le groupe Sommet rêve de conquête spatiale et de claviers vintage qui flotteraient dans l’espace silencieux tels des satellites à la recherche d’une vie après le rock. Aussi belle soit cette mission impossible, pas facile d’être un homme moderne quand on n’a rien connu d’autre que les vieux génériques des années 80.
Lire l'Article
Partager

JUDAH WARSKY
Interview

Un doigt en moins, le majeur, un disque de plus, solo, et pas des plus mineurs. Si le « Los » de Chicros a été supprimé quelque temps après sa naissance, Judah Warsky n’en reste pas moins un artiste pluriel. Et bien évidemment singulier. Voilà son premier album. Lancé de manière plutôt abrupte, ça reviendrait à peu près à la même chose que de décerner une victoire de la musique à Daniel Darc catégorie Révélation. « Painkillers & Alcohol » c’est pourtant bien le premier, celui où Judah Warsky devient son propre leader.
Lire l'Article
Partager