KOUDLAM
Gabber sur la ville

Après trois ans de silence, le petit prodige du 8-bits guatémaltèque revient avec un boucan à base de serviette de plage, de baise sans capote et de longues descentes dans l’enfer des afters. C’est écrit sur une carte postale envoyée depuis la Grande Motte espagnole, Benidorm et ça s’appelle « The Lands Apes », c’est un EP avant l’album. Mais ce qui choque dans ce retour du métèque-tronic, ce n’est pas le fait que la musique au gout Gabber de l’EP « The Lands Apes » soit devenue inécoutable. Non. Ce qui dérange, c’est la résistance au changement d’une partie de la presse et des fans qui voit dans ce retournement un virage à la Grace Kelly.
Lire l'Article
Partager
Lire l'Article

THE BELIEVERS
Chasser le surnaturel, il revient au galop

Le vieil adage de Saint-Thomas dit qu’il faut « le voir pour le croire ». Question recentrée et pragmatique : Comment croire aux esprits si on ne les voit pas ? Une piste : voir “The Believers”, série-docu qui part à la recherche de preuves comme quoi il y aurait une vie après la mort. Les enquêteurs, Sandy Lakdar et Jonathan Dailler forment un couple qui ne fricotait pas avec le monde du paranormal. Jusqu’à The Believers. En France, il faut le croire, c’est du jamais vu.
Lire l'Article
Partager
Lire l'Article

HEY MOTHER DEATH
Retour à Twin pics

Les groupes autoproduits sont nombreux, les trios homme-femme-boite-à-rythmes sont pléthore, beaucoup d’appelés mais peu d’élus. A la grande loterie de la célébrité éphémère, ceux là repartiront peut-être les mains vides mais leur album « Highway », lost comme chez David Lynch, pue le nain estropié, le sang caillé dans des draps de satin et les virées nocturnes dans la forêt canadienne. A défaut d’apprendre qui a tué Laura Palmer, voici le groupe idéal pour baiser sur sa tombe.
Lire l'Article
Partager
Lire l'Article

PALE GREY
Les gens normaux n’ont rien d’exceptionnel

Entre gris clair et gris foncé…Un titre d’album qui fera frémir d’horreur les historiens du rock français. Rassurons d’emblée un lectorat réputé pour son exigence, Pale Grey n’a rien à voir avec cet album de l’homme en or. Groupe belge composé de quatre garçons dans le vent, il sortait en début d’année “Best Friends”, leur tout premier LP. Pop? Oui, mais pas que…
Lire l'Article
Partager
Lire l'Article

UNE SOIRÉE AVEC… JIM MORRISON
Par Pierre Mikaïloff

Lassé d’écrire des biographies sur des vivants presque morts, ce désaxé de Pierre Mikaïloff a traversé le Styx en brasse coulée, chargé de bourbon, pour aller rencontrer nos amis les zombies du rock. Depuis des semaines, il retourne vers le futur avorté des rock stars et fait parvenir ses notes à Gonzaï, qui l’a sommé de trainer ses guêtres de l’autre côté de la rivière aussi longtemps qu’il le faudrait. Récits poignants, souvent pathétiques, abracadabrantesques, le valeureux reporter ne nous épargne rien et livre toute la vérité. Parce que, comme disait le poète Bataille Fontaine, « c’est tout ce qui compte. »
Lire l'Article
Partager
La playmate du mois
Lire l'Article

ROCK À LA CASBAH #123
Holidays in the sun

Pour l’été, on vous propose une sélection des morceaux qui nous ont le plus marqué cette année. Vous découvrirez la pop chaude de Bad Cop, l’urgence cold wave de Eagulls ou la grinta de Dan Sartain. Sans oublier les filles avec Jessie Evans ou les Argentines de Las Kellies qui font rimer l’électronique avec le rock’n’roll et King Dude, héritier satanique de Johnny Cash.
Lire l'Article
Partager
Lire l'Article

LE FUTUROSCOPE
La mélancolie de demain

Un jour, comme l’écrit Blondin, nous prendrons des trains qui partent. Ceux-ci atterriront alors certainement dans des paysages pareils à ceux d’un Futuroscope sans touristes. Des plaines d’attractions évacuées et des vallées de pavillons abandonnés. Récit d’une dérive dans le parc du présent visionnaire, en compagnie des lapins crétins, de J.G.Ballard et de Martin Solveig.
Lire l'Article
Partager
Lire l'Article

ZIG ZAGS
Les éternels adulescents

On vous a souvent conté les histoires de la clique Segall, Dwyer, Tim Presley et autres groupes « from California » qui ont suscité une secousse interplanétaire au sein de la scène garage. Mais on a rarement fait du bruit autour de Zig Zags, même délire que ces affreux énergumènes aux piles Duracell décidément increvables.
Lire l'Article
Partager