C’était au début de l’année 2014. Le Gonzaï Club mettait les boules sur la table. Les boules de cristal. Quel allait être le revival de 2014 ? Qu’allait-on glisser sur les platines ? Y-aurait-t-il une tendance ? La conjoncture se tendrait-t-elle encore ce qui, avec la fin de l’intermittence, constitue toujours une bonne nouvelle pour la chose rock ?

Certains ont parié sur Flipper, d’autres sur Supermax (sic) voire des nouveautés, quelques incurables ont même prononcé le nom de Prince. Se sont-ils trompés ? Bien sûr. Et c’est, finalement, ce qu’il y a de meilleur dans l’existence. Radio on.

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.