Animoscillator, freak du graphique

A quoi reconnait-on un vrai freak ? Au fait que sa normalité semble complètement folle pour le reste de l’Humanité. Et à ce petit jeu là, Dan Haywood, aka Animoscillator, pourrait bien pour se faire enfermer dans un hôpital psychiatrique s’il n’avait pas eu le chance de transformer sa cave en laboratoire DIY : à la fois musicien et artiste multimédia, gros nostalgique de l’esthétique 8 bits des Sega Megadrive et génial tripoteur de machines dès lors qu’il y a plus de 1000 boutons, l’Américain reclus au fin fond du Montana passe 12 heures par jour à créer des musiques, des vidéos, des boites en carton, et toujours avec la même envie : oublier qu’il existe un autre monde, où les gens portent des costumes et répondent à des emails. Portrait vidéo du garçon à l’occasion de sa dernière collaboration avec la marque Volcom. 
Lire l'Article
Lire l'Article

Les toiles mystérieuses de Thomas Lévy-Lasne

Le Covid a fait un grand nettoyage dans les événements culturels de cette rentrée – une fois de plus, Amy Winehouse n’aura toujours pas pu se produire à Rock en Seine – mais le vernissage le plus attendu de 2020 aura bien lieu : il s’agit des dernières toiles de Thomas Lévy-Lasne. L’occasion de papoter avec l’un des artistes les plus volubiles et talentueux de notre époque.
Lire l'Article
La playmate du mois
Lire l'Article

KIKI PICASSO [INTERVIEW]
Vocation Provocation

Les dessinateurs du collectif Bazooka dans le milieu des années 70 ont sacrément foutu la merde dans la presse. En bousculant les colonnes du jeune « Libération » ou en déclenchant des procès avec Hara-Kiri, ces artistes de la maquette auront fait du graphisme une nouvelle déclinaison du mouvement punk. Retour sur la méthode Bazooka pour allumer la mèche dans une France molle du pinceau avec Kiki Picasso, fondateur du gang et, comme il le dit lui-même, « honnête travailleur de l’art. »
Lire l'Article